Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

QIBUZ avec The Weeknd, Paul McCartney, Miles Davis, Run The Jewels, Fugazi, les Beatles, etc. (26 mars 2018)

Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

Qibuz Lundi | 26 mars 2018
Réagir
Qobuz







The Weeknd, quel comics !

Vous avez aimé l’album, vous aimerez la BD ! Abel Tesfaye alias The Weeknd a en effet collaboré avec les éditions Marvel Comics pour une série dont il est le héros. Le premier numéro intitulé The Weeknd Presents: Starboy et dans lequel Tesfaye est le personnage principal devrait arriver en librairie le 13 juin prochain. L’histoire, écrite par l'intéressé lui-même mais aussi La Mar Taylor et Christos Gate, raconte le combat de Starboy pour sauver la ville d’Alphatron du criminel Jack ‘The Chef’ Smiley. Dans un communiqué, The Weeknd a déclaré : « Marvel, c'est l'apogée du succès dans leur domaine et j'ai toujours été fan de leur travail. Collaborer avec eux est un rêve devenu réalité. »

Cette publication permettra aux fans du musicien canadien de patienter avant la sortie de son prochain album qui fera suite à Starboy paru en 2016, et dont on ne sait quasiment rien pour l’instant. Seul indice, un récent post sur son compte Instagram dans lequel il préciserait en être à l’étape de mastering… L’affaire semble tout de même imminente car The Weeknd a été surpris par TMZ, site spécialisé en ragots en tous genres, en plein tournage de clip à Taft, en Californie, à environ 200 kilomètres au nord-ouest de Los Angeles. A suivre donc.






Quand Macca marche pour John

Des centaines de milliers de personnes se sont rassemblées samedi dans plusieurs grandes villes des Etats-Unis pour réclamer un encadrement plus strict de la vente d'armes à feu après une série de tueries de masse en milieu scolaire. Côté stars, beaucoup ont évidemment pointé le bout de leur nez. A Los Angeles, l'actrice et humoriste Amy Schumer, le comédien George Clooney et le chanteur Charlie Puth étaient de la partie. A Washington, on a pu croiser dans la foule Kanye West avec sa femme Kim Kardashian ainsi que Miley Cyrus, le rappeur Common, Demi Lovato, le compositeur Lin-Manuel Miranda, Ariana Grande ou bien encore Jennifer Hudson. Enfin, à New York, Paul McCartney s'est joint à la foule et a rappelé sur l’antenne de CNN qu'il avait une raison personnelle d'être présent : « Un de mes meilleurs amis a été abattu pas loin d'ici », a précisé l’ex-Beatles vêtu d'un t-shirt « Nous pouvons mettre fin à la violence armée », en évoquant l'assassinat de John Lennon près de Central Park le 8 décembre 1980…








Le père d’El Sistema n’est plus

José Abreu est mort le 24 mars 2018 à Caracas. Avec la disparition de ce chef d'orchestre, musicien et homme politique vénézuélien récompensé pour son œuvre dans le monde entier, c’est aussi le père d’El Sistema qui s’éclipse. El Maestro, comme l'appelaient les Vénézuéliens, avait en effet acquis une renommée internationale après la création en 1975 de ce programme d'éducation musicale qui a changé la vie de plusieurs centaines de milliers d'enfants défavorisés. Un projet aujourd'hui mis en œuvre dans une cinquantaine de pays. Le jeune chef d’orchestre Gustavo Dudamel, un enfant d’El Sistema, a rendu un hommage au créateur à José Abreu sur les réseaux sociaux… Malgré le succès de son projet, Abreu était régulièrement critiqué par l'opposition vénézuélienne pour son soutien à l'actuel président Nicolas Maduro et à Hugo Chavez, son prédécesseur. Maduro a d’ailleurs rendu hommage au défunt et a décrété un deuil national de trois jours. « Il a laissé un grand héritage moral, éthique, culturel. Son œuvre se trouve dans les quartiers du Venezuela », a déclaré le président.

Le programme fondé par José Abreu concerne actuellement quelque 900.000 enfants et adolescents, qui sont formés par 10.000 enseignants, dans plus de 1500 orchestres et chœurs répartis dans tout le Venezuela. Selon l'institution, 75 % de ces élèves sont pauvres et beaucoup d'entre eux vivent dans des zones rurales isolées. Abreu a commencé, avec l'aide de l'État, à fournir des instruments et un enseignement aux enfants des quartiers les plus défavorisés, d'abord à Caracas puis dans le reste du pays, créant de petits orchestres locaux. Après l'arrivée au pouvoir de Chavez, président de 1999 à son décès en 2013, El Sistema a connu un développement accéléré.






Q-Tip joue à Miles Davis

Le jazz a toujours été au cœur du hip hop de A Tribe Called Quest. Rien de surprenant donc à ce que Q-Tip, l’un des deux MC du groupe new-yorkais, soit impliqué dans une production consacrée à Miles Davis. Le rappeur jouera même le rôle du célèbre trompettiste dans une pièce écrite par Nelson George et intitulée My Funny Valentine. La nouvelle n’est pas totalement fraîche car, déjà en 2010, Q-Tip avait évoqué lors d’une interview qu’il travaillait à ce spectacle. La pièce se déroule durant une journée complète de la vie de Miles en 1981, et sera essentiellement constituée de lectures. Elle sera donnée le 26 mars chez Joe’s Pub à New York. Aucune autre date n'a pour l'instant été communiquée.






Fans névrosés, sympas, pas sympas, ouverts, pas très agréables, etc.

Les fans des Smiths risquent de ne pas trop apprécier une étude menée en 2015 par l’université de Stanford et le centre psychométrique de l’université de Cambridge et publiée par le New York Times sur les « likes » de Facebook. Une enquête ayant notamment débouché sur le fameux scandale de Cambridge Analytica, société accusée d’avoir influencé de nombreux électeurs lors de la dernière campagne électorale américaine. Les fans de l’ancien groupe de Morrissey seraient « névrosés », ceux de Björk et de Tom Waits s’avérant des gens plutôt « ouverts ». Quant à ceux de Marilyn Manson, Rammstein, Placebo et Judas Priest, ils ne sont « pas très agréables ». Et si vous aimez Gucci Mane et Waka Flocka Flame ? Vous êtes alors « très extraverti » !






Russell Simmons vers la sortie ?

Russell Simmons n’en finit pas d’être dans la tourmente. Une nouvelle femme accuse en effet le célèbre co-fondateur du label Def Jam de l’avoir violée. La plaignante dit avoir été invitée par Simmons à l’after-show d’un concert d’artistes Def Jam. Elle raconte avoir été ensuite conduite dans la chambre de l’accusé où, selon elle, il l’aurait violé. Dans un communiqué, Russell Simmons a rejeté en bloc ces nouvelles accusations, précisant avoir été choqué par ces propos. « Je n’ai jamais abusé des femmes et n’ai jamais été violent à leur encontre. Je me suis soumis à de nombreux détecteurs de mensonge et j’ai passé tous ces tests avec succès. »

Fin 2017 déjà, il avait déjà dû faire face aux attaques de nombreuses femmes. Au point qu’en janvier dernier, le NYPD lançait une enquête sur ses agissements. Dans la foulée, une autre femme a réclamé à Simmons cinq millions de dollars en dommages et intérêts pour un viol qu’elle aurait elle-aussi subi en 2016.






Fugazi joue… mais ne se reforme pas !

Difficile de faire plus culte que Fugazi. Malheureusement pour ses fans, le plus fameux des groupes post-hardcore américains a baissé le rideau depuis 2002. Sauf que le bassiste, Joe Lally, a révélé dans une récente interview radiophonique que tous les membres se retrouvaient de temps en temps pour jouer. « Effectivement, lorsqu’on est tous à Washington, on se retrouve, on parle, on rigole bien. On s’entend parfaitement bien, on se fait des restos et on joue même de la musique ensemble. » Mais Lally terrasse illico les espoirs des aficionados rêvant d’une reformation de leur groupe fétiche. « Il y a tellement de choses à faire pour permettre à Fugazi de faire quoi que ce soit, que nous n'avons pas le temps d’accorder au groupe le respect qu'il mérite. Alors malheureusement, on en reste là. ».

A la fin de l’interview, Lally a été rejoint par le batteur de Fugazi, Brendan Canty, et par le guitariste Anthony Pirog, pour jouer en direct la musique de leur nouveau trio baptisé les Messthetics.






Et l’arme se retourna contre Killer Mike…

Piégé ! Oui, Killer Mike dit avoir été piégé par la NRA, l’association ayant pour but de promouvoir les armes à feu aux États-Unis, qui a diffusé une vidéo dans laquelle le rappeur du duo Run The Jewels s’exprimait sur les droits des Américains concernant le port des armes. Le rappeur reproche surtout à la NRA d’avoir sorti l’interview de son contexte et de l’avoir diffusée le jour de la March For Our Lives qui a réuni aux quatre coins du pays des citoyens demandant au président Donald Trump de revoir les lois liées aux armes. « Je suis désolé que cette interview que j’ai donnée au sujet d’une minorité – les Noirs dans ce pays – et les droits liés aux armes ait été utilisée contre vous qui avez organisé cette manifestation. C'était injuste envers vous et c'était une erreur, et cela dénigrait le travail très noble que vous faites. »






Des photos inédites des Beatles en 1964

Des photographies jamais diffusées des Beatles ont dépassé les 250.000 Livres Sterling lors d’une vente aux enchères. Ces nombreuses images ont été prises en 1964 à Washington et à Baltimore par un certain Mike Mitchell, alors âgé de 18 ans seulement, et qui saisissait ici avec son appareil la première tournée nord-américaine des Fab Four. C’est un total de 413 négatifs qui a été vendu par Omega Auctions. Seules 46 photos de ce lot étaient jusqu’ici connues. Le jeune garçon avait suivi les Beatles dès leur arrivée au Washington Coliseum, utilisant la lumière naturelle car n’ayant à l’époque pas les moyens de s’offrir un flash. Il ira également les voir au Baltimore Civic Center, montant même sur scène sans se faire inquiéter par la sécurité.





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

À lire dans la rubrique Pop/Rock

À lire dans la rubrique Chanson française

À lire dans la rubrique Electro

À lire dans la rubrique Soul/Funk/R&B

À lire dans la rubrique Rap

À lire dans la rubrique Blues/Country/Folk

À lire dans la rubrique Film

À lire dans la rubrique Classique

À lire dans la rubrique Jazz

À lire dans la rubrique Musiques du monde

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters