Fontaines D.C. : «On est nostalgique d'une Irlande qui n'existe plus...»

Rencontre avec la révélation post-punk dublinoise pour la sortie de "Dogrel", premier album coup de poing Qobuzissime, à ranger près des disques de The Fall, Shame et même des Pogues...

Par Marc Zisman | Vidéos | 11 avril 2019
Réagir
Qobuz

A peine remis de Songs of Praise, premier album Qobuzissime des Londoniens de Shame, l’œil du cyclone rock’n’roll se déplace cette fois plus au nord, à Dublin. Là, un gang tout aussi teigneux baptisé Fontaines D.C. serre les dents très fort pour montrer comment le revival post-punk actuel a encore quelques gifles, mandales, coups de genou et autres uppercuts à distribuer.

Si le premier album de ces Fontaines D.C., Dogrel, prend racine dans un terreau connu (The Fall, Joy Division, Gang Of Four, Public Image Ltd.), l’engrais est différent. Il y a d’abord cette singularité irlandaise qui transpire de ce disque pleurant un Dublin de carte postale éradiqué par la mondialisation et la gentrification. Dogrel se termine d’ailleurs par Dublin City Sky, ballade acoustique qui fleure bon le vieux pub, la Guinness fraîchement tirée, et qu’on jurerait échappée d’un disque des Pogues, leur groupe préféré.

La bande de Grian Chatten a aussi la particularité de vénérer la littérature et la poésie autant que le rock’n’roll et la folk music. D’où cette sensation permanente d’entendre un brûlot de pur postpunk revendicatif jamais bas du front. C’est la force de Dogrel. Être lettré sans la ramener. Énervé et toujours audible. Sur le tubesque Big, Chatten hurle « my childhood was small, but I'm gonna be big » (mon enfance a été petite, mais je vais devenir grand). Big, Fontaines D.C. risque de l’être très très très vite…

En escale parisienne, le chanteur Grian Chatten et le guitariste Conor Curley évoquent leur passion pour le post-punk, leur Irlande natale et ses héros :



ECOUTEZ DOGREL DE FONTAINES D.C. SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters