Un dimanche matin avec les Mosaïques

Le 24 février, le Quatuor Mosaïques est au Théâtre du Châtelet pour un programme Haydn et Beethoven.

Par Marc ZISMAN | Sur Scène | 4 février 2008
Réagir
Qobuz

Plus de vingt ans de métier n’ont en rien émoussé leur esprit frondeur et leur brillante marginalité. Ils ont beau avoir fait leurs premières armes sous l’égide d’Harnoncourt, les Mosaïques n’ont rien de baroqueux purs et durs. Et s’ils ont adopté la voix des instruments anciens, c’est pour se mettre au diapason de la liberté de ton et de la volubilité des partitions classiques. Grands spécialistes du répertoire viennois et germanique, ces archets fantasques, vigoureux et pleins d’audace sont ici tout à leur affaire.

Pour son passage parisien du 24 février, le Quatuor Mosaïques interprètera le Quatuor op. 20 nº3 de Joseph Haydn et le Quatuor nº14 de Ludwig van Beethoven. Ce concert se déroulera à 11h dans le cadre des Concert du dimanche matin.

Le site officiel du Théâtre du Châtelet

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters