S.M.S.L Dp3 : Test lecteur réseau DAC

Test S.M.S.L Dp3 : Découvrez le lecteur réseau DAC de la marque S.M.S.L à l'aide de notre banc d'essai Qobuz réalisé par nos experts de la qualité sonore. Si de très nombreux DAC USB permettent aux amateurs d'écouter de la musique dématérialisée depuis leur ordinateur, smartphone ou tablette, les lecteurs réseau, autonomes pour streamer de la musique depuis un serveur ou sur des sites musicaux, sont beaucoup moins nombreux, et plus encore dans un format leur permettant une intégration dans un système Hi-Fi. Avec son modèle Dp3, S.M.S.L propose une solution très intéressante en ce sens.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 27 janvier 2019
Réagir
Qobuz

De nombreuses réalisations de la dynamique marque chinoise S.M.S.L ont fait l'objet de bancs d'essai Qobuz, dont de nombreux DAC, avec ou sans amplificateur pour casque, amplificateurs de puissance à découpage, et aussi quelques petits streamer offrant de bonnes performances sonores, aux tarifs attrayants mais aux modes de navigation n'offrant pas la souplesse d'une application.

Le nouveau modèle Dp3 qui va faire l'objet de ce banc d'essai dispose en façade d'un petit afficheur couleur OLED associé à une molette et des touches permettant de paramétrer et de le commander. Le Dp3 est équipé d'un module radio compatible Blutooth aptX et WiFi, pouvant streamer les fichiers audio numérique PCM jusque 384 kHz et DSD64, 128 et 256. Il est également équipé de deux sorties pour casque, l'une sur Jack 6,35 mm pour une utilisation avec un casque standard, l'autre sur prise XLR quatre broches pour brancher un casque fonctionnant en mode symétrique.

Comme, à l'image de ses prédécesseurs, le Dp3 ne dispose pas d’application de contrôle, c'est le protocole HiBy Link de HiBy Music, fonctionnant en Bluetooth et disponible pour iOS et Android, et avec lequel il est compatible, qui va servir à le piloter à distance.

Nous avons eu l'occasion d'utiliser récemment le HiBy Link mais n'étions pas alors parvenus à trouver des informations claires sur celui-ci. C'est une recherche d'images, et non d'informations, qui a clarifié les choses. En effet, le HiBy Link utilise la liaison Bluetooth d'un smartphone ou d'une tablette, et non le WiFi, afin de commander un appareil compatible, lequel va pouvoir streamer en Hi-Res les fichiers audio numérique. Nous voilà rassurés et prêts à vous inviter à découvrir le banc d'essai du S.M.S.L Dp3.


Présentation

Avec son petit afficheur OLED couleur placé en position presque centrale encadré, sur la droite, de la molette de volume et de navigation et de trois discrètes touches de commande (d'après notice Audiophonics), et sur la gauche, d'une prise casque standard au format Jack 6,35 mm et d'une autre de type XLR quatre broches destinée à un casque de type symétrique, ainsi que du discret bouton de mise en marche surplombant le récepteur des signaux de la télécommande et un lecteur de carte micro SD/SDHC, la façade du S.M.S.L Dp3 se présente de manière assez peu chargée, agréable et équilibrée.


Le boîtier, aux arêtes horizontales arrondies est réalisé dans un profilé d'aluminium à la finition anodisée noir satinée du plus bel effet et valorisante, finition également adoptée par les faces avant et arrière.

A l'arrière, on trouve l'embase secteur trois pôles, la prise réseau RJ45 surmontée de l'antenne Wifi-Bluetooth, deux prises USB A pour connecter des supports de stockage USB, une sortie micro USB présentant deux modes de fonctionnement, deux sorties numériques S/PDIF (optique et coaxiale) et une sortie symétrique au standard professionnel AES/EBU sur prise XLR, et pour terminer la sortie audio stéréo à niveau variable sur prises Cinch.


Réalisation

Toute la surface intérieure du boîtier est occupée par deux cartes, l'une étant l'alimentation à découpage où l'on peut remarquer un sérieux filtrage au niveau de l'arrivée du secteur.


L'autre est la carte principale, avec ses divers connecteurs fixés à la face arrière et communiquant via un circuit souple avec les commandes et l'affichage situés en façade. Le module Wifi-Bluetooth est enfiché sur cette carte par le biais de deux connecteurs multipoint.


Sur ce module, c'est un circuit intégré Ampak Technology AP6255 qui assure les communications Wifi et Bluetooth alors que c'est un processeur Ingenic Semiconductor X1000/E qui gère les signaux en provenance de ce circuit AP6255 ainsi que de l'entrée réseau filaire, des entrées USB et du lecteur de carte SD/SDHC, en extrait le bus I2S, et gère également l'affichage. Le bus I2S est converti en signaux S/PDIF et HDMI par un FPGA (field-programmable gate array ou réseau de portes programmables) HiBy Music HBC3000-1.


On remarquera les deux oscillateurs, l'un à 22.579Mhz et l'autre à 24.576MHz utilisés par ce circuit HBC3000-1 afin d'assurer la synchronisation avec les signaux audio numérique à 44,1 kHz et multiples et à 48 kHz et multiples. Un circuit intégré Ricoh RN5T567J fournit les diverses alimentations nécessaires à cette carte et supervise le bon fonctionnement.

Sur la vue ci-dessous, on peut voir que les signaux parvenant de l'entrée réseau sur le connecteur RJ45 sont filtrés par un module Group-Tek HST-1027SR puis sont pris en charge par un émetteur récepteur Davicom DM9162 et sont ensuite confiés aux circuits de la carte WiFi. Un contrôleur Hub GL852G Genesys Logic gère les deux entrées USB A ainsi que la prise micro USB.


Deux transformateurs Pulse isolent et adaptent en impédance les signaux S/PDIF pour les sorties coaxiale et AES/EBU, un quadruple driver différentiel de ligne Texas Instruments AM26LS31 symétrisant les signaux destinés à cette dernière.

La partie conversion numérique analogique utilise deux puces ESS Sabre ES9018Q2C faisant usage du procédé Hyperstream architecture qui recalcule sur 32 bits à haute fréquence (à priori 384 kHz) tous les signaux entrants ainsi que du Time Domain Jitter Eliminator visant à supprimer le jitter. Ces ES9018Q2C intègrent également une pompe de charge permettant un référencement des signaux analogiques au OV et peuvent être configurés en mode mono. A noter l'absence de post filtrage à amplificateur opérationnel, un bon point pour la qualité sonore selon notre expérience.


On remarquera aussi l’absence d'oscillateur spécifique pour ces puces, leur horloge maître (marquage MCLK sur le circuit) provenant visiblement de la carte WiFi. Ceci permet au convertisseur de taux d'échantillonnage qu'elles intègrent de fonctionner en mode synchrone avec les signaux numériques entrants, la carte WiFi délivrant une horloge en rapport avec leur fréquence d'échantillonnage. C'est un mode de fonctionnement assez récent dont nous apprécions les résultats sonores, le mode asynchrone utilisé auparavant avec les puces ESS ne nous ayant pas toujours satisfaits au niveau de ces résultats sonores.

On peut également noter la présence de quatre régulateurs de tension, trois de type AMS1117 3.3 de 3,3V destinés à booster le courant et un modèle ajustable A1117B.

Les quatre autres puces alignées sont les amplificateurs pour casque, que nous ne sommes pas parvenus à identifier avec certitude (peut-être des LM4808 Texas Instruments d'après leur marquage). Deux sont utilisés en mode direct (signaux en phase) sur chaque canal en fonctionnement avec un casque standard, et les deux autres en mode indirect (signaux en opposition de phase) pour alimenter, conjointement avec les signaux directs, un casque symétrique.

Ecoute

Le lecteur S.M.S.L Dp3 étant compatible UPnP/DLNA, nous avons utilisé notre smartphone Sony Xperia XZ1 avec le logiciel Bubble UPnP et avons écouté de larges extraits de la Symphony N°8 d'Antonin Dvořák par Claus Peter Flor, Conductor dirigeant le Malaysian Philharmonic Orchestra dont cet appareil nous a gratifié d'une très belle restitution où les couleurs de cette œuvre ensoleillée, ses nuances, son rythme et ses moindres écarts de niveau étaient merveilleusement mis en valeur, les accords de trompettes débutant le finale sonnant avec ferveur en se gardant de tout excès comme nous aurions pu le craindre de la part des deux puces ESS, mais l'auscultation de l'électronique nous révélant leur mode d'utilisation synchrone avait fortement atténué ces craintes, voire les avait annihilées.

Cette écoute était, bien entendu, réalisé avec notre système de référence constitué d'un amplificateur Sony UDA-1 raccordé à des enceintes Triangle Antal Anniversary qui mettent vite en exergue les aigus un peu trop présents.

Restant avec le même album, nous avons essayé la sortie casque en branchant un Hifiman Sundara, et là encore la restitution sonore s'est révélée d'excellente qualité et fourmillant de détails bien que le rendement relativement peu élevé de ce casque nous ait obligés à pousser le volume pas loin du maximum, obtenant malgré tout un niveau sonore confortable (la sortie symétrique se montrant ici bien utile si on veut vraiment en prendre plein les oreilles, mais la différence de puissance, même si elle est loin d'être négligeable, n'est pas aussi importante que nous l'espérions). Toujours est-il que nous avons été conquis par la qualité sonore de cette sortie casque qui mérite vraiment des éloges par ses qualités sonores sur tous les plans.

Y compris dans le grave avec les titres cataclysmiques North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us restitués sans limitation et plus encore en mode d'amplification symétrique où l'on dispose de plus de puissance !

En comptabilité HiBY Link, l'utilisation se révèle souple et la qualité sonore est au rendez-vous et tous nos doutes se sont dissipés à l'écoute de larges extraits des Carmina Burana de Carl Orff par le London Philharmonic Choir et le London Philharmonic Orchestra dirigé par Hans Graf (version Hi-Res 24 bits à 44,1 kHz) écoutés au casque en fonctionnement symétrique et restitués avec une richesse de couleurs et de détails, de l'espace et des envolées transportant véritablement et sans malaise auditif. Que du bonheur !

En conclusion, le S.M.S.L Dp3 est un appareil dont on prend vite gout à se servir, en particulier, moyennant une petite adaptation, avec le HiBy Link et l'on ne peut que se féliciter de ses capacités de décodage et de ses excellentes performances sonores, en particulier sur ses sorties casque. Un Qobuzissime largement mérité.

Caractéristiques
Manuel d'utilisation (traduction française Audiophonics)
Site constructeur
Contact

Nos remerciements à Audiophonics pour le prêt du S.M.S.L Dp3.


Capacités de lecture

La lecture en réseau des fichiers DXD et DSD a été réalisée en liaison filaire.

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Pour toute question ou remarque à la Rédaction sur cet article, contactez-nous directement, en ajoutant son URL si possible, à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters