Ryuichi Sakamoto, le revenant

Avec Alva Noto et Bryce Dessner, le Japonais signe la superbe B.O. du nouveau film d'Iñárritu...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 24 février 2016
Réagir
Qobuz

Même si sa partition de Furyo de Nagisa Oshima est entrée dans la légende, talonnée par celle du Dernier empereur de Bernardo Bertolucci, Ryuichi Sakamoto a travaillé avec de nombreux autres cinéastes parmi lesquels Pedro Almodóvar et Brian De Palma. Avec The Revenant, il ajoute Alejandro González Iñárritu à sa liste. Le réalisateur mexicain avait utilisé son World Citizen (co-écrit avec David Sylvian) dans son film Babel en 2006, mais ne lui avait jamais passé commande d’un score complet. Et pour ce grand long métrage flamboyant dans lequel le sang comme la violence surviennent ça-et-là, Sakamoto prend le contrepied de thèmes lents et progressifs, comme de sublimes paysages sonores. Cette ambiance tantôt contemplative, tantôt oppressante, Sakamoto l’a conçue avec l’aide d’un confrère, ponte de la musique électronique avec lequel il travaille régulièrement, l’Allemand Carsten Nicolai alias Alva Noto. Mais aussi avec l’Américain Bryce Dessner, guitariste du groupe indé The National également compositeur de musique contemporaine. Ensemble, les trois musiciens sculptent une partition magistrale, mêlant acoustique et électronique, qui joue sur les tensions propres au scénario de The Revenant et se love au creux de chaque image. Et comme toutes les grandes B.O., elle s’apprécie aussi les yeux fermés...





Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters