Sous le soleil de Guts

Le beatmaker délaisse le hip-hop le temps de "Philantropiques", superbe trip reliant Afrique, Antilles, Amérique du Sud et France grâce à un casting 5 étoiles...

Par Benjamin MiNiMuM | Vidéo du jour | 29 avril 2019
Réagir
Qobuz

Rafraîchissant et primesautier, Philantropiques est un projet du producteur français Fabrice Henri alias Guts qui a fait ses armes comme beatmaker auprès d’Alliance Ethnik, Big Red ou des Svinkels. On est loin du hip-hop de ses origines. Les samples se font discrets mais efficaces et l’on chaloupe de l’Hexagone à l’Afrique, des Antilles à l’Amérique du Sud.

Instrumentistes voluptueux et voix naturelles dominent la fête. Grooves solides et invités de choix assurent l’ambiance. Les cuivres et le chant déluré de l’inspiré Haïtien Jowee Omicil apportent leurs philtres magiques (Voyaging Bird, Li Dous Konsa, Bougé Bagay La). Les chants de Nazaré Pereira (Nosso Carimbó é do Mundo), Manuel Do Rosario Das Neves (Mucagiami), Pinduca et Catia Werneck (Já Não Há Mais Paz) nous poussent jusqu’au Brésil. Le joyeux duo chantant DjeuhDjoah & Lieutenant Nicholson (Groove ma poule) ou Pat Kalla (Daddy Sweet) nous dérident.

Ici et là, le jazzman Florian Pellissier apporte la précision de son toucher pianistique, un peu partout les tourneries percussives épicées de Cyril Atef, moitié de Bumcello, viennent à bout de toute velléité d’immobilisme et le tout est méticuleusement coréalisé par le saxophoniste américain Ben Abarbanel-Wolff (Ebo Taylor, Pat Thomas). Il y a du beau monde, de belles envolées instrumentales, une grande diversité de rythmes chauds et aucune place pour la morosité.













ECOUTEZ PHILANTROPIQUES DE GUTS SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters