Goodbye Fancy Miss Nancy !

La grande chanteuse de jazz Nancy Wilson est morte à l'âge de 81 ans...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 15 décembre 2018
Réagir
Qobuz

Nancy Wilson qui s’est éteinte le 13 décembre 2018 était une voix à part du jazz. Qu’elle interprète un standard, une ballade rhythm’n’blues ou une pépite pop, la native de l’Ohio, grande fan de ses aînées Dinah Washington, Lena Horne et Nat King Cole, s’assurait toujours de raconter une histoire, une vraie. Difficile ainsi de résister à ce sens pointu et original de la narration qu’elle offrit tout au long de sa dense discographie. Wilson avouait d’ailleurs elle-même être douée pour cela : « J’ai un vrai don pour raconter des histoires, les rendre plus grandes que nature. J’adore les vignettes, les petites scènes à l’intérieur même des chansons. »

Loin des projecteurs, dans la vraie vie, elle fut aussi très active dans la lutte pour les droits civiques, recevant même un prix du Martin Luther King Jr. Center for Nonviolent Social Change en 1993. En 1967, la chanteuse fut l’une des premières femmes afro-américaines à présenter une émission de télévision, le Nancy Wilson Show sur NBC.

En 1960, lorsqu’elle publie son premier album, Like in Love, les critiques remarquent vite la singularité de son chant. L’année suivante, elle co-signe avec le saxophoniste Cannonball Adderley un chef d’œuvre auquel participent aussi le trompettiste Nat Adderley, le batteur Louis Hayes, le contrebassiste Sam Jones et le pianiste Joe Zawinul. Sa voix fait presque office de troisième cuivre tout au long d’un disque où la fusion artistique entre tous les protagonistes est inédites.

Toujours en 1961 pour le label Capitol, Nancy Wilson signera un autre disque magique avec le quintet du pianiste George Shearing, The Swingin's Mutual!. Elle restera une experte en brouillage des genres, mêlant jazz et rhythm'n'blues, pop et blues, avec une classe sans équivalent.









ECOUTEZ LES ALBUMS DE NANCY WILSON SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters