Musique et littérature au festival Notes d’Automne

Au Perreux-sur-Marne, le festival marie agréablement les deux arts dans des spectacles fantasques et originaux à déguster du 10 au 16 novembre. Demandez le programme !

Par Héloïse Roussat | Concerts, festivals et tournées | 30 octobre 2014
Réagir
Qobuz

Pour sa sixième édition, le festival Notes d’Automne, au Perreux-sur-Marne, a choisi un programme diversifié et ouvert à tous. Du 10 au 16 novembre, se succéderont des artistes comme Barbara Hendricks, Mathilda May, l’Orchestre de chambre de la Nouvelle Europe ou encore le comédien Richard Bohringer. Fidèle à lui-même, le festival met en avant le lien étroit entre musique et littérature, ramenant au goût du jour l’éternelle question : la musique est-elle un langage ?

Le rapport entre musique et parole se fait ici notamment autour d’une Journée russe, le 15 novembre, où l’on entendra aussi bien les textes chantants de Pouchkine, Lermontov, que les compositions discursives de Tchaïkovski, Prokofiev, Bartók. On assistera également, le 11 novembre, à Cha(t)Rivari, un spectacle qui réunit de façon originale la bande dessinée et la musique. Il accorde plus précisément le célèbre et amusant Chat de Philippe Geluck, avec le quatuor de clarinettes Anches Hantées ; le Chat lit le concert, le quatuor joue la BD. Une association insolite qui mêle l’intimité de la lecture à l’écoute collective du concert.

Le fondateur des Notes d’Automne, Pascal Amoyel, cherche à redonner au mot “festival” ses lettres de noblesse, à savoir que ce soit un événement avant tout « festif », pour reprendre une citation de Berlioz. Également directeur artistique, auteur et conteur, le pianiste donnera un concert, le 14 novembre, autour de Liszt (Le jour où j’ai rencontré Franz Liszt), selon lui « visionnaire unique dans le monde de l’art, qui parvint à condenser toute la destinée humaine dans sa musique ».

Pascal Amoyel - © Jean-Baptiste Millot pour Qobuz.com


Notes d’Automne se déroulera dans quatre lieux différents, à commencer par le Grand Théâtre des bords de Marne. Pouvant accueillir 489 spectateurs, le théâtre écoutera Beethoven immortel, le 12 novembre, dont les musiques seront interprétées par le Quatuor Tana, avec Maurizio Baglini au piano, et les échanges épistolaires du maître sourd lues par Richard Bohringer. Les spectacles auront également lieu au Conservatoire du Perreux, à l’Auditorium, et à la Médiathèque.

Enfin, les enfants se réjouiront du spectacle clôturant le festival, le 16 novembre, où Jean-Denis Monory met en scène des Contes de Charles Perrault sur des musiques de Couperin et Lully, pour ne citer qu’eux. Un programme varié pour un public enjoué.



Le site de Notes d’Automne

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters