Grand Corps Malade : interview vidéo Qobuz

Avec son quatrième album intitulé Funambule, Grand Corps Malade plonge ses mots dans un vaste océan musical conçu par le trompettiste Ibrahim Maalouf. Rencontre avec le slameur.

Par Marc Zisman | Vidéos | 28 octobre 2013
Réagir
Qobuz

Il jongle avec les mots, matin, midi et soir. Et pour son nouvel, Funambule, Fabien Marsaud alias Grand Corps Malade les adosse contre une belle partition musicale signée Ibrahim Maalouf. Pour le slameur du Blanc-Mesnil, le trompettiste de Beyrouth a tissé une éclectique tapisserie sonore où les ambiances cabaret côtoient du plus funky, de la soul, du jazz, des instants chambristes et même de la world. Éclectique comme l’est aussi le tiercé du casting invité par Grand Corps Malade : Sandra Nkaké, Francis Cabrel et Richard Bohringer. Comment est née cette collaboration avec Maalouf et a-t-elle influencé son écriture et son flow : le funambule répond.



Le site de Grand Corps Malade

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters