Hommage au père du dancehall

Le chanteur jamaïcain Sugar Minott s’est éteint le 10 juillet pour causes de maladie cardiaque. Hommage au père du dancehall.

Par Eva Sauphie | Vidéo du jour | 13 juillet 2010
Réagir
Qobuz

Aujourd’hui, le dancehall a traversé les frontières de la Jamaïque pour venir s’imposer un peu partout dans le monde. Issu du reggae, le dancehall conserve le message intronisé par Bob Marley, celui de militer contre Babylone. A travers sa musique Sugar Minott se fait rapidemment, au même titre que Sizzla et Capleton (autres mentors du genre), porte parole de Jah, s’inscrivant de fait dans le mouvement rastafari en l’honneur d’ Hailé Sélassié (empereur d’Ethiopie) . Minott a commencé sa carrière sur la scène reggae roots pour petit à petit s’affranchir de la structure classique et délivrer son flow relevé et son timbre unique, posant le premier sur les fameux riddims, qui circulent aujourd’hui aux quatre coins de la planète pour enflammer tous les dancefloors.

Lire l'article Sugar Minott est mort

Le MySpace de Sugar Minott

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters