Yana Boukoff et Daniel Wayenberg en concert à Marseille

La mezzo-soprano et le pianiste virtuose sont en récital à l’Abbaye Saint Victor de Marseille le 17 mars prochain.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 10 mars 2010
Réagir
Qobuz

Mercredi 17 mars, la mezzo-soprano Yana Boukoff et le pianiste virtuose hollandais Daniel Wayenberg se produiront à l’Abbaye Saint Victor à Marseille. Organisé au profit de la lutte contre la malvoyance des enfants et des populations pauvres d'Afrique et d'Haïti, ce récital comprendra des œuvres de Chopin, Wolf, Rachmaninov, Tchaïkovski, Strauss, Haendel, Mozart, Rossini, Liszt, Puccini, Massenet et Bizet.

Né le 11 octobre 1929 à Paris, Daniel Wayenberg suit des cours d'harmonie et de piano avec Ary Verhaar aux Pays-Bas et à Paris avec Marguerite Long. Il a obtenu de Grand Prix de la Ville de Paris au concours international Marguerite Long-Jacques Thibaud en 1949. Wayenberg débute au Carnegie Hall à New-York en 1953 avec le New-York Philharmonic sous la direction de Dimitri Mitropoulos. Il effectue de nombreuses tournées aux Etats-Unis, au Canada, en Indonésie et en Europe. Il est l'invité des plus grands festivals internationaux et reçoit de multiples distinctions pour ses enregistrements d'œuvres de Brahms, Ravel, Gershwin, Rachmaninov, Strauss et Jolivet.

Daniel Wayenberg a joué sous la direction des chefs d'orchestre les plus prestigieux : Eugen Jochum, Karl Böhm, Jean Martinon, Rafael Kubelik, Georg Szell, Sir John Barbirolli, Georges Prêtre, Bernard Haitink, etc. Il enseigne le piano au Conservatoire de Rotterdam jusqu'en 1994. Comme compositeur, on lui doit une sonate pour piano et violon, un concerto pour trois pianos et orchestre et une symphonie pour grand orchestre. Il est chevalier dans l'ordre d'Orange Nassau et des Arts et Lettres.

Après des études de piano au côté de son père, la célèbre pianiste Yuri Boukoff, la mezzo-soprano Yana Boukoff, qui nait à Belgrade en 1977, intègre la Maîtrise de Radio-France dès son plus jeune âge sous la direction de Denis Dupays. Elle bénéficie d'études musicales des plus approfondies. Elle intègre ensuite la Maîtrise de Paris sou la direction de Patrick Marco en tant que soliste du jeune chœur, ce qui lui permet très vite d'être dirigée par les plus grands chefs : Ozawa, Inbal, Maazel, Janowsky, Dutoit, Prêtre, Mazur, Abado, Allemandi...

Yana Boukoff achève ensuite ses études en obtenant tout d'abord son prix de piano et de solfège au CNR de Paris puis son prix de chant au CNR de Rueil-Malmaison dans la Classe d'Elizabeth Vidal. Elle part se perfectionner régulièrement à Berlin dans la classe de Peter Gougalov ainsi qu'à Vienne à l'Academie de Musique dans la classe de Marguarita Lilova.

Yana Boukoff entame sa carrière de soliste lors de tournées internationales accompagnées par son grand-père : Autriche, Suisse, Allemagne, Hollande, Belgique, Birmanie, Thaïlande, Vietnam, Egypte, Tunisie, Maroc, Hongrie, Roumanie, Corse, Italie, Espagne sans compter les nombreux concerts où le duo Boukoff est invité régulièrement à travers toute la France.

Dès lors, Yana Boukoff se spécialise dans l'interprétation de la musique de chambre : Beethoven, Humperdink, Von Weber, Schumann, Schubert, Grieg, Wolf, Strauss, Wagner, Berg, Liszt, Chopin, Mahler, Tchaïkovski, Rachmaninov, Moussorgski, Rubinstein, Chostakovitch, Prokofiev, Dvorak, Bartók, Haendel, Caccini, Cimarosa, Cherubini, Giordano, Rossini, Donizetti, Bellini, Puccini, Mozart, Offenbach, Gershwin, Bernstein, un très large répertoire de mélodies françaises et plus récemment, à l'occasion de la sortie de son nouveau CD, la musique espagnole (Granados, De Falla, Garcia-Lorca,...) qu'elle affectionne particulièrement.

Yana Boukoff est régulièrement accompagnée par des partenaires de renommée mondiale tels que Daniel Wayenberg, Maciej Pikulski, Pascal Amoyel, David Bismuth, Jacqueline Bourges-Monoury, Chantal Stigliani, François Chaplin ainsi qu'Emmanuel Rossfelder à la guitare.

Elle se produit régulièrement dans le monde entier dans le domaine de l'Opéra (Carmen, La Vie parisienne, Jenufa, Les Noces de Figaro, Don Juan, etc.) ainsi que de très nombreux oratorios.

Parmi ces projets, un lui tient particulièrement à cœur : elle interprétera Carmen en Chine puis partira en tournée afin de promouvoir son album Viva Espana à travers toute la France puis en Croatie, Turquie, Grèce, Belgique, Hollande, Italie, Espagne, Jordanie, Maroc, Egypte...

Sur cette vidéo de 2005, Yana Boukoff chante Rachmaninov accompagnée par son père Youri Boukoff, décédé l'année suivante :



Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters