Catégories :

Schoenberg – Kandinsky : l’air d’autres planètes

Des créations de Denis Cohen et Philippe Schœller et un quatuor de Schoenberg résonneront au Centre Pompidou le 19 juin, dans le cadre du Festival Agora et de l’exposition Kandinsky.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 5 juin 2009
Réagir
Qobuz

Le 19 juin, dans le cadre de l'exposition Kandinsky, le Centre Pompidou accueillera la création de Erinnerung pour quatuor à cordes et électronique de Denis Cohen par le Quatuor Arditti et de Operspective Hölderlin de Philippe Schœller, commande de l'Ircam. La soprano Barbara Hannigan et Gilbert Nouno à l’informatique musicale participeront également à cette soirée.

« Je respire l'air d'autres planètes. » L'injonction du poème de Stefan George, mis en musique par Schoenberg dans son deuxième quatuor, évoque irrésistiblement la suspension de la tonalité et le cheminement parallèle de Kandinsky, artiste proche du compositeur, vers l'abstraction.

C'est au Schoenberg des pièces pour orchestre que fait signe le Erinnerung de Denis Cohen, se souvenant de l'accord de Farben.

L'ultime œuvre du programme reprendra la formation originale de l'opus 10 de Schoenberg, ce mariage rare entre la voix et le quatuor, avec ici l'adjonction de l'électronique. Après Feuillages et Vertigo Apocalypsis, réalisés à l'Ircam, cette création de Philippe Schoeller clôt le cycle consacré à l'interaction musicien vivant/haut-parleur.

Oper-spective Hölderlin explore l'invention scénique selon les potentialités de la profondeur de champ, de l'horizon virtuel ou de l'ouverture dynamique de scène frontale qu'offre la WFS (synthèse de front d'ondes), ce nouvel instrument de projection de l'énergie sonore.

Quel méridien commun au poème, au musical et au monde de la technique, quelles correspondances possibles ? Une réponse de Schoenberg demeure : « Si la proximité fait ressortir la différence, la distance fait ressortir les traits communs. »

Le site officiel de Denis Cohen

Le site officiel du Centre Pompidou

Le site officiel de l’Ircam

Le site officiel du festival Agora

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters