Catégories :

Marsatac, electro choc de rentrée

L’édition 2009 du festival electro marseillais se tiendra du 24 au 26 septembre au Dock des Suds, avec notamment Archive, DJ Krush, Raekwon, Bumcello, Etienne de Crécy, Nils Petter Molvaer et bien d’autres.

Par Marc Zisman | Sur Scène | 3 juin 2009
Réagir
Qobuz

La onzième édition du festival Marsatac qui se tiendra du 24 au 26 septembre au Dock des Suds, réunira à Marseille la fine fleur des musiques électroniques et de la création d'aujourd'hui. Cette année, le grand écart stylistique permettra au public d’entendre aussi bien Archive, Felix Da Housecat, DJ Krush et Raekwon que Bumcello, Etienne de Crécy, Art Brut, les Mighty Underdogs, Nils Petter Molvaer, Y.A.S. et South Central. La programmation étant en cours, d’autres artistes viendront encore grossir l’affiche de cette cuvée 2009. Du 24 au 26 septembre, le vaisseau Marsatac revient à Marseille pour une 11e édition riche en événements et révélatrice des dernières tendances musicales et explorations créatrices aux quatre coins du monde !

Fort de sa dernière édition qui avait accueilli plus de 27.000 festivaliers, Marsatac se positionne comme la plus importante manifestation de musiques actuelles de PACA et le rendez-vous incontournable de la rentrée musicale en France. Au programme, trois nuits dédiées au hip hop, à l'électro, au rock, à la pop et tous courants transversaux, dans un joyeux bouillon qui se veut avant tout festif et novateur. Un savant mélange d'artistes confirmés, d'artistes à découvrir, de têtes d'affiches internationales et talents de chez nous. À l'affiche cette année, des créations « maison » à découvrir en avant-première sur les scènes du festival. Mix-Up Beyrouth (projet réunissant Rodolphe Burger & Julien Perraudeau, Nevchehirlian et la jeune création libanaise : Rayess Bek, Fady Tabbal, Ziad Saad, Youmna Saba et Abed Kobeissy) et Aftershock (projet européen réunissant une sélection de quinze jeunes artistes en provenance de Manchester, Gênes et Marseille, le tout dirigé par Nitin Sawhney).

Et nouveauté, cette année, Marsatac accueillera sur le site principal de sa manifestation deux dispositifs mettant à l’honneur les artistes émergents de nos scènes régionales. Enfin, Marsatac poursuit sa démarche éco-responsable et solidaire, et intensifie ses actions autour des modes de transports des publics, de la mesure de son empreinte carbone ainsi que de la sensibilisation du festivalier aux enjeux environnementaux.

Le site officiel de Marsatac

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters