Catégories :

Henri Demarquette, de Beethoven à Greif

Le violoncelliste Henri Demarquette et le pianiste Giovanni Bellucci sont au Théâtre des Champs-Elysées le 6 mai pour un concert Beethoven, Franck et Greif.

Par Eva Sauphie | Sur Scène | 29 avril 2010
Réagir

Le violoncelliste Henri Demarquette et le pianiste Giovanni Bellucci se rencontreront le 6 mai au Théâtre des Champs-Elysées pour une soirée Beethoven, Franck et Greif.

Au programme, la Sonate n°3 pour violoncelle et piano en la majeur opus 69 de Ludwig Van Beethoven, la Sonate de Requiem d’Olivier Greif (compositeur auquel Demarquette voue une admiration particulière et auquel il consacre un nouvel album, le 3 mai, Par la chute d'Adam...) et enfin la Sonate pour violoncelle et piano de César Franck.

Henri Demarquette est né en 1970. A 13 ans, il intègre le Conservatoire de Paris et, quatre ans plus tard, donne son premier concert sur la scène du Théâtre du Châtelet. Yehudi Menuhin le remarque et l'invite à jouer sous sa direction le concerto de Dvorák.

Depuis, sa carrière a pris un véritable essor international et Demarquette partage désormais son temps entre le concert et le récital. Brigitte Engerer (Chopin) et Michel Dalberto (Beethoven) comptent parmi ses partenaires chambristes privilégiés.

Après un premier duo au Théâtre des Champs-Elysées la saison dernière avec Dalberto, Henri Demarquette a convié pour ce second rendez-vous, l'Italien Giovanni Bellucci, éminent interprète de Liszt, et qui s'est fait une spécialité dans de nombreuses transcriptions et paraphrases.

Le site du Théâtre des Champs-Elysées

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters