Welser-Möst s’effondre sur scène

Alors qu’il dirigeait Parsifal au Staatsoper de Vienne dimanche soir, le chef d’orchestre autrichien Franz Welser-Möst a été victime d’un malaise.

Par Clotilde Maréchal | Actualité | 2 avril 2013
Réagir
Qobuz

Selon l’AFP, Franz Welser-Möst a été victime d’un malaise dimanche soir alors qu’il dirigeait Parsifal de Wagner au Staatsoper de Vienne. À la suite d’un mouvement du bras avec sa baguette, le maestro autrichien âgé de 52 ans, par ailleurs directeur musical de la prestigieuse maison viennoise, a été victime d’un lumbago très douloureux et s’est effondré au pupitre de l’orchestre à la fin du premier acte. Les soins intensifs pratiqués pendant la première pause ont provoqué une brutale chute de tension qui a entraîné son hospitalisation. Welser-Möst a pu quitter l’hôpital plus tard dans la nuit…

Également directeur de l’Orchestre de Cleveland, l’une des grandes formations américaines, Franz Welser-Möst dirigeait son quatrième opéra en cinq jours, Parsifal, hors pauses, durant quatre heures et demi ! Ce soir, il ne pourra pas diriger Wozzeck d’Alban Berg et sa présence jeudi 4 avril pour une nouvelle représentation de Parsifal est incertaine. Le responsable des répétitions, James Pearson, a dû prendre dimanche soir la baguette des mains de Welser-Möst pour la suite de Parsifal

Auparavant, le Staatsoper avait déjà dû enregistrer dans le rôle de Parsifal le forfait les 28 et 31 mars du grand ténor allemand Jonas Kaufmann, grippé. Un point d’interrogation subsiste quant à sa présence pour la représentation du 4 avril…

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters