Catégories :

QIBUZ / Lundi 30 juillet 2012

Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com. la vérité est toujours bonne à lire !

Qibuz Lundi | 30 juillet 2012
Réagir
Qobuz






Lady Gaga fait son cinéma

Lady Gaga s’apprète à faire ses grands débuts au cinéma dans le second volet de Machete intitulé Machete Kills, aux côtés notamment de Mel Gibson et de Charlie Sheen sous la direction de Robert Rodriguez. C’est le réalisateur américain qui l’a annoncé lui-même sur Twitter. Information confirmée sur ce même réseau social par l’intéressée, de son vrai nom Stefani Germanotta, âgée de 26 ans. Son rôle, sans doute secondaire, est encore inconnu. Une affiche du film la représente en lingerie, une peau de loup sur le dos et un pistolet fumant à la main, avec pour seule légende Lady Gaga dans le rôle de La Caméléon. Robert Rodriguez, le réalisateur d' El Mariachi, Sin City ou Desperado, avait annoncé en juin que Charlie Sheen jouerait le rôle d'un président américain fictif dans cette suite de Machete, sorti en 2010.





Affaire Nikitine : le baryton s’explique

Bien conscient de l’impact sur la suite de sa carrière, le baryton russe Evgueni Nikitine, au centre d'un scandale en Allemagne à cause de tatouages à connotation nazie, s’est exprimé publiquement (cf. Qibuz du 23 juillet). « Jamais dans ma vie je n'ai appartenu et je n'appartiens à aucun groupe politique, ni de droite, ni de gauche. Le national-socialisme dans toutes ses manifestations me répugne profondément. J'ai perdu mes deux grands-pères pendant la Seconde Guerre mondiale ! », a déclaré le chanteur dans un communiqué placé sur le site du théâtre Mariinski de Saint-Pétersbourg. « Je l'affirme catégoriquement : les tatouages n'ont aucun rapport avec les symboles nazis qu'ils ont évoqués chez certains », a ajouté Nikitine, membre de la troupe du prestigieux théâtre russe. Selon le baryton-basse russe âgé de 38 ans, les tatouages qu'il porte d'un côté de la poitrine représentent des runes scandinaves de l'époque où, jouant dans un groupe de hard rock, il était « passionné des épopées scandinaves »« Le tatouage de l'autre côté n'a jamais eu aucun rapport avec une croix gammée. Cela devait être une étoile à huit branches avec au centre un blason que j'ai moi-même créé », a-t-il précisé… « Nous avons fait ce tatouage en plusieurs étapes. Sur la vidéo utilisée dans le sujet de la ZDF, j'avais été filmé avec un tatouage inachevé, et dont les contours pouvaient paraître, pour quelqu'un, ressembler à une croix gammée », a expliqué le chanteur. « Je n'ai jamais voulu avoir une croix gammée sur moi, et je n'aurais a fortiori pas posé ainsi devant une caméra », a encore souligné Evgueni Nikitine… Selon le Huffington Post, le chanteur est toujours programmé au Met Opera de New York pour la saison prochaine. Il sera le magicien Klingsor dans Parsifal de Wagner prévu pour février, a indiqué le porte-parole de la grande maison d’art lyrique new-yorkaise…





EMI : les concessions d’Universal

Filiale de Vivendi, Universal Music Group (UMG) a soumis des concessions aux autorités de la concurrence européennes dans l'espoir d'obtenir le feu vert de Bruxelles à son projet de rachat de la division musique enregistrée d'EMI pour 1,5 milliard d'euros, a annoncé la Commission européenne. « Je peux confirmer qu'Universal a soumis des concessions aujourd'hui », a déclaré un porte-parole de la Commission, sans entrer dans les détails… Deux sources proches du dossier ont déclaré qu'Universal envisageait de céder l'essentiel de Parlophone, la filiale la mieux valorisée d'EMI, confirmant ainsi des informations de presse. La Commission européenne a reporté sa décision dans le dossier du 6 au 27 septembre.



Snoop n'ira pas fumer en Norvège...

Pas de Norvège pour Snoop Dogg ! La pays a en effet interdit d’entrée sur son territoire pour une durée de deux ans le rappeur américain, trouvé en possession d’une petite quantité de marijuana à son arrivée le mois dernier à l’aéroport d’Oslo… Holger Hagesaeter, avocat norvégien du rappeur californien, a précisé à Associated Press que son client, de son vrai nom Calvin Broadus, « pouvait vivre avec cette décision » et ne comptait pas faire appel. Snoop se rendait le mois dernier à un festival musical dans le sud de la Norvège. Les douaniers norvégiens ont trouvé huit grammes de marijuana dans ses bagages. Il transportait en outre une somme d’argent liquide dépassant le montant autorisé et a dû verser une amende de 52.000 couronnes norvégiennes, environ 8700 dollars.





Quand Metallica met vraiment le feu

James Hetfield a mis les fans en garde alors que s’entame la cinquième tournée mexicaine de Metallica. Le show s’avèrerait passablement dangereux et les membres du groupe en sont bien conscients… Les 22.000 fans mexicains présents l’ont d’ailleurs constaté. Plusieurs d’entre eux étaient visiblement terrifiés samedi soir alors que Metallica recréait le numéro qu’on retrouvait dans Cunning Stunts de 1998 et qui consistait à mettre le feu à la scène, avec explosions, effets pyrotechniques, lumières au laser et cercueil inclus ! Un technicien courant à travers la scène, s’est même transformé en torche humaine ! Par ailleurs, Metallica a annoncé que septembre devrait logiquement être consacré à l’enregistrement d’un nouvel album.





Madonna : remboursez !

Ce qui devait être un événement pour les fans français de Madonna est en train de devenir un tôlé international… Les internautes se déchaînaient sur Twitter et YouTube contre la star, conspuée pour la brièveté de son concert à l'Olympia à Paris, où, quittant la scène sans un au revoir, la reine de la pop, a déçu ses 2700 fans enthousiastes. « Madonna traitée de salope et huée à Paris », « Seulement 45 minutes de concert et 200 euros le billet ! », « Vu son aptitude à plumer les pigeons, Madonna est beaucoup plus qualifiée que Barclays pour reprendre le volailler Doux » ou bien encore « 249€/45mn = 5,53€ la minute de Madonna en live à l'Olympia » : voici quelques exemples de messages incendiaires captés sur le net. « Quand je pense qu'ils y en a qui ont campé une semaine #MDNA Image exclusive des fans à la sortie du concert de Madonna de 45 minutes, ils sont tous en pleurs », affirmaient d'autres messages sans qu'on sache si leurs auteurs étaient ou non au concert, auquel a assisté l'AFP et pendant lequel le public, survolté, n'a cessé d'ovationner la star… Lorsqu'elle a quitté la scène après 45 minutes de concert, après sa dernière chanson Je t'aime moi non plus de Serge Gainsbourg, les fans ont d'abord applaudi à tout rompre. Voyant alors que la chanteuse ne revenait pas et que la lumière se rallumait pour que les techniciens démontent les équipements, beaucoup sont restés interdits, d'autres, se sont mis à protester en criant « remboursez ! ». Les 2700 élus qui ont pu assister au concert ont dépensé des fortunes (de 90 à près de 276 euros la place !) pour arracher en quelques minutes les billets mis en vente sur internet : 2.000 réservées aux membres du fan club et 700 autres proposés à tous. Des personnes voulant être éligibles en priorité ont affirmé s'être vu retirer plusieurs fois 22 euros pour tenter de s'y inscrire au fan club, en vain… Interrogés par l'AFP, Rémy et Tony, deux trentenaires d'Angers et de Nantes, ont déploré une « prestation vraiment trop courte », dont ils ont reconnu pourtant la qualité. « Même pas dix chansons, pas merci, pas au revoir. Nous sommes venus de Montpellier et avons payé 180 euros les billets c'est vraiment raide », regrettaient des Montpelliérains… Interrogés eux aussi sur ce déferlement de colère et d'insultes contre Madonna, ni Live Nation, son producteur, ni l'Olympia n'avait réagi vendredi…




Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters