QIBUZ / Lundi 25 février 2013

Chaque lundi, QIBUZ soulève les cartes et interroge l’actualité musicale. Indiscrétions et confidences, décryptages et relectures, révélations et révolution : voici la rubrique coquine de Qobuz.com. la vérité est toujours bonne à lire !

Qibuz Lundi | 25 février 2013
Réagir
Qobuz






Adele décroche son Oscar

Sans grande surprise, Adele est reparti d'Hollywood avec un Oscar pour sa chanson du générique du dernier James Bond, Skyfall. Après un Golden Globe et un Brit Award, la jeune Britannique, archi-favorite de la compétition cette année, s'est donc imposée dans la catégorie chanson originale. C’est la première fois que la chanson d’un épisode de la saga du plus célèbre des agents secrets britanniques décroche un Oscar. Avant Adele, Paul McCartney avait frôlé la statuette pour Live And Let Die, Carly Simon pour Nobody Does It Better pour L'Espion qui m'aimait et Sheena Easton pour For Your Eyes Only.



Un Temptations s’en va…

Les Temptations sont de ses monuments de la soul music dont la longévité s’est inévitablement conjuguée avec un casting sans fin, à géométrie assez variable… Otis «Damon» Harris qui vient de s’éteindre, le 18 février, à l'âge de 62 ans des suites d'un cancer de la prostate, avait été choisi sur audition en 1971 pour remplacer Eddie Kendricks, l'un des plus célèbres chanteurs du groupe phare de la Motown. L'année suivante, Harris interprétait le mythique Papa Was A Rollin' Stone. Otis Harris ne restera que quatre années à bord du navire, quittant les Temptations en 1975, après avoir décroché trois Grammy Awards et participé à d'autres hits comme Take A Look Around ou Masterpiece. En 1976, il reformera son ancien groupe les Young Vandals en le rebaptisant Impact. Le label Atco Records les signera le temps d’un unique album, avant de les remercier en raison de ventes trop faibles… En 1977, Impact signe chez Fantasy Records et publie The Pac Is Back qui lui aussi aura bien du mal à trouver son public. Harris enregistrera quelques singles en solo et se retirera rapidement du monde la musique à Reno, dans le Nevada. Durant les années 90, il avait participé à quelques vraies-fausses reformations des Temptations. A 47 ans, atteint d’un cancer de la prostate, il s’était investi dans la lutte contre la maladie en fondant la Damon Harris Cancer Foundation. Maladie qui vient de le rattraper à l’âge de 62 ans…



Une Staple Singers le suit…

La soul music perd une autre belle voix ces derniers jours avec la disparition de Cleotha Staples, la plus âgée des sœurs et frères des Staple Singers. Atteinte de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années, la chanteuse de la célèbre formation de gospel et de soul était âgée de 78 ans. Les Staple Singers furent d’abord une manière pour Pops Staples d’animer la vie familiale avec ses cinq enfants : Cleotha, connue sous le nom de «Cleedi», Pervis, Yvonne, Mavis et Cynthia. Il leur enseigna des chansons gospel tout en les accompagnant à la guitare. Deux décennies plus tard, ils sont devenus une source de tubes pour le label Stax. Avec sa famille, Cleotha Staples avait été intronisée au Ropck’n’Roll Hall of fame en 1999 et reçu un prix pour l’excellence de sa carrière aux Grammy en 2005.



Michael Jackson fait son cirque

Selon le magazine People, un nouveau projet risque de soulever quelques passions : le Cirque du Soleil annonce un prochain spectacle consacré à Michael Jackson. Après plusieurs rumeurs persistantes, la compagnie a finalement confirmé que non seulement le show était dans les tuyaux mais que sa première aurait lieu le 29 juin. Le spectacle, qui promet d’être majestueux, devrait être présenté au Mandalay Bay de Las Vegas et serait d’une durée de 90 minutes. Intitulée Michael Jackson ONE, il proposera 60 danseurs et acrobates, vibrant au rythme des tubes du Roi de la Pop. Selon son ami et chorégraphe Jamie King, l’union du Cirque du Soleil et des œuvres de Bambi est naturelle, ce dernier ayant toujours gardé son cœur d’enfant… Il s’agira du deuxième projet conjoint de création entre le compagnie et la succession de Michael Jackson après l’immense succès du spectacle Michael Jackson The Immortal World Tour, actuellement présenté dans différents stades en Europe dans le cadre d’une tournée mondiale.



Plumes célébrées

Le Hall of Fame des auteurs-compositeurs aux États-Unis salue le rock des années 70’s et des 80’s avec sa classe d’intronisés de 2013. Joe Perry et Steven Tyler d’Aerosmith et Mick Jones et Lou Gramm de Foreigner feront en effet leur entrée cette année. La cérémonie se tiendra le 13 juin à New York. Aerosmith et Foreigner attireront les projecteurs, mais les intronisés Holly Knight, JD Souther et Tony Hatch ont aussi connu des carrières de premier plan ayant contribué à définir le son du rock and roll. Holly Knight a signé Love Is a Battlefield et Invincible pour Pat Benatar et The Warrior pour Patty Smyth. Elle a aussi écrit plusieurs chansons pour Tina Turner, incluant The Best et Better Be Good to Me. De son côté, J.D. Souther a travaillé avec les Eagles pour bon nombre de leurs succès, dont Heartache Tonight, Victim Of Love, New Kid In Town et Best Of My Love. Enfin, Tony Hatch a explosé lors de la British invasion, s’alliant à Petula Clark notamment sur Downtown et My Love, des pièces ayant contribué à façonner l’avenir de la musique pop…



Le retour d’Ozawa

Seiji Ozawa va retourner derrière un pupitre en août prochain après une longue interruption pour traiter son cancer de l'œsophage. En janvier 2010, le maestro japonais avait annoncé qu'il allait subir un traitement contre sa maladie, le contraignant à annuler toutes ses représentations pendant six mois. En août, le chef aujourd'hui âgé de 77 ans devrait donc diriger L'Enfant et les sortilèges de Ravel au festival Saito Kinen de Matsumoto, au Japon. En juin 2009, Ozawa avait dû renoncer à diriger trois concerts de l'Orchestre Philharmonique de Vienne après avoir été opéré d'une hernie. Il avait déjà dû annuler de nombreux engagements en 2006 en raison d'un zona et d'une pneumonie aiguë… Ancien assistant de Karajan et Bernstein, Seiji Ozawa a dirigé les orchestres de Toronto et de San Francisco dans sa jeunesse, avant de succéder en 1973 à Charles Münch à la tête de l'Orchestre Symphonique de Boston, qu'il a dirigé pendant 29 ans. Il a dirigé l'Opéra de Vienne de 2002 à 2010.





Vous aimez QIBUZ ? Vous pouvez nous adresser vos tuyaux pas percés, informations, commentaires ! Écrivez-nous à : qibuz@qobuz.com

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters