“Pas de triche d’acteur, de doublure ou de masque. Juste moi.” – Jonas Kaufmann

En répétition pour le direct du Royal Opera House au Covent Garden, de l’opéra Manon Lescaut retransmis dans 120 cinémas en France, la superstar Jonas Kaufmann et Kasper Holten, directeur de l’Opéra du ROH, raconte en exclusivité à Qobuz la migration de l’Opéra sur grand écran, les opportunités et les challenges que ce changement de support implique.

Par Joanna Beaufoy | Sur Scène | 23 juin 2014
Réagir
Qobuz

L’adaptation de Puccini d’une nouvelle de 1731, sera jouée le 24 juin à 19h45 sur la scène du Covent Garden pour la première fois depuis trente ans. Les amoureux d’opéra, qu’ils soient à Paris, Poitiers, Cherbourg ou même Cannes, auront la chance de pouvoir voir la renaissance, au Royal Opera House de Londres, d’un des plus beaux récits de l’opéra. Manon Lescaut est un des opéras que le ROH a choisi de diffuser dans des cinémas tout autour du globe, pour la saison de cinéma Live de 2013/14. Parmi les productions précédentes de cette année Don Quichotte, Casse-Noisette et La belle au bois dormant, c’est l’intrigue amoureuse de l’Abbé Prévost qui a été choisie pour conclure cette saison. Les nouvelles controversées de Prévost, L'Histoire du Chevalier des Grieux et de Manon Lescaut ont été publiées en France en 1731. Manon Lescaut, elle, a été adapté par différents compositeurs talentueux (le ROH a joué également d’autres productions de Manon Lescaut, dont une, composée par Massenet par exemple, plus tôt dans l’année), car les thèmes de la romance, l’amour, le pouvoir et l’argent se transpose toujours à l’universel dans l’opéra. Cette fois-ci, l’interprétation de Puccini a été mise en lumière par le Royal Opera House, avec Antonio Pappano à la baguette. Pour annoncer cette diffusion en live, Qobuz a posé quelques questions à Jonas Kaufmann, qui tient le rôle de l’amoureux de Manon Des Grieux, et à Kasper Holten, directeur du Royal Opera House.

Jonas Kaufmann - © Ken Howard


Qobuz: Pensez-vous devoir changer de technique vocale ou scénique en sachant que vous êtes filmé pour une représentation précise?

Jonas Kauffman: L’important est d’être sincère et convaincant à chaque fois. Si l’on vit vraiment ce que l’on chante, on devient son personnage et le jeu devient réalité. Tout devient naturel et faire semblant n’est même plus envisageable devant la caméra. Si les réactions et la gestuelle sont spontanées, alors le public, qu’il soit au théâtre ou au cinéma, comprendra. Je ne change absolument rien. Si je suis en bonne santé, alors n’importe quelle performance peut être tout aussi bien filmée ! Et je deviens mon personnage – pas de triche d’acteur, de doublure ou de masque. Juste moi.

Qobuz: Qu’est-ce qui distingue le Royal Opera House des autres retransmissions live en particulier? Quelles sont les spécificités de production ou de choix des plans qui rend le Royal Opera House si spécial à voir au cinéma?

Kasper Holten, Directeur de l’Opera, Royal Opera House: Le Royal Opera House offre un mélange unique entre deux mondes: le ballet royal et l’opéra royal, sur une seule scène. Il offre également certains des meilleurs artistes mondiaux autant dans le ballet que dans l’opéra, dans un répertoire qui passe par le classique et le moderne. ROH au cinéma représente ce mélange unique, à la mise en scène de qualité. Certains des réalisateurs de télévision les plus talentueux, et d’ingénieurs 5.1 s’assurent que les retransmissions du ROH offre la meilleure qualité possible. Mais c’est la façon dont le programme reflète les ambitions artistiques et scéniques du ROH de Londres qui rend ces séances uniques.

Qobuz: Comment pensez-vous que cette adaptation de Manon Lescaut sera accueillie en France, compte tenu de l’importance de cette œuvre dans la littérature française ?

Kasper Holten, Directeur de l’Opera, Royal Opera House: Nous sommes bien conscients que cela pourra être vu de manière controversée, car l’histoire est transposée dans un univers cauchemardesque contemporain où tout est à vendre. Mais c’est une interprétation très enrichissante qui est faite ici. Ce récit fantastique et magnifique continue de nous fasciner, de nous interroger sur des questions toujours d’actualité et pertinentes sur notre société qui inspirent une nouvelle interprétation aux artistes, encore et encore. De plus, avec Antonio Pappano qui dirige Jonas Kaufmann et Kristine Opolais, pour qui leur rôle sera une première, la qualité musicale sera incontournable. Ci-dessous, les videos réalisées pour la Royal Opera House à l’occasion de Manon Lescaut Vive l’opéra au cinema!


Pour acheter vos billets, rendez-vous sur le site Akuentic

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters