Un feu romantique

Khatia Buniatishvili et Renaud Capuçon chez Franck, Grieg et Dvorák...

Par François Hudry | Vidéo du jour | 17 octobre 2014
Réagir
Qobuz

Une vraie complicité amicale et musicale allant au delà de ce qui les divisent, voilà comment Renaud Capuçon évoque son partenariat avec Khatia Buniatishvili. Un véritable duo est né, qui se concrétise au disque avec un programme au couplage rare : "La" Sonate de Franck et la Troisième de Grieg, auxquelles les deux artistes ont ajouté les Quatre Pièces Romantiques de Dvorák. Tumultueuses, romantiques, effusives, les trois œuvres datent presque de la même année et possèdent en commun un langage extraverti et passionné. Un tandem qui met le feu aux (nombreuses) notes de ces partitions, en jouant à fond la carte d'un romantisme hypertrophié.



Archives Qobuz: revoyez notre rencontre avec Khatia Buniatishvili (juin 2014).

Archives Qobuz: revoyez notre rencontre avec Renaud Capuçon (mars 2014).

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters