Mathieu Boogaerts, promeneur solitaire

Un superbe 7e album né à la montagne, au vert...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 7 novembre 2016
Réagir
Qobuz

Un promeneur. C’est un peu ce qu’est Mathieu Boogaerts depuis vingt ans. Depuis la sortie de son premier album, Super, en 1996. Arpentant les sentiers de l’âme, déambulant sur les contours du cœur, cet artisan extra-terrestre a surtout su créer dans sa bulle, sur sa petite planète intime et touchante. Nonchalamment et l’air de rien, Boogaerts a surtout su imposer un style qui en a inspiré plus d’un. Guère étonnant que la jeune génération lui ai rendu hommage en 2016 sur l’album 10 ritournelles autour de Mathieu Boogaerts édité par La Souterraine ondulée … Publié le 4 novembre de cette même année 2016, ce Promeneur est son septième disque. Une œuvre qu’il a choisi d'enregistrer seul, dans une maison isolée à la montagne. Promeneur est une rêverie. Mathieu Boogaerts balade l’auditeur dans des paysages variés, traverse des jardins, emprunte les chemins sinueux des sentiments, des souvenirs. Il n’a pas changé et on ne se lasse pas de le côtoyer. Comme un frère. Ou un ami. Bref, comme quelqu’un à qui l’on tient.













Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters