Jack Bruce est mort

L’ancien bassiste et chanteur de Cream, Jack Bruce, s’est éteint à l’âge de 71 ans.

Par Max Dembo | Chers disparus | 28 octobre 2014
Réagir
Qobuz

Jack Bruce est décédé d’une maladie du foie le 25 octobre 2014, dans le Suffolk. Le bassiste et chanteur écossais du trio Cream (qui comptait également un certain Eric Clapton à la guitare et un non moins certain Ginger Baker à la batterie) était âgé de 71 ans. Bruce qui avait subi une greffe de foie en 2003 était un musicien virtuose et d’une telle curiosité qu’il passait du rock au blues ou au jazz, avec une grande aisance.

Vendu à plus de 35 millions d’exemplaires en deux ans, Wheels Of Fire de Cream fut le premier album à être certifié disque de platine ! La majorité des chansons de ce trio hors-norme, notamment I Feel Free, White Room, Politician et surtout le tubesque Sunshine Of Your Love, fut écrite et chantée par Jack Bruce. En seulement trois albums studio et une courte vie (66/68), Cream entra dans la légende du rock’n’roll malgré une fin apocalyptique sur fond d'alcool et de drogue…

Né près de Glasgow, le 14 mai 1943, Jack Bruce intègre au début des années 60 diverses formations blues. En 1962, il joue au sein de Blues Incorporated d’Alexis Korner avec notamment Graham Bond, Dick Heckstall-Smith et Ginger Baker. L’année suivante, Bruce, Bond et Baker forment Graham Bond Organisation avec le guitariste John McLaughlin vite remplacé par Heckstall-Smith. Jack Bruce quitte pourtant le navire fin 1965 en raison de nombreuses disputes avec Ginger Baker. John Mayall l’embauche dans ses Blues Breakers. C’est là qu’il rencontre un certain Eric Clapton. A la même époque, il collabora également avec Manfred Mann.



Jack Bruce veut pourtant lancer son embardée musicale bien à lui et propose à Clapton d’en faire partie. Ce dernier évoque Ginger Baker comme troisième homme. D’abord retissant, le bassiste finit par accepter et se rabiboche avec son ancien ami-ennemi batteur. Durant l’été 1966, le trio donne ses premiers concerts sous le nom de Cream. L’alchimie est telle qu’ils entrent en studio et accouchent de Fresh Cream, intéressant premier opus mélangeant reprises blues et compositions originales. C’est le disque suivant, le chef d’œuvre Disraeli Gears, qui fait exploser l’aura de la formation. Porté par les singles Strange Brew et surtout Sunshine Of Your Love, Cream devient LE super group du moment. Techniquement virtuoses, énergiques comme jamais et experts en improvisations ahurissantes, Jack Bruce, Eric Clapton et Ginger Baker entrent dans la légende de leur décennie, situation qui n’atténue malheureusement pas les tensions entre les trois musiciens dont les égos ont tendance à grossir démesurément…



Le troisième et dernier album, Wheels Of Fire, aura beau plafonner au sommet des charts américains, Cream fait une dernière tournée et se sépare. Jack Bruce en profite pour rappeler le saxophoniste Dick Heckstall-Smith, le batteur Jon Hiseman et le guitariste John McLaughlin pour mettre en boite Things We Like, opus de jazz un brin free. Son véritable premier album solo parait durant l’été 1969. Intitulé Songs For A Taylor, il est nettement plus pop et Bruce occupe la majorité des postes : composition, arrangement, chant, orgue, basse et violoncelle ! Harmony Row suivra en 1971 avec Chris Spedding à la guitare, puis Out Of The Storm en 1974.

L’ère étant au jazz (plus ou moins) fusion, Jack Bruce travaillera jusque dans les années 80 avec de nombreux musiciens comme Larry Coryell, Tony Williams, Carla Bley, Billy Cobham, Kip Hanrahan, Steve Swallow ou bien encore Michael Mantler. En 1972, il monte un trio avec deux ex-membres du groupe Mountain, Leslie West et Corky Laing, et enregistre avec eux deux albums de blues flirtant avec le hard rock, Why Dontcha en 1972 et Whatever Turns You On, l’année suivante.



Durant les années 80 et 90, Jack Bruce publiera de nombreux albums solo que ses fans suivront ; moins le grand public… Dans sa toujours intense activité, l’Écossais fonde notamment Cuicoland Express avec Vernon Reid et Bernie Worrell, monte un nouvel éphémère trio avec Ginger Baker et Gary Moore et travaille avec le All-Starr Band de l’ex-Beatles Ringo Starr. Plusieurs concerts de Cream se dérouleront en 2005 au Royal Albert Hall de Londres puis au Madison Square Garden de New York. Il y a quatre ans, il tournait avec le Jack Bruce’s Big Blues Band. Enfin, en mars dernier, Jack Bruce avait publié son quatorzième album solo, Silver Rails avec notamment Phil Manzanera, Robin Trower, John Medeski et Cindy Blackman.

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters