Une décennie sans Freddie

Il y a 10 ans jour disparaissait Freddie Hubbard, l'un des plus grands trompettistes de l'histoire du jazz

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 29 décembre 2018
Réagir
Qobuz

Il était, parait-il, le seul trompettiste de jazz à dépasser le double contre-ut en cours d’improvisation. Le 29 décembre 2008, Freddie Hubbard a le souffle définitivement coupé par une crise cardiaque à l'âge de 70 ans.

Durant un demi siècle, il a joué avec les plus grands, clan dont il faisait lui aussi partie. John Coltrane, Ornette Coleman, Herbie Hancock, Sonny Rollins, McCoy Tyner, Wayne Shorter ou bien encore les Jazz Messengers d'Art Blakey, ils sont peu nombreux à ne pas avoir croisé le fer avec ce souffleur hors du commun, à la fois puissant, virtuose, capable d’atteindre des aiguës démentiels mais aussi des rondeurs de velours.

Ce prince du hard bop né le 7 avril 1938 à Indianapolis avait été récompensé par un Grammy Award du meilleur disque de jazz en 1972 pour First Light publié sur le label CTI. Mais la trompette de Freddie Hubbard peut être entendue sur plus de 300 albums ! Pour Blue Note, il gravera de bien belles choses dont le mythique Hub-Tones et Ready For Freddie de 1962... Deux est aussi le chiffre des chefs d'œuvre qu'il enregistrera pour CTI, le label de Creed Taylor : Red Clay et Straight Life.

Sur ces images de 1982, Hubbard se produit sur la scène new-yorkaise du Village Vanguard en compagnie du contrebassiste Ron Carter, du pianiste Cedar Walton et du batteur Lenny White :



Sept ans plus tôt, Freddie Hubbard se produit lors des Downbeat Awards aux côtés du pianiste Chick Corea, du bassiste Stanley Clarke, du batteur Lenny White et du percussionniste Airto :



ECOUTEZ LES ALBUMS DE FREDDIE HUBBARD SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters