Roscoe Mitchell en liberté

Le grand saxophoniste de free jazz signe une œuvre exigeante et impressionnante...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 20 juin 2017
Réagir
Qobuz

Roscoe Mitchell est une figure majeure de l’avant-garde jazz de Chicago. Membre fondateur de l'influent Art Ensemble Of Chicago et de l'AACM (Association for the Advancement of Creative Musicians), le saxophoniste on ne peut plus engagé n’a cessé de penser et repenser la place du jazz dans l’histoire de la musique noire comme dans celle de l’histoire du peuple afro-américain.

Invité par le Musée d’Art Contemporain de Chicago à créer une œuvre originale dans le contexte de l’exposition The Freedom Principle : Experiments In Art And Music, 1965 To Now, qui célébrait les orientations musicales et artistiques mises en œuvre par l'AACM dans le South Side de Chicago, il laisse au disque la trace enregistrée d’une aventure très exigeante mais passionnante pour le compte du label ECM. Avec Bells For The South Side, Roscoe Mitchell réunit ainsi pour la première fois, en un même ensemble, les musiciens de ses quatre trios : James Fei et William Winant, Hugh Ragin et Tyshawn Sorey, Craig Taborn et Kikanju Baku, Jaribu Shahid et Tani Tabbal.

Le saxophoniste désormais âgé de 76 ans signe une œuvre exigeante à ne pas mettre entre toutes les oreilles. Une ode à la liberté de plus de deux heures, tout sauf formatée, et qui livre ses secrets lorsque l’on prend le temps d’en apprivoiser la densité.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters