Catégories :

Melbourne Calling !

Avec "Sunny Side Up", le label de Gilles Peterson donne un coup de projecteur sur l'excitante et groovy nouvelle scène jazz'n'soul de Melbourne...

Par Clotilde Maréchal | Vidéo du jour | 22 juillet 2019
Réagir
Qobuz

Avec Sunny Side Up, Brownswood Recordings, piloté par Gilles Peterson, zoome sur la nouvelle scène jazz de Melbourne.

Dans le même esprit que la compilation We Out Here parue en février 2018 (un disque Qobuzissime !) qui permit de découvrir notamment Ezra Collective, Kokoroko, Maisha, Theon Cross et Joe Armon-Jones, le label anglais ajoute un S au mot jazz.

Car les dix présents sur l’album lorgnent aussi vers la soul, le funk, l’afrobeat, la deep house et plein d’autres sons…



Ainsi, Sunny Side Up a des allures de Polaroid d’une génération de musiciens indépendants partageant maisons et studios de fortune dans des garages et des abris de jardins dans la banlieue étendue de Melbourne.

La documentation d’une scène qui a joliment évolué de manière progressive depuis le succès de Hiatus Kaiyote en 2012, formation avec laquelle de nombreux groupes ici présents partagent des membres, des amitiés ou des studios…



Enregistré en une semaine à The Grove, studio mythique de Coburg dans la banlieue nord de Melbourne, et orchestré par l’ingénieur du son Nick Herrera (Hiatus Kaiyote, Nai Palm, 30/70) et Silentjay qui officie en tant que directeur musical, Sunny Side Up rassemble Phil Stroud, Dufresne, Kuzich, Audrey Powne, Zeitgeist Freedom Energy Exchange, Powers 2, Laneous, Silentjay, Horatio Luna et Allysha Joy. Des noms à retenir…





ÉCOUTEZ SUNNY SIDE UP SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters