Matt et Flo sont dans un bateau

L'improbable et superbe album de reprises de Flo Morrissey et Matthew E. White...

Par Marc Zisman | Vidéo du jour | 13 janvier 2017
Réagir
Qobuz

Le simple énoncé de l’union au disque de ces deux-là est déjà un cadeau en soi. Reste à savoir si Flo Morrissey et Matthew E. White allaient réussir à rejoindre le club fermé des grands tandems d’antan, ces Lee Hazlewood et Nancy Sinatra, Sonny & Cher, Serge Gainsbourg et Jane Birkin ou bien encore, plus près de nous, M Ward et Zooey Deschanel alias She & Him… Avec Gentlewoman, Ruby Man, la toute jeune folkeuse londonienne et le musicien/producteur de Virginie de douze ans son ainé optent pour du 100% reprises, exercice complexe mais jouissif lorsqu’il est réussi.

Côté tracklisting, difficile de faire plus éclectique que le choix des dix relectures. Car de Frank Ocean (Thinkin Bout You) au Velvet Underground (Sunday Morning) en passant par James Blake (The Colour in Anything), Leonard Cohen (Suzanne), Roy Ayers (Everybody Loves The Sunshine), George Harrison (Govindam) ou bien encore Nino Ferrer (Looking For You avec Radiah Frye), Matt et Flo semblent s’être bien amusés (un peu comme pour le collage de leurs visages sur la pochette du disque) tout en abordant sérieusement ce projet. L’ambiance générale de Gentlewoman, Ruby Man est ouvertement soul et rock avec un nuage de country. On connait l’amour du producteur chevelu et barbu pour les sonorités vintages chaleureuses et chaque reprise bénéficie ici d’un traitement à l’ancienne assez exquis qu’on croirait parfois sorti d’une production du label Hi voire Stax… Enfin, l’association entre ces deux organes aux timbres éloignés fait également mouche. Pour donner, à l’arrivée, l’un des albums les plus délicieux du début de l’année 2017…



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters