Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture!

Lily Allen n'a pas honte

Avec "No Shame", la Britannique retrouve sa verve d'antan...

Par Clara Bismuth | Vidéo du jour | 11 juin 2018
Réagir
Qobuz

Publié en 2014, Sheezus, le dernier album de Lily Allen, n’était pas une immense réussite. Mais cela n’a pas eu un grand impact sur la Britannique qui a bien changé entre temps. Bye bye cheveux noirs rock’n’roll, la punk blonde platine s’impose ! No Shame porte bien son nom. Allen aurait-elle retrouvé son côté rebelle et confectionné un album centré sur elle-même ? La tête haute et bien dans sa peau, elle déclenche une bombe émotionnelle dont elle semble plutôt fière. Cette œuvre autobiographique relate d’un point de vue assez féministe la séparation de ses parents mais aussi la sienne, ces moments douloureux où il faut reprendre du poil de la bête.

Empruntant des sonorités africaines et une once d’Auto-tune, Your Choice présente une nouvelle Lily Allen aux côtés de Burna Boy. Une envie de danser en haussant les épaules l’air de dire : on se quitte mais au fond je m’en fiche. Mais elle est vite rattrapée par la réalité et se montre touchante sur Apples où elle dévoile des pages de son intimité. Lily Allen évoque alors le souvenir du divorce de ses parents par sa voix fluette sur quelques accords plaqués en toute simplicité. Puis c’est le sien qu’elle met en avant avec son désir de ne faire souffrir personne qu’elle contre en qualifiant la chose de cliché. Lily Allen ouvrait il y a douze ans la porte aux chanteuses imprégnées d’audace et de rage, mais sur No Shame elle rappelle que la reine, c’est elle.







ECOUTEZ NO SHAME DE LILY ALLEN SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters