Kissin, retour à la marque jaune

Pour son comeback chez DG, le pianiste russe signe un disque Beethoven...

Par TG | Vidéo du jour | 27 août 2017
Réagir
Qobuz

Deutsche Grammophon, le label allemand le plus prestigieux au monde, annonçait il y a quelques semaines, avec pertes et fracas, le retour du pianiste russe Evgeny Kissin dans son écurie, aux côtés maintenant, d'autres grands confrères comme Murray Perahia, Krystian Zimerman, Daniil Trifonov, Rafal Blechacz ou encore Seong-Jin Cho.

C'est donc avec une certaine impatience que les amoureux du piano guettent cet album Beethoven (paru le 25 août) et qui se révèle tempétueux, d'une maîtrise confondante (si ce n'est toujours absolument enivrante), notamment dans l'Appassionata où la main gauche ouvre des espaces d'expression assez inouïs.

Cette Appassionata pourra attiser plus vivement encore le regret que Deutsche Grammophon n'a pas voulu investir pour ce retour de Kissin sur le label jaune dans un vrai album studio, cohérent de prises de son, plutôt que de rassembler un patchwork trop disparate de prises sur le vif.



Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters