Calexico et Iron & Wine sont dans un bateau

Les deux formations phares de l'américana signent un premier album en commun...

Par Max Dembo | Vidéo du jour | 19 juin 2019
Réagir
Qobuz

En 2005, Sam Beam, cerveau d’Iron & Wine, se rapprochait de Joey Burns et John Convertino de Calexico pour graver un EP de sept titres devenu culte, In the Reins. Ces trois-là excitaient alors tous les fans d’americana, Beam en tant qu’étoile montante et le tandem d’Arizona comme valeur sûre.

« J’étais un jeune musicien qui ne connaissait que trois accords et enregistrait dans un placard », se souvient Beam, « tandis que Calexico jouait sur de grandes scènes avec des musiciens ultra-talentueux. J’aimais leurs sons tout à fait différents, ce sont des musiciens anthropologues qui ne régurgitent pas mais absorbent ce qu’ils découvrent. »



Quinze ans plus tard, leurs routes se sont séparées mais ils sont restés proches. Au point d’avoir envie de faire cette fois un véritable album ensemble. « Collaborer à nouveau montre bien l’impact que le premier EP a eu sur ma vie », confesse le leader d’Iron & Wine.

Enregistré à Nashville au Sound Emporium, mythique studio monté dans les 60's par le non moins mythique Cowboy Jack Clement, Years to Burn a été produit par Matt Ross-Spang avec les participations du trompettiste vétéran de Calexico Jacob Valenzuela et Paul Niehaus à la pedal steel, ainsi que quelques réguliers de Sam Beam comme Rob Burger (Tin Hat Trio) au piano et Sebastian Steinberg (Soul Coughing, Fiona Apple) à la basse.



De prime abord, on y trouve tous les ingrédients que manipulent, chacun de leur côté, les deux groupes. Cette fois pourtant, l’épure comme la sobriété propre à la musique de Sam Beam se fond davantage dans la country-rock aux saveurs tex-mex de Burns et Convertino. Et même si Beam est l’auteur de la majorité des chansons, l’apport de ses complices d’un jour rend l’ensemble plus que parfait.

ECOUTEZ YEARS TO BURN DE CALEXICO & IRON & WINE SUR QOBUZ


Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters