Résultats 1 à 20 sur un total de 189
14,99 €
9,99 €

Musique de chambre - Paru le 25 avril 2013 | Aparté

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
20,99 €
13,99 €

Classique - Paru le 10 février 2013 | KML Recordings

Studio Masters Livret Distinctions 5 de Diapason - Pianiste Maestro - Choc de Classica - Qobuzissime - Qualité Studio Masters Garantie
Enormément Qobuzissime, totalement crossover dans le meilleur sens du terme, le triple album "Minimalist Dream House" de Katia et Marielle Labèque est un pur bonheur hypnotique ! L’idée est née en 2011, lorsque le Kings Place Festival de Londres a invité Katia et Marielle à fêter cinquante ans de minimalisme : un demi-siècle en effet, depuis 1961, année de composition du Mescaline Mix de Terry Riley comme point de repère. Mais l’essentiel n’est pas de trouver la date de naissance exacte : Katia et Marielle Labèque remontent d’ailleurs plus loin, notamment avec les célèbres Vexations de Erik Satie qui préfigurent les boucles hypnotiques de Steve Reich ou de Terry Riley. L’enjeu de ce projet n’était donc pas uniquement de retracer l’histoire d’un courant musical, il était aussi de montrer en musique comment ce courant a essaimé dans le rock avant-gardiste comme dans l’électro. On entendra donc dans cet album aussi des reprises d’Aphex Twin, ou de Sonic Youth, jusqu’à s’y fondre et confondre ! Cet album est disponible sur Qobuz en exclusivité en 24 Bits Qobuz Studio Master et 5.1 Multicanal ! Oeuvres de Glass, Skempton, Duckworth, Cage, Pärt, Twin, Chalmin, Séguinier, Tescari, Satie... / Katia & Marielle Labèque, piano - David Chalmin, guitare, basse, voix - Raphaël Séguinier, batterie - Nicola Tescari, piano
14,99 €
9,99 €

Quatuors - Paru le 5 juin 2013 | Myrios Classics

Studio Masters Livret Distinctions Diapason d'or - Choc de Classica - 4 étoiles Classica - Qualité Studio Masters Garantie
35,09 €
30,39 €

Opéra - Paru le 14 février 2014 | Sony Classical

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
Teodor Currentzis a décidé de retourner vers le texte de Mozart et bon nombre de méthodes d’exécution de l’époque (peu de vibrato, récitatifs confiés au forte-piano) mais aussi d’insérer le fortepiano dans la texture orchestrale comme Mozart le faisait souvent lui-même, de permettre aux chanteurs de développer des ornementations personnelles, d’exiger des musiciens une palette dynamique autrement plus ample que l'usage habituel, de se défaire des exécutions toujours plus « philharmoniques », destinées à des salles toujours plus immenses, avec des voix toujours plus tendus vers l’ampleur sonore… Autrement dit, il a fait œuvre de grand nettoyage, en intégrant une partie des enseignements de la musicologie moderne dont il a toutefois repoussé l’aspect dogmatique. Outre le forte-piano à l’orchestre déjà mentionné, il a introduit quelques accords de luth ou de guitare judicieusement adjoints à certaines attaques de pizzicato, afin de leur donner plus de « mordant » et plus de résonance à la fois, ainsi même que la vielle à roue dans la scène villageoise ! Il résulte de tout cela un enregistrement phénoménalement vigoureux, vivant, impérieux, irrésistible de jeunesse et de verdeur, dans une perfection technique assez impressionnante. Il faut dire que MusicAeterna travaille pratiquement comme en séminaire, sans compter les heures, une sorte de communauté musicale totale d’une exigence de tous les instants. Ce premier enregistrement de la « trilogie Da Ponte », sous la houlette de Sony, a saisi la planète musicale urbi et orbi. Qu’a-t-il donc de si spécial qu’il puisse détrôner, ou tout du moins égaler, les enregistrements « mythiques » les plus fameux des cinquante dernières années ? Plusieurs aspects. Currentzis a décidé de retourner vers le texte de Mozart – ce que les baroqueux ont déjà fait, avec divers bonheurs —, vers bon nombre de méthodes d’exécution de l’époque (peu de vibrato, récitatifs confiés au forte-piano) mais aussi d’insérer le fortepiano dans la texture orchestrale comme Mozart le faisait souvent lui-même, de permettre aux chanteurs de développer des ornementations personnelles, d’exiger des musiciens une palette dynamique autrement plus ample que ce qui se fait d’habitude, de se défaire des traditions héritées du XIXe et du début du XXe siècle et ses exécutions toujours plus « philharmoniques », destinées à des salles toujours plus immenses, avec des gosiers toujours plus tendus vers l’ampleur sonore… Autrement dit, il a fait œuvre de grand nettoyage, en intégrant une partie des enseignements de la musicologie moderne dont il a toutefois repoussé l’aspect dogmatique. Ajoutons à cela que Currentiz n’hésite pas introduire quelques éléments sonores non-écrits : le forte-piano à l’orchestre de bout en bout (discret mais présent), ainsi que déjà mentionné, quelques accords de luth ou de guitare judicieusement adjoints à certaines attaques de pizzicato afin de leur donner plus de « mordant » et plus de résonance à la fois, ainsi même que la vielle à roue dans la scène villageoise ! Il résulte de tout cela un enregistrement phénoménalement vigoureux, vivant, impérieux, irrésistible de jeunesse et de verdeur, dans une perfection technique assez impressionnante. Il faut dire que MusicAeterna travaille pratiquement comme en séminaire, sans compter les heures, une sorte de communauté musicale totale d’une exigence de tous les instants. Gageons que la bonne ville de Perm, qui fut pendant un temps interdite aux étrangers pour protéger son industrie d’armement, deviendra bientôt un nouveau Salzbourg sous l’impulsion de sa vie culturelle !
14,99 €
9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 7 avril 2013 | Psalmus

Studio Masters Livret Distinctions 5 de Diapason - Qualité Studio Masters Garantie
Les Chantres du Thoronet - Damien Poisblaud, direction Le silence qui habite l'extraordinaire résonance de l'Abbaye du Thoronet nous replonge dans l'univers sonore qui fut celui des moines cisterciens. Il sert ici d'écrin aux plus belles mélodies grégoriennes consacrées à la Passion du Christ, que Damien Poisblaud et Les Chantres du Thoronet interprètent magistralement, en retrouvant la rayonnante vocalité des chantres latins. Après leur remarquable disque consacré aux Grand Offertoires grégoriens, qui connaît un grand succès, Damien Poisblaud et son ensemble Les Chantres du Thoronet apparaissent comme les interprètes rêvés de ce répertoire, pratiquant le grégorien le plus équilibré et le plus vraisemblable qu'il puisse être donné d'entendre à l'heure actuelle. Ces pièces très anciennes, parmi les plus belles existantes du répertoire grégorien, alternent le chant très orné d'un soliste, impliquant une grande virtuosité, aux puissantes réponses du chour. Peu enregistrées jusqu'alors, et dans un style souvent daté, elles sont, dans ce disque, relues dans un double souci de fidélité aux manuscrits anciens et d'authenticité par rapport à ce qui constituait l'art des chantres médiévaux, permettant d'offrir un chant dispensant une vie extraordinaire, une flamboyance de couleurs et une véritable dramaturgie humaine et spirituelle.
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 15 janvier 2012 | Aeolus

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
Ce projet de première intégrale des oeuvres de Bach, sur instruments anciens et en stéréo deux canaux et son surround, est né en Alsace en avril 2008 à l'Abbatiale St.Maurice dans le village de Ebersmunster. L'organiste hollandais Ewald Kooiman avait choisi de jouer une série d'instruments alsaciens construits par Andreas Silbermann (1678-1734) et son fils Johann Andreas Silbermann (1712-1783). Suite au décès de Kooiman, après le volume 8, le label fit appel à ses élèves Ute Gremmel-Geuchen, Herhard Gnann et Bernhardt Klaprott pour clore cette intégrale. Le plus grand projet jamais initié par AEOLUS est né en Alsace en avril 2008 à l'Abbatiale St.Maurice dans le village de Ebersmunster. Il s'agit de la première intégrale des oeuvres de Johann Sebastian Bach, interprétée sur instruments anciens et enregistrée en stéréo deux canaux et son surround. L'organiste hollandais Ewald Kooiman a choisi pour ce projet de jouer une série d'instruments alsaciens construits par Andreas Silbermann (1678-1734) et son fils Johann Andreas Silbermann (1712-1783). Hélas Kooiman est mort après le volume 8, et le label a fait appel à ses élèves Ute Gremmel-Geuchen, Herhard Gnann et Bernhardt Klaprott pour terminer cette intégrale. La parution de l'intégrale en 19 SACD dont cet album se veut l'aperçu paraîtra en 2012.
26,99 €
17,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2013 | harmonia mundi

Studio Masters Livret + Vidéo Distinctions Choc de Classica - Choc Classica de l'année - Qualité Studio Masters Garantie
Elle habite René Jacobs depuis l’enfance ; d’abord en tant que jeune choriste à Gand, puis en tant que contre-ténor, il n’a cessé de côtoyer la "Matthäus-Passion", chef-d’œuvre absolu. Il l’interroge aujourd’hui à la croisée de la musicologie historique (oubliez la trompeuse “stéréophonie” de l’ouvrage !) et de la théologie ; servie ici par des artistes totalement dévolus au projet et par un enregistrement multicanal en trois dimensions, la “grande Passion” incarne plus que jamais ce paradoxe du drame tout à la fois intime, théâtral et collectif. Une sorte de parcours initiatique, un cheminement… (© Harmonia Mundi)
Détails Matthäus-Passion : Zweiter Teil, 51. Recitativo (Alt) Erbarm es Gott
13,49 €
11,00 €

Duos - Paru le 3 mars 2014 | Warner Classics International

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
Voilà un premier album sympathique et qui ne se prend pas la tête. Et qui plus est, enregistrer des pièces de genre d'un autre âge est une idée tout à fait malicieuse, car cela permet à Edgar Moreau de montrer son savoir faire avec ces échantillons de lyrisme ou de virtuosité. Le jeune violoncelliste est volubile à souhait et sait exactement trouver le style de chaque miniature ne dédaignant pas la sentimentalité quand cela est nécessaire. Au piano, Pierre-Yves Hodique lui donne un soutien aussi discret qu'efficace. Un disque ludique que l'on écoute avec un sourire aux lèvres tout à fait bienfaisant. FH
Détails Valse sentimentale, Op. 51 No. 6 : Valse sentimentale, Op. 51 No. 6
14,99 €
9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 18 août 2013 | Aparté

Studio Masters Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Qobuzissime - Qualité Studio Masters Garantie
Les raisons d’attribuer un Qobuzissime à ce nouvel opus des Cris de Paris ne manquent pas. Au programme : un travail musicologique d’orfèvre signé Geoffroy Jourdain, qui nous emmène dans l’Italie du XVIIe, à travers des cantates et madrigaux de Rossi et Monteverdi. « Memento Mori » nous rappelle notre condition de mortels et se permet de saisir la mort non par ce qu’elle laisse, mais par l’imaginaire collectif qu’elle suscite. L’enregistrement ? Lumineux. Un son magnifique (disponible en 5.1 !) capté en l’Eglise Saint-Pierre à Paris. Un disque pour tous ? Absolument ! Au casque ou sur votre chaîne, installez-vous tranquillement, fermez les yeux, le voyage commence... (YF) Sur le thème de la "vanité" des entreprises humaines, des airs baroques de Monteverdi et Rossi interprétés par l'ensemble Les Cris de Paris. "Memento Mori", ou "Souviens-toi que tu vas mourir" : avertissement souvent présent dans les vanités, ces toiles qui, depuis le XVIIe siècle, rappellent à l'homme la fragilité de son existence et la vacuité de ses entreprises, il est le thème autour duquel Geoffroy Jourdain a conçu ce spectacle musical. L'ensemble vocal et instrumental Les Cris de Paris interprète des airs baroques, madrigaux spirituels de Monteverdi et quelques cantates morales inédites de Luigi Rossi, découvertes à la Bibliothèque vaticane.
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 11 septembre 2012 | Psalmus

Studio Masters Livret Distinctions 5 de Diapason - Qualité Studio Masters Garantie
Jean-Patrice Brosse et l'ensemble Vox Cantoris ont réuni des pièces exceptionnelles publiées par Pierre Attaingnant en 1531, un témoignage inédit de l'alliance de l'orgue de la Renaissance à la polyphonie la plus pure, la quintessence d'une époque. Le programme réunit ainsi des préludes, motets, Magnificat et extraits de messe d'orgue composés par des maîtres de la Renaissance tels que Claudin de Sermisy, Loyset Compere ou encore Jacob Obrecht. Jean-Patrice Brosse joue l'orgue de Saint-Savin en Lavedan construit en 1557, entièrement restauré aujourd'hui, et l'ensemble Vox Cantoris lui donne la réplique en respectant l'authenticité liturgique exacte de ces pièces, dans l'esprit des chantres de la Renaissance. Jean-Patrice Brosse, orgue Renaissance de Saint-Savin en Lavedan - Vox Cantoris (Yann Rolland, superius - Jean-Christophe Candau, ténor - Damien Rivière, ténor - Hervé Lamy, ténor - Malcolm Bothwell, bassus - Antoine Sicot, bassus) - Jean-Christophe Candau, direction Jean-Patrice Brosse et l'ensemble Vox Cantoris ont réuni des pièces exceptionnelles publiées par Pierre Attaingnant en 1531, un témoignage inédit de l'alliance de l'orgue de la Renaissance à la polyphonie la plus pure, la quintessence d'une époque. Le programme réunit ainsi des préludes, motets, Magnificat et extraits de messe d'orgue composés par des maîtres de la Renaissance tels que Claudin de Sermisy, Loyset Compere ou encore Jacob Obrecht. Jean-Patrice Brosse joue l'orgue de Saint-Savin en Lavedan construit en 1557, entièrement restauré aujourd'hui, et l'ensemble Vox Cantoris lui donne la réplique en respectant l'authenticité liturgique exacte de ces pièces, dans l'esprit des chantres de la Renaissance.
22,49 €
14,99 €

Classique - Paru le 8 octobre 2012 | Ligia

Studio Masters Livret Distinctions 5 de Diapason - Qualité Studio Masters Garantie
22,49 €
14,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 16 octobre 2012 | Aparté

Studio Masters Livret Distinctions 4 étoiles Classica - Qualité Studio Masters Garantie
Après l'extraordinaire succès de Bellérophon sur Qobuz, nous sommes heureux de proposer cette nouvelle réalisation majeure de Christophe Rousset en qualité Qobuz Studio Masters et en 5.1 (voir fiche spécifique). Les acheteurs de la version Studio Masters 5.1 reçoivent aussi la version stéréo en cas de pépin technique, et sans surcoût. Hercule mourant est la troisième tragédie en musique de Dauvergne, son cinquième et avant-dernier grand ouvrage lyrique composé pour l'Académie royale de musique. Entre Énée et Lavinie (1758) et Polyxène (1763), l'institution ne créera aucune autre tragédie lyrique. Les Boréades de Rameau n'ayant pas été représentées à l'époque (malgré leur mise en répétition en 1764), on peut donc considérer que Dauvergne est le seul successeur de Rameau dans le genre emblématique inventé un siècle auparavant par Lully. Incontestablement, Hercule mourant peut être regardé comme l'un des chefs-d'ouvre d'Antoine Dauvergne et, surtout, comme l'une des dernières ouvres redevables au grand style français pratiqué de Lully à Rameau, avant que Gluck révolutionne la scène lyrique parisienne. Parmi les ouvres de Dauvergne que la saison 2011 du Centre de Musique Baroque de Versailles a permis de redécouvrir, "Hercule Mourant" est de loin la plus foudroyante. "Tragédie lyrique" dans la plus pure tradition française, et fidèle à la lignée de Lully, on y découvre une écriture charnière entre la fin du baroque et le début du classique. L'ouvre vient après la mort de Rameau, au crépuscule du baroque français ; elle présente un mélange curieux de récitatifs qui font penser à Lully et de divertissements évoquant Rameau... mais mêlé d'un avant-goût de ce qui fera Gossec, Gluck, et Mozart. Le tout sur fond de livret bizarre mais mémorable, où Hercule est dépeint comme un égocentrique mégalo qui renie fils et femme à la poursuite de ses désirs, et où Déjanire, seule personnage qui inspire de la sympathie, suit une destinée pathétique ! Une musique surprenante, magnifique, défendue avec un brio remarquable par Christophe Rousset et ses Talens Lyriques, et par une Véronique Gens en feu, assistée par une distribution vocale homogène de premier plan !
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 3 juin 2013 | Aparté

Studio Masters Livret Distinctions 5 de Diapason - Qualité Studio Masters Garantie
Détails Marche militaire n° 1 en ré bémol majeur, Op.51 D.733 : Initialement pour piano 4 mains en ré majeur (Arrangement de Carl Tausig pour piano solo)
14,99 €
9,99 €

Jazz - Paru le 17 février 2012 | Bee Jazz

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
Guillaume de Chassy, piano - Thomas Savy, clarinettes - Arnault Cuisinier, contrebasse
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Aparté

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
De la Pavane pour une infante défunte aux Valses nobles et sentimentales, Vanessa Wagner dresse le portrait de la première et féconde maturité de Ravel. Musicienne engagée dans la création, elle nous propose sa vision de Ravel. Dans la tradition romantique, Gaspard de la nuit, tryptique pianistique à programme, est inspiré des poèmes éponymes d'Aloysius Bertrand : l’Ondine, nymphe des eaux, le Gibet, illustration des dernières impressions d'un pendu, et Scarbo, gnome facétieux. Hommage à Schubert, les Valses nobles et sentimentales, composées en 1911, nous font à nouveau entrer dans la danse. Ma mère l'Oye, illustre des contes (de Perrault entre autres) et montre toute l’affection qu’il porte à l’enfance. Enregistré à l'église Saint-Pierre (Paris), un travail d’orfèvre a permis de restituer un son unique en Studio Masters et même en 5.1 !
149,99 €
99,99 €

Classique - Paru le 23 octobre 2012 | Aeolus

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie - La Clef du mois RESMUSICA
Détails Erstanden ist der heilige Christ, BWV Anhang 51 : Erstanden ist der heilige Christ, BWV Anhang 51
37,49 €
24,99 €

Musique concertante - Paru le 13 janvier 2012 | Aparté

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 13 décembre 2011 | Aparté

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 24 mars 2014 | Aparté

Studio Masters Livret
L'anniversaire de la naissance de Carl Philipp Emanuel Bach (8 mars 1714) suscite un engouement extraordinaire de la part des interprètes comme des maisons de disques et c'est une grande chance, car voilà un compositeur qui fait partie des plus grands et que le grand public ignorait un peu. Le choix d'Ophélie Gaillard est des plus judicieux, car il fait découvrir à la fois un Concerto et de la musique de chambre, comme cette extraordinaire "Conversation entre un sanguin et un mélancolique" qui nous fait plonger à elle seule dans l'univers tourmenté et pré-romantique de cet étonnant compositeur. Voilà une manière singulière d'exprimer en musique la dualité qui est au cœur de chaque être humain. FH
35,09 €

Classique - Paru le 14 janvier 2013 | Parlophone Label Group

Livret Distinctions Diapason d'or - Discothèque Idéale Qobuz
Un album essentiel pour celles et ceux qui aiment la musique de Francis Poulenc. Les enregistrements ne sont pas d'aujourd'hui, mais ils sont tous très bien enregistrés, souvent avec des artistes qui ont bien connu le compositeur, à commencer par le fidèle Georges Prêtre que Poulenc appelait familièrement "mon Prêtre ultra adoré". On trouve dans ce fort volume, y compris des oeuvres retrouvées qui ne figuraient pas dans les parutions antérieures. Les mélodies, la musique de chambre, la musique d'orchestre, la musique vocale, tout y est et, le plus souvent, dans les versions de références. Oscillant du rire aux larmes, la musique de Poulenc est aussi variée que la vie elle-même et aussi fraîche qu'hier. FH
Détails Sonate für Violine und Klavier, FP 119 * - "A la mémoire de Federico Garcia Lorca" (édition corrigée en 1949): I. Allegro Con Fuoco