Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

DAC Encore Audio mDSD : une petite bombe qui décroche notre récompense Qobuzissime !

Avec son modèle mDSD, la marque Encore propose un DAC au format d'une grosse clef USB capable de décoder les fichiers audio numérique jusque 24 bits à 384 kHz et DSD jusque 11,2 MHz, et ce aussi bien avec un lecteur logiciel tournant sur un ordinateur que sur un smartphone avec, par exemple USB Audio Player Pro, et avec une qualité sonore ahurissante qui nous a décidés à décerner notre récompense Qobuzissime à ce petit DAC qui cache bien son jeu.

Par Philippe Daussin | Bancs d'essai | 6 juin 2016
Réagir
Qobuz

Cela faisait de longs et longs mois que nous attendions une nouveauté de la part de la marque Encore dont la première réalisation, le mDAC, qui nous avait bluffés et raflé notre récompense Qobuzissime, s'était taillé d'emblée une très enviable réputation.

C'est donc avec un grand intérêt que nous avions découvert les caractéristiques de la nouvelle réalisation Encore, nommé mDSD, à savoir la lecture des fichiers audio numérique en DXD et DSD256 et la compatibilité PC, Mac, iOS, Android, ce qui annonçait la couleur, et c'est avec un intérêt encore plus prononcé que nous avons découvert ce DAC prenant la forme d'une grosse clef USB.

La marque Encore allait-elle avec ce mDSD renouveler le coup de maître qu'elle avait réalisé avec le mDAC ou faire mieux encore, c'est ce que va nous révéler ce banc d'essai.


Présentation

Le convertisseur numérique analogique Encore mDSD se présente donc comme une grosse clef USB, entièrement en aluminium anodisé noir ou argent. Il est en conséquence muni d'une prise USB A mâle qui permet de le connecter directement sur un port USB d'ordinateur, PC ou Mac, ou encore d'utiliser un adaptateur OTG pour un smartphone ou une tablette sous Android, ou le Camera Kit Apple pour les smartphones et tablette sous iOS.

On ne peut pas dire que la présentation fasse preuve d'une grande originalité mais elle est fonctionnelle et sérieuse et donne une bonne impression de solidité et ce DAC se démontera aisément dans le cas d'une éventuelle nécessité d'intervention (ou de banc d'essai Qobuz !).


Deux petites touches situées sur l'un des côtés permettent de régler le volume tandis que la prise casque au standard Jack 3,5 mm se trouve au milieu de la face arrière. Celle-ci est de type combiné électrique optique et dispose donc d'une LED pour offrir une sortie numérique optique offrant la possibilité de transmettre le DSD en mode DoP.

Réalisation

C'est un circuit imprimé double face d'assez petites dimensions qui accueille l'électronique du DAC Encore mDSD. Comme cela est le cas la plupart du temps, on trouve la connectique, les deux petites touches de volume, et les composants les plus encombrants sur la face supérieure du circuit.

On peut donc voir sur celle-ci le processeur USB, un modèle XMOS 8U6C5 compatible avec les signaux audio numérique 32 bits à 384 kHz et DSD256, et, sur sa droite, la puce de conversion numérique analogique ESS Sabre ES9010K2M accompagnée de son oscillateur.

Cette puce est une version spécialement étudiée pour les appareils portables, acceptant les signaux audio numérique 32 bits à 384 kHz et DSD qui emploie, comme les autres puces de la marque ESS, la technologie Hyperstream de ré échantillonnage à fréquence élevée des données sur 32 bits ainsi que le Time Domain Jitter Eliminator. Sous les touches de volume se trouve un petit micro contrôleur servant à leur gestion et générant les données de pilotage du volume de cette puce ES9010K2M.


L'amplificateur pour casque (marquage U11) est également fabriqué par ESS et porte la référence ES9601K. On peut voir à ses côtés le condensateur servant au fonctionnement de la pompe de charge intégré à ce circuit et lui permettant de fonctionner avec des tensions symétriques autorisant le référencement des signaux au 0V et évitant ainsi l'utilisation de condensateurs de liaison sur les sorties. Cela permet de préserver la bande passante dans le grave indépendamment de l'impédance du casque et évite l'emploi de condensateurs de forte valeur, généralement des modèles électrochimiques ou au tantale, pas ce qui se fait de mieux pour un usage en liaison, mais incontournables avec les faibles valeurs d'impédance des casque lors d'une alimentation en tension unique.


Ecoute

Bon, lire un fichier 24 bits à 353 kHz (fichier de test Eat! Drink! Uriah, David, Trondheim Symphony Orchestra, téléchargé sur Internet) avec USB Audio Player Pro sur un smartphone connecté en USB via un adaptateur OTG à un DAC Encore mDSD n'est pas une expérience courante et nous sommes convaincus que si l'on mettait notre casque Oppo PM-3 sur les oreilles de quelqu'un sans lui dire quoi que ce soit, cette personne serait bien surprise en découvrant le système qui délivre une telle restitution sonore.


Pour être bref, on reste un peu baba par les résultats sonores offerts par ce petit DAC, et encore plus dans une telle configuration, portable par excellence, et à faire pâlir bien des systèmes sédentaires (même chers !). Le DAC Encore mDSD ne peine aucunement pour délivrer une puissance que nous avons trouvée amplement suffisante avec notre casque Oppo PM-3 (ce qui n'est pas toujours le cas) et offre une restitution sonore détaillée, aérée et pleine de présence et de punch. Le processus Hyperstream d'ESS serait-il en train de conquérir nos oreilles ou l'amplificateur ES9601 de la marque gommerait-il un peu la brillance souvent constatée dans d'autres configurations avec les DAC ESS ?

Nous avons tendance à pencher pour cette hypothèse, mais, quoi qu'il en soit, il ne fait de doute que les résultats sonores sont là et qu'ils nous plaisent bien. Pour notre tranquillité d'esprit (!), rien de tel que l'écoute en streaming Qobuz sur iPad de L'Allegro ma non troppo du Concerto pour violon de Beethoven par Vera Beths accompagnée par l'ensemble Tafelmusik dirigé par Bruno Weil. Les sonorités typiques des instruments anciens de l'ensemble Tafelmusik sont effectivement restituées de manière très probante, tout comme le violon soliste (un Stradivarius) et la restitution se montre très élégante, très chantante et détaillée sur les notes les plus ténues du violon qui file bien et avec délicatesse dans l'aigu.


On décolle, on plane aussi un maximum (on n'est pas loin de l'extase !) à l'écoute de la chanson Isn't It A Pity de l'album All Things Must Pass de George Harrison et le DAC mDSD restitue avec art son ambiance très prenante où le chanteur, les choristes et l'accompagnement fusionnent avec bonheur.

Moins planants, mais plus cognants, les titres North Star et Silent Space de l'album Tale Of Us n'effraient pas le moins du monde le DAC mDSD qui reproduit avec une aisance remarquable leurs graves cataclysmiques sans perte le rythme et sans noyer le reste de la restitution, tout en se montrant capable de procurer des niveaux sonores très élevés et véritablement surprenants de la part d'un appareil de cette taille, la puissance délivrée étant probablement supérieure à celle annoncée par le constructeur. Bluffant !

A noter qu'avec Foobar2000, que nous avons utilisé pour écouter Isn't It A Pity (ainsi que d'autres titres pour le plaisir), et pour vérifier les capacités de lecture en DXD et DSD, le mode "KS : Encore mDSD" permet la lecture de ces types de fichiers en très haute résolution, mais il convient de s'assurer que le paramétrage SACD est conforme au visuel ci-dessous (Output Mode : PCM, avec 352800 comme Sample rate, mais ça fonctionne aussi avec les autres fréquences d'échantillonnage).


En conclusion, avec le mDSD, Encore frappe plus fort encore qu'avec son premier modèle mDAC et propose un petit DAC proprement bluffant qui pourra booster un simple smartphone équipé d'un bon lecteur logiciel au niveau d'un baladeur audio numérique de haut de gamme, si ce n'est faire mieux. Un Qobuzissime plus que mérité.

Spécifications
Encore mDSD sur site constructeur
Next Audio (distributeur)
Contact

Capacités de lecture

***

Pour suivre tout ce qui se passe sur Qobuz, rejoignez-nous sur Facebook !
www.facebook.com/qobuz

Si vous êtes constructeur, importateur, distributeur ou acteur dans le domaine de la reproduction sonore et que vous souhaitez nous contacter, merci de le faire à l'adresse suivante : newstech@qobuz.com

Si vous êtes un passionné de la rubrique Hi-Fi Guide et que vous souhaitez nous contacter, faites-le uniquement à l'adresse suivante : rubriquehifi@qobuz.com

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters