Alexei Lubimov Ives : 'Concord' Sonata & 3 Quarter-tone PiecesDiscothèque Idéale Qobuz

Ives : 'Concord' Sonata & 3 Quarter-tone Pieces

Alexei Lubimov

Paru le 23 décembre 1996 chez Warner Classics International

Artiste principal : Alexei Lubimov

Genre : Classique

Distinctions : Discothèque Idéale Qobuz (janvier 2015)

Choisissez votre téléchargement
Ajouter au panier
Améliorer cette page album

Qualité d'écoute

MP3 (CBR 320 kbps)

FLAC (16 bits - 44.1 kHz)

1.45

Web Player
Des problèmes d'écoute avec le Player HI-FI HTML ? Cliquez-ici pour utiliser notre Player Flash (MP3 seulement)
Afficher le détail des pistes

Album : 1 disque - 7 pistes Durée totale : 00:58:30

  1. 1 Ives : Piano Sonata No.2, 'Concord, Mass., 1840-60' : I Emerson

    Charles Ives, Composer - Jacques Doll, Engineer - Alexei Lubimov, Piano, MainArtist - Martine Guers, Producer, Remixer Copyright : 1996 Erato Disques S.A.

  2. 2 Ives : Piano Sonata No.2, 'Concord, Mass., 1840-60' : II Hawthorne

    Charles Ives, Composer - Jacques Doll, Engineer - Alexei Lubimov, Piano, MainArtist - Martine Guers, Producer, Remixer Copyright : 1996 Erato Disques S.A.

  3. 3 Ives : Piano Sonata No.2, 'Concord, Mass., 1840-60' : III The Alcotts

    Charles Ives, Composer - Jacques Doll, Engineer - Alexei Lubimov, Piano, MainArtist - Martine Guers, Producer, Remixer Copyright : 1996 Erato Disques S.A.

  4. 4 Ives : Piano Sonata No.2, 'Concord, Mass., 1840-60' : IV Thoreau

    Charles Ives, Composer - Jacques Doll, Engineer - Alexei Lubimov, Piano, MainArtist - Martine Guers, Producer, Remixer Copyright : 1996 Erato Disques S.A.

  5. 5 Ives : 3 Quarter-tone Pieces for 2 pianos : I Largo

    Pierre-Laurent Aimard, Piano - Charles Ives, Composer - Jacques Doll, Engineer - Alexei Lubimov, Piano, MainArtist - Martine Guers, Producer, Remixer Copyright : 1996 Erato Disques S.A.

  6. 6 Ives : 3 Quarter-tone Pieces for 2 pianos : II Allegro

    Pierre-Laurent Aimard, Piano - Charles Ives, Composer - Jacques Doll, Engineer - Alexei Lubimov, Piano, MainArtist - Martine Guers, Producer, Remixer Copyright : 1996 Erato Disques S.A.

  7. 7 Ives : 3 Quarter-tone Pieces for 2 pianos : III Choral

    Pierre-Laurent Aimard, Piano - Charles Ives, Composer - Jacques Doll, Engineer - Alexei Lubimov, Piano, MainArtist - Martine Guers, Producer, Remixer Copyright : 1996 Erato Disques S.A.

À propos

Les quarts de ton… Non, ce ne sont pas des omnibus chargés de sashimis, mais des intervalles micro-tonaux fort inhabituels à l’oreille humaine, du moins l’oreille occidentale habituée à la musique classique locale. On affirme sur un site prétendument encyclopédique que le premier compositeur à avoir usé de quarts de ton serait Halévy, dans le chœur des Océanides de sa cantate Prométhée enchaîné de 1849 mais, partition sous le pif, votre serviteur n’en voit point la couleur. Information erronée, due à une mauvaise traduction d’un article contemporain en anglais qui parle de « quarter tone », peut-être en référence au quatrième ton qu’aurait pu utiliser Halévy dans sa cantate, ton d’église correspondant au quatrième ton grec, le lydien… qui n’a d’ailleurs rien à voir avec la musique antique grecque, encore une erreur historique. Et pofff, téléphone arabe, « quatrième ton » devient « quarter tone » qui, sur Wikipedia (pour ne pas nommer le site) devient « quart de ton ». Non, non ; sans doute les premiers véritables essais d’écrire de la musique en quarts de ton, donc avec une gamme ne contenant non pas douze tons mais vingt-quatre, datent des années 20. Indépendamment les uns des autres, trois compositeurs ont exploré cette terra incognita : le Tchèque Alois Hába (1893 –1973), un étudiant de Schreker ; le Russe Ivan Wyschnegradsky (1893 – 1979) ; et l’Etats-Unien Charles Ives (1874 – 1954). C’est, curieusement, le piano en quarts de ton qui l’intéressa, sans doute pour la simple raison que les quarts de ton au piano sont totalement « justes » alors qu’aux cordes, par exemple, on pourrait les prendre pour des glissades, des imprécisions ou des ajustements de tonalité. Bien sûr, aucun piano unique ne peut comporter 176 touches au lieu des 88 habituelles (sans parler de la tension des cordes qui ferait imploser le mammouth). Ives fit donc appel à deux pianos, accordés à un quart de ton l’un de l’autre, et le tour était joué. Malgré tout le jeu est fort compliqué pour les deux pianistes car Ives développe vraiment un discours musical cohérent avec ce support sonore incongru, plutôt que faire de la stérile recherche acoustique. On entend donc de longues phrases en quarts de tons, une expérience vraiment étonnante pour l’auditeur « normal ». Et passées les premières secondes d’étonnement, qui pourraient laisser accroire qu’on a affaire à un piano de bar du Far West, on se laisse prendre au jeu de ces miroitements infinis, de ces harmonies instables, de ces fuites dans l’inconnu. Ives écrivit ces pièces vers 1924, sans avoir la moindre idée que de l’autre côté de l’Atlantique, Wyschnegradsky et Hába cherchaient dans la même direction. Une véritable révélation sonore. © SM / Qobuz

À découvrir

Dans la même thématique

Le label

Warner Classics International

Warner Music Group (anciennement WEA Records) est le troisième plus gros producteur de disque dans le monde. C'est aussi la seule des quatre géants du disque à ne pas avoir comme ancêtre commun Columbia Phonograph Company ou Berliner Gramophone. On date les débuts de WMG à la création de Warner Bros. Records en 1958. À l'époque Warner Bros Pictures n'avait pas de division musicale ou de labels au moment où l'un de ses acteurs, Tab Hunter, enregistre une chanson à succès pour Dot Records qui était la division musicale rivale de Paramount Pictures. Pour éviter que l'un de leurs acteurs n'enregistre pour une compagnie concurrente et pour aussi capitaliser sur l'industrie ...

Voir la page Warner Classics International Lire l'article

Le genre

Classique dans le magazine

  • QIBUZ  /  Lundi 18 septembre 2017 QIBUZ / Lundi 18 septembre 2017

    Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

    Lire l'article
  • QIBUZ / Lundi 11 septembre 2017

    Confidences, news cocasses, bruits de couloirs, brèves de comptoir et buzz en tous genres : chaque lundi, QIBUZ zoome sur l’actualité musicale. La vérité est toujours bonne à lire, non ?

    Lire l'article
Plus d'articles

Actualités

Plus d'articles