Les albums

14,99 €
4,99 €

Classique - Paru le 6 avril 2014 | L'empreinte digitale

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
Calvario (23’) est une œuvre singulière, puissante, qui possède toutes les qualités pour entrer définitivement dans le répertoire du XXIe siècle. Créée en 2007 à la Fondation Royaumont, elle a déjà beaucoup voyagé en Europe, au Canada, au Liban, sous les doigts de plusieurs guitaristes et principalement ceux de son créateur Pablo Márquez. L’empreinte digitale publie une version de l’œuvre enregistrée par Pablo Márquez en présence du compositeur, Zad Moultaka. L’enregistrement numérique est disponible avec ou sans partition — associant ainsi édition musicale et édition phonographique. La version A correspond à l’œuvre enregistrée dans son intégrité, accompagnée d’un livret détaillé au format PDF, tandis que la version B, sans la partie soliste, comporte en complément la partition et le matériel électronique (sons fixés) nécessaire à son exécution. Cliquez sur l'onglet "Présentation" ci-dessus pour la suite du texte. Calvario (23’) est une œuvre singulière, puissante, qui possède toutes les qualités pour entrer définitivement dans le répertoire du XXIe siècle. Créée en 2007 à la Fondation Royaumont, elle a déjà beaucoup voyagé en Europe, au Canada, au Liban, sous les doigts de plusieurs guitaristes et principalement ceux de son créateur Pablo Márquez. L’empreinte digitale publie une version de l’œuvre enregistrée par Pablo Márquez en présence du compositeur, Zad Moultaka. L’enregistrement numérique est disponible avec ou sans partition — associant ainsi édition musicale et édition phonographique. La version A correspond à l’œuvre enregistrée dans son intégrité, accompagnée d’un livret détaillé au format PDF, tandis que la version B, sans la partie soliste, comporte en complément la partition et le matériel électronique (sons fixés) nécessaire à son exécution. Cette pièce est structurée par la chute, un des thèmes qui obsèdent le compositeur. Zad Moultaka s’est inspiré pour l’écrire de la Via Crucis, les quatorze stations du chemin de croix, le Calvaire du Christ. Construite ainsi en quatorze mouvements, elle suit les stations indiquées dans la partition, d’une façon presque figurative, mais si intériorisée qu’elle en devient abstraite, qu’en ressortent épurés les affects, le chagrin, la douleur, la sensorialité, la phénoménologie de la Passion. Dans cette cérémonie catholique et maronite, on trouve entre la condamnation à la crucifixion et la mise au tombeau, trois chutes que le compositeur utilise pour désaccorder la guitare. À chaque tombée, le guitariste modifie l’accord d’une des cordes, laquelle descend de près d’une quarte vers sa voisine plus grave, à un quart de ton près. Ce quart de ton est essentiel, car il modifie le tempérament de l’instrument et tire la guitare, instrument de la rationalité occidentale, vers un autre univers musical, modal, oriental.
14,99 €

Classique - Paru le 6 avril 2014 | L'empreinte digitale

Livret
Calvario (23’) est une œuvre singulière, puissante, qui possède toutes les qualités pour entrer définitivement dans le répertoire du XXIe siècle. Créée en 2007 à la Fondation Royaumont, elle a déjà beaucoup voyagé en Europe, au Canada, au Liban, sous les doigts de plusieurs guitaristes et principalement ceux de son créateur Pablo Márquez. L’empreinte digitale publie une version de l’œuvre enregistrée par Pablo Márquez en présence du compositeur, Zad Moultaka. L’enregistrement numérique est disponible avec ou sans partition — associant ainsi édition musicale et édition phonographique. La version A correspond à l’œuvre enregistrée dans son intégrité, accompagnée d’un livret détaillé au format PDF, tandis que la version B, sans la partie soliste, comporte en complément la partition et le matériel électronique (sons fixés) nécessaire à son exécution. Cliquez sur l'onglet "Présentation" ci-dessus pour la suite du texte. Calvario (23’) est une œuvre singulière, puissante, qui possède toutes les qualités pour entrer définitivement dans le répertoire du XXIe siècle. Créée en 2007 à la Fondation Royaumont, elle a déjà beaucoup voyagé en Europe, au Canada, au Liban, sous les doigts de plusieurs guitaristes et principalement ceux de son créateur Pablo Márquez. L’empreinte digitale publie une version de l’œuvre enregistrée par Pablo Márquez en présence du compositeur, Zad Moultaka. L’enregistrement numérique est disponible avec ou sans partition — associant ainsi édition musicale et édition phonographique. La version A correspond à l’œuvre enregistrée dans son intégrité, accompagnée d’un livret détaillé au format PDF, tandis que la version B, sans la partie soliste, comporte en complément la partition et le matériel électronique (sons fixés) nécessaire à son exécution. Cette pièce est structurée par la chute, un des thèmes qui obsèdent le compositeur. Zad Moultaka s’est inspiré pour l’écrire de la Via Crucis, les quatorze stations du chemin de croix, le Calvaire du Christ. Construite ainsi en quatorze mouvements, elle suit les stations indiquées dans la partition, d’une façon presque figurative, mais si intériorisée qu’elle en devient abstraite, qu’en ressortent épurés les affects, le chagrin, la douleur, la sensorialité, la phénoménologie de la Passion. Dans cette cérémonie catholique et maronite, on trouve entre la condamnation à la crucifixion et la mise au tombeau, trois chutes que le compositeur utilise pour désaccorder la guitare. À chaque tombée, le guitariste modifie l’accord d’une des cordes, laquelle descend de près d’une quarte vers sa voisine plus grave, à un quart de ton près. Ce quart de ton est essentiel, car il modifie le tempérament de l’instrument et tire la guitare, instrument de la rationalité occidentale, vers un autre univers musical, modal, oriental.
14,99 €

Classique - Paru le 28 août 2013 | L'empreinte digitale

Livret Distinctions 5 de Diapason
Parmi toutes les partitions créées par Accroche-Note, ce double CD anniversaire en choisit neuf, emblématiques, pièces originales, toutes données en première audition dans le cadre de Musica, le festival strasbourgeois qui, dès sa création en 1983, s’est avéré être un rendez-vous idéal et régulier. Il y a dans cette série un effet générationnel certain : Manoury (1952), Dusapin (1955), Dillon (1950), Francesconi (1956), Hurel (1955), Gervasoni (1962), Solbiati (1956), Bertrand (1981-2010). Oeuvres de Bertrand, Manoury, Dusapin, Hurel, Francesconi, Solbiati, Gervasoni, Dillon, Combier, Sciarrino & Rihm / Accroche Note Parmi toutes les partitions créées par Accroche-Note, ce double CD anniversaire en choisit neuf, emblématiques, pièces originales, toutes données en première audition dans le cadre de Musica, le festival strasbourgeois qui, dès sa création en 1983, s’est avéré être un rendez-vous idéal et régulier. Il y a dans cette série un effet générationnel certain : Manoury (1952), Dusapin (1955), Dillon (1950), Francesconi (1956), Hurel (1955), Gervasoni (1962), Solbiati (1956), Bertrand (1981-2010).
9,99 €

Classique - Paru le 3 juin 2013 | L'empreinte digitale

Livret
Luc Ferrari a traversé le XXe siècle en participant à toute l'aventure de la musique contemporaine, aux côtés de Pierre Schaeffer, Karlheinz Stockhausen, Luigi Nono, Luciano Berio, John Cage. Pionnier de l'aventure technologique et de la pensée musicale, c'est une personnalité particulièrement douée, attachante et sensible, dont l'humour, l'élégance et la subtilité ont toujours donné le change à une profonde déchirure intérieure. Symphonie déchirée est une ouvre de maturité, suite en 8 mouvements avec interludes, commencée fin 94, qui a subi plusieurs transformations jusqu'à sa version définitive créée par Ars Nova en septembre 2000 à Radio France. Chaque mouvement a une instrumentation différenciée et traite de problèmes compositionnels et esthétiques différents. La richesse stylistique, la finesse des orchestrations, le sens du rythme qui charpente son ouvre, le croisement subtil des sonorités instrumentales et des sons enregistrés nous immergent dans une musique venue ailleurs, dans le vertige des sens. Ars Nova - Philippe Nahon, direction musicale Luc Ferrari a traversé le XXe siècle en participant à toute l'aventure de la musique contemporaine, aux côtés de Pierre Schaeffer, Karlheinz Stockhausen, Luigi Nono, Luciano Berio, John Cage. Pionnier de l'aventure technologique et de la pensée musicale, c'est une personnalité particulièrement douée, attachante et sensible, dont l'humour, l'élégance et la subtilité ont toujours donné le change à une profonde déchirure intérieure. Symphonie déchirée est une ouvre de maturité, suite en 8 mouvements avec interludes, commencée fin 94, qui a subi plusieurs transformations jusqu'à sa version définitive créée par Ars Nova en septembre 2000 à Radio France. Chaque mouvement a une instrumentation différenciée et traite de problèmes compositionnels et esthétiques différents. La richesse stylistique, la finesse des orchestrations, le sens du rythme qui charpente son ouvre, le croisement subtil des sonorités instrumentales et des sons enregistrés nous immergent dans une musique venue ailleurs, dans le vertige des sens.
9,99 €

Classique - Paru le 22 janvier 2013 | L'empreinte digitale

Livret
Itto, Touda, Ichou, Tla Aït Mass, autant de femmes berbères, modestes et fières, que le compositeur franco-marocain Ahmed Essyad, né en 1938, a connues durant les années passées à étudier les musiques du Haut-Atlas... Ce sont ces voix interdites qui constituent un cycle vocal, celles de l'éternel féminin, l'éternelle tendresse, l'irréductible liberté. Créées au festival Musica de Strasbourg en 2005, puis données au festival des Voix Sacrées de Fès et à la Cité de la Musique, ces Voix Interdites pour soprano et sept instruments sur des poèmes soufis de Hussein Mansour Al-Hallaj sont interprétées par François Kubler et l'Ensemble Accroche Note. Chant I - Itto - L'éclosion du corps - Les cours fébriles - Chant II - Ichou - Tla Aït Mass - Touda - Chant III / Accroche Note Itto, Touda, Ichou, Tla Aït Mass, autant de femmes berbères, modestes et fières, que le compositeur franco-marocain Ahmed Essyad, né en 1938, a connues durant les années passées à étudier les musiques du Haut-Atlas... Ce sont ces voix interdites qui constituent un cycle vocal, celles de l'éternel féminin, l'éternelle tendresse, l'irréductible liberté. Créées au festival Musica de Strasbourg en 2005, puis données au festival des Voix Sacrées de Fès et à la Cité de la Musique, ces Voix Interdites pour soprano et sept instruments sur des poèmes soufis de Hussein Mansour Al-Hallaj sont interprétées par François Kubler et l'Ensemble Accroche Note.
14,99 €
9,99 €

Musique vocale sacrée - Paru le 11 octobre 2011 | L'empreinte digitale

Studio Masters Livret Distinctions 5 de Diapason - Qualité Studio Masters Garantie
Joël Suhubiette, à la tête du choeur de chambre les éléments, propose un événement, à la scène comme au disque : un programme entièrement dédié à la Méditerranée, chanté en cinq langues (hébreu, arabe, syriaque, latin et grec ancien) et parcourant huit siècles de musique sacrée. Au-delà des cultures et des religions, le répertoire offre un voyage musical intime, de monodies en polyphonies, le long des rivages et des imaginaires méditerranéens. Des diverses expressions de la ferveur monothéiste aux fièvres liturgiques antiques, ces pages traversent langues, pays et époques: la Catalogne médiévale du Livre Vermeil de Monserrat (XIVe siècle), l’Italie et l’Espagne de la Renaissance au début de la période baroque (Gesualdo, Victoria), la Lombardie juive du XVIIe de Salomone Rossi, La Venise du XVIIIe de Lotti, la mystique arabe d’Hallâj (lecture de Moultaka), la Grèce antique rêvée par Alexandros Markeas (à partir des Bacchantes d’Euripide) et le retour de Moultaka vers la langue syriaque de L’Evangile (inspiré par les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix). Pour cette croisière “oecuménique”, Joël Suhubiette embarque, avec son exigence et son raffinement coutumiers, les voix charnelles des hommes et des femmes du choeur de chambre les éléments pour chanter la douleur et la beauté, l’ascétisme et la profusion de l’expression du sentiment du sacré. Polyphonies anciennes et modernes en grec ancien, hébreu, latin, araméen, syriaque, arabe / Chœur de Chambre Les Eléments - Joël Suhubiette, direction Joël Suhubiette, à la tête du choeur de chambre les éléments, propose un événement, à la scène comme au disque : un programme entièrement dédié à la Méditerranée, chanté en cinq langues (hébreu, arabe, syriaque, latin et grec ancien) et parcourant huit siècles de musique sacrée. Au-delà des cultures et des religions, le répertoire offre un voyage musical intime, de monodies en polyphonies, le long des rivages et des imaginaires méditerranéens. Des diverses expressions de la ferveur monothéiste aux fièvres liturgiques antiques, ces pages traversent langues, pays et époques: la Catalogne médiévale du Livre Vermeil de Monserrat (XIVe siècle), l’Italie et l’Espagne de la Renaissance au début de la période baroque (Gesualdo, Victoria), la Lombardie juive du XVIIe de Salomone Rossi, La Venise du XVIIIe de Lotti, la mystique arabe d’Hallâj (lecture de Moultaka), la Grèce antique rêvée par Alexandros Markeas (à partir des Bacchantes d’Euripide) et le retour de Moultaka vers la langue syriaque de L’Evangile (inspiré par les Sept Dernières Paroles du Christ en Croix). Pour cette croisière “oecuménique”, Joël Suhubiette embarque, avec son exigence et son raffinement coutumiers, les voix charnelles des hommes et des femmes du choeur de chambre les éléments pour chanter la douleur et la beauté, l’ascétisme et la profusion de l’expression du sentiment du sacré.
9,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2011 | L'empreinte digitale

Livret
La flûte de Mario Caroli se fait le trait ici d'union de cultures et d'univers très différents et lointains... Ceux d'une compositrice roumaine, Doina Rotaru et d'un compositeur japonais, Joji Yuasa. Le souffle, le rituel, l'encens et la cendre agissent au coeur de ce qui est profondément humain, le divin intérieur... La conception et l'étendue du répertoire de Mario Caroli dénotent une approche singulière et autentique et une personnalité musicale riche et complexe. Passant avec un grand naturel de la musique ancienne à la musique contemporaine, il réfuse la spécialisation et fait voler en éclats les poncifs attachés à son instrument. Mario Caroli, flûtes Tempio di fumo (temple de fumée) renvoie aux incantations. Ce disque est conçu pour s'écouter dans la continuité. Les pièces s'enchaînent dans une lente procession qui mène peu à peu vers la contemplation. La flûte de Mario Caroli se fait ici le trait d’union de cultures et d'univers très différents et lointains... Ceux d'une compositrice roumaine, Doina Rotaru et d'un compositeur japonais, Joji Yuasa. Le souffle, le rituel, l’encens et la cendre agissent au coeur de ce qui est profondément humain, le divin intérieur... Mario Caroli est un musicien libre et engagé à la fois. La conception et l'étendue de son répertoire dénotent une approche singulière et autentique et une personnalité musicale riche et complexe. Passant avec un grand naturel de la musique ancienne à la musique contemporaine, il réfuse la spécialisation et fait voler en éclats les poncifs attachés à son instrument.
9,99 €

Classique - Paru le 23 novembre 2010 | L'empreinte digitale

Livret
Opéra arabe / Fadia Tomb el-Hage - Gabriel Yammine - Philippe Nahon - Ars nova Sur la place d’un village libanais, au début du XXe siècle, un jeune homme masqué est venu défier un grand jouteur, début d’un drame où se mêlent poésie, humour et onirisme... La version vidéo est disponible sur le site de notre marchand partenaire, en cliquant ici.
14,99 €

Classique - Paru le 23 avril 2010 | L'empreinte digitale

9,99 €

Classique - Paru le 23 avril 2010 | L'empreinte digitale

Musicatreize & Chœur contemporain - Kaoli Isshiki, soprano - Pablo Marquez, guitare - Roland Hayrabedian, direction
9,99 €

Classique - Paru le 23 avril 2010 | L'empreinte digitale

Livret
Ensemble Accroche Note
9,99 €

Classique - Paru le 23 avril 2010 | L'empreinte digitale

Livret
Ensemble Accroche Note
9,99 €

Classique - Paru le 23 avril 2010 | L'empreinte digitale

Livret
9,99 €

Classique - Paru le 23 avril 2010 | L'empreinte digitale

Adama Dramé, djembé - Les Percussions de Strasbourg - Christian Hamouy, direction musicale
9,99 €

Classique - Paru le 23 avril 2010 | L'empreinte digitale

Les Collections

Le label

L'empreinte digitale dans le magazine
  • Philippe Nahon, une rencontre-podcast
    Philippe Nahon, une rencontre-podcast Emmené par Philippe Nahon, l'ensemble Ars Nova est l'un des plus ardents défenseurs du pluralisme esthétique dans la création musicale contemporaine. Rencontre avec un directeur musicale qui s'atta...
  • Ahmed Essyad, une vidéo podcast
    Ahmed Essyad, une vidéo podcast Portée par l’oralité, l’œuvre d’Ahmed Essyad ne cesse d’interroger la modernité. Rencontre avec le grand compositeur marocain dont l’enregistrement de l’œuvre Voix interdites vient de paraître.
  • Joël Suhubiette, une rencontre-podcast
    Joël Suhubiette, une rencontre-podcast Rencontre avec le chef de cœur des Eléments et de l’Ensemble Jacques Moderne qui jongle avec maestria entre les répertoires et les siècles, passant de Zad Moultaka à Domenico Scarlatti et de Dietri...
  • Rencontre avec Zad Moultaka
    Rencontre avec Zad Moultaka Depuis plusieurs années, le compositeur libanais Zad Moultaka poursuit sa recherche personnelle sur le langage musical, intégrant les données fondamentales de l’écriture contemporaine occidentale a...