Les albums

20,00 €
13,99 €

Jazz - Paru le 14 avril 2014 | ECM

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
La pianiste Vera Kappeler et le batteur-percussionniste Peter Conradin Zumthor font partie des figures les plus originales de la scène jazz suisse actuelle. Sons, bruits, musiques de film, chansons populaires et un grand feeling pour les paysages sonores forment leur répertoire, ludique et profond. La Babylon-Suite est leur chef-d’œuvre créé en 2012 lors du Festival de Origen. Basée sur les Saintes Ecritures, elle est constituée de pièces toutes inspirées d’histoires, de mythes et de représentations historiques autour de Babylon. C’est étonnant ce que l’on peut faire avec un piano et une batterie – entre simplicité, savoir-faire et excentricité – et avec quel haut niveau d’exigence les deux artistes ont concrétisé leur vision. Ils y sont parvenus non seulement avec leurs instruments d’origine, mais aussi avec un piano jouet et un harmonium. On y retrouve des sonorités de musique classiques, de jazz, de musique populaire ; mais l’ensemble est défini par des suites de son très particulières et des sonorités et variations étonnantes. La Babylon-Suite est une œuvre d’art qui reste gravé dans les mémoires.
20,00 €
13,99 €

Jazz - Paru le 14 avril 2014 | ECM

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
Avec Over Tones, le label ECM salue l’arrivée dans son catalogue de deux musiciens exceptionnels issus du folklore de l’ouest de la Norvège. Benedicte Maurseth joue d’un violon traditionnel (Hardanger Fiddle) et chante, Åsne Valland Nordli chante. Ces deux artistes sont réputés dans leur pays et cet album doit participer à mieux faire connaître leur musique ailleurs. Maurseth a étudié le Hardanger fiddle avec le grand maître Knut Hamre et a été élu révélation 2007 parmi les musiciens folk de Norvège. Åsne Valland Nordli s’est faite repérer lors de sa collaboration avec le Philharmonique de Bergen. Over Tones présente un habile mélange entre musique traditionnel norvégienne et musique contemporaine et trouve d’emblée un son sans âge.
20,00 €
13,99 €

Jazz - Paru le 7 avril 2014 | ECM

Studio Masters Livret Distinctions Qualité Studio Masters Garantie
Son premier album pour le label ECM était justement un solo, Open, To Love en 1972, cette entrée en matière imposa Paul Bley comme un musicien majeur dans ce style du « piano solo » alors fortement marqué par Keith Jarrett. Paul Bley se distingua ainsi en dehors de ses enregistrements en trio par lesquels il s’était fait connaître dans les années 60 ( Footloose!, Touching, Closer). Mais depuis, les enregistrements solo du pianiste canadien demeurèrent rares et ce Play Blue enregistré lors du Oslo Jazz Festival en 2008 par Manfred Eicher et Jan Erik Kongshaug est une petite perle exhumée des caves du label allemand. Le pianiste y exprime pleinement sa notion de la liberté en musique, lui qui fut l’un des artistes référents du mouvement free. Pour le canadien, le jazz, y compris celui des origines, doit être compris comme une forme d’art révolutionnaire. Sa discographie en fait foi, Paul Bley n’hésite pas à citer ou se référer au blues ou au bebop, à Berg ou à Charlie Parker, Albert Ayler et l’atonalité, etc. Qu’il soit dedans ou en dehors de la tradition, son toucher est immédiatement reconnaissable et c’est sa force. « J’ai tenté tout au long de ma vie de tenir compte de toutes ces avancées dans le jazz » raconta un jour Paul Bley au biographe Arrigo Cappelletti, « en essayant de les jouer le plus librement possible, de les ouvrir au maximum ».
49,39 €

Jazz - Paru le 24 mars 2014 | ECM

Livret
Durant l'hiver 2012 / 2013, la « Haus der Kunst » de Munich - l'un des musées les plus importants d'Europe pour l'art contemporain - a accueilli l' exposition d'ECM - A Cultural Archaeology. L'objectif des conservateurs Okwui Enwezor et Markus Müller était de montrer l'éventail des activités artistiques du label, de la musique bien sûr mais aussi, son approche de l'art graphique, de la photographie et de ses échanges créatifs avec le cinéma, le théâtre et la littérature. Pour cette exposition, Manfred Eicher et Steve Lake ont créé ce disque pour (re)définir les orientations de ce label unique. De nombreux thèmes et courants sont abordées ici, y compris les voies empruntées par la collection New Series, la musique pour le cinéma ou issu du cinéma, des reconstitutions historiques imaginatives, des ambiances minimaliste et le jazz en filigrane, quelqu’en soit ses origines ou ses teintes dans une collections de plus de sept heures.
12,99 €

Jazz - Paru le 23 mars 2014 | ECM

12,99 €

Jazz - Paru le 22 mars 2014 | ECM

12,99 €

Jazz - Paru le 22 mars 2014 | ECM

12,99 €

Jazz - Paru le 22 mars 2014 | ECM

12,99 €

Classique - Paru le 21 mars 2014 | ECM

12,99 €

Jazz - Paru le 21 mars 2014 | ECM

12,99 €

Musiques du monde - Paru le 21 mars 2014 | ECM

12,99 €

Jazz - Paru le 18 mars 2014 | ECM

Pop/Rock - Paru le 18 mars 2014 | ECM

12,99 €

Jazz - Paru le 18 mars 2014 | ECM

20,79 €

Classique - Paru le 17 mars 2014 | ECM

Les Collections

Le label

ECM dans le magazine