Artistes similaires

Les albums

14,99 €
9,99 €

Jazz - Paru le 6 novembre 2012 | JUST LOOKING PRODUCTIONS

Studio Masters Livret Distinctions Victoire du jazz - Indispensable JAZZ NEWS - Qualité Studio Masters Garantie
« Ne vous demandez plus si c'est du rock ou du jazz, demandez-vous si vous êtes prêts à écouter avec votre cour et votre corps ». Mederic Collignon n'a que faire des étiquettes qu'il fait valser de belle manière. Voici une relecture grandiose et déjantée d'une oeuvre que l'on peut qualifier avec les mêmes adjectifs, celle de King Crimson. "Victoire du Jazz 2013 - Album de l'année"
9,99 €

Jazz - Paru le 25 février 2010 | Plus Loin Music

Livret Distinctions Elu par Citizen Jazz
Considéré comme l’une des fleurs du jazz français, le trompettiste Médéric Collignon signe un opus incroyable de vie, de liberté, où plane l’esprit et l’inventivité de son grand devancier Miles Davis. Médéric Collignon, trompette     « L’enfant terrible », voilà comment on nomme Médéric Collignon et « dérapages burlesques du chant ou grondements inquiétants » voilà ce qui se dit de ses prestations. Le parcours de Médéric est à l’image de son talent immense, dense… Et boulimique ! On a le tournis en énumérant les formations, les expériences, les projets, les compositions… auxquels il a participé. Ce musicien à l’imagination débordante est passé par quasiment tous les styles possibles depuis le début de sa carrière : Salsa, Bal, Be-Bop Jazz 60’-70’, Funk, Trash, New Orleans, R’n’B, Jazz contemporain, Jazz moderne, Ethno-Funk, Électronique… Alors comment présenter ce musicien « extra » ordinaire ?     Ce qui impressionne d’abord chez lui c’est son énergie… une énergie qui semble tout simplement être inépuisable. Il suffit de l’avoir vu en concert où d’avoir écouté un de ses albums pour s’en rendre compte dès les premiers instants. Sur scène, il semble être partout : il décoche son cornet de poche pour envoyer très haut un phrasé be-bop, puis il poursuit en vocalise, et quand le rythme s’énerve, ses doigts retombent alors sur un clavier korg avec des airs de voltigeuse… Comme un maître marionnettiste, il manipule les instruments et les sons afin de les pousser toujours plus loin. Médéric parle souvent de « montrécouter » sa musique, car cette dernière est particulièrement « physique » : ondes, collisions, musiciens toujours en action, corps en mouvement… Et lorsque l’on s’approche un peu, on aperçoit les mécaniques qui régissent cette impressionnante « machine » : un regard, une main tendue, de petits gestes ici et de là.     Toujours à l’écoute de ses complices, Médo, en chef d’orchestre discret, dirige ses musiciens à la manière d’un Miles Davis.
9,99 €

Jazz - Paru le 19 octobre 2006 | Discograph - Minium

L'interprète

Médéric Collignon dans le magazine