Artistes similaires

Les albums

9,99 €

Mélodies & Lieder - Paru le 28 septembre 2010 | Capriccio

Livret Distinctions 5 de Diapason
Daniel Behle, ténor - Sveinung Bjelland, piano - Ab Koster, cor Il fait confiance à Schubert et laisse parler la musique », tel est le compliment adressé par un critique au premier CD de lieder de Daniel Behle, également qualifié de « premier récital exquis » par la presse. Né et formé à Hambourg, Daniel Behle a déjà chanté sur les grandes scènes allemandes pour le plus grand contentement du public et de la critique. Sa version de La Belle Meunière conjugue beau chant, fraîcheur juvénile et intelligence de la narration.     En complément de programme, le superbe Lied Auf dem Strom, avec accompagnement du cor.
12,99 €

Classique - Paru le 15 mars 2013 | Sony Classical

9,99 €

Classique - Paru le 5 juillet 2011 | Capriccio

Livret
Daniel Behle s'est imposé avec son intégrale de la Belle Meunière de Schubert (Diapason d'Or) comme l'une des valeurs montantes dans l'interprétation du lied. Behle passe une nouvelle étape dans son ascension, avec les Amours du Poète de Robert Schumann, cycle emblématique du répertoire de lieder romantiques. Le ténor allemand interprète cette musique avec une grande sensibilité, et une intelligence du texte prodigieuse. Daniel Behle, ténor - Sveinung Bjelland, piano - Andy Miles, clarinette - Rias-Kammerchor Daniel Behle s'est imposé avec son intégrale de La Belle Meunière de Schubert (Diapason d'Or) comme l'une des valeurs montantes dans l'interprétation du lied. Behle passe une nouvelle étape dans son ascension, avec Les Amours du Poète de Robert Schumann, cycle emblématique du répertoire de lieder romantiques. Le ténor allemand interprète cette musique avec une grande sensibilité, et une intelligence du texte prodigieuse.
9,99 €

Classique - Paru le 7 février 2012 | Capriccio

Livret
Après trois albums de Lieder (Schubert, Schumann, Beethoven, Britten...) dont un Diapason Découverte, Daniel Behle revient chez Capriccio avec un album entièrement consacré à Richard Strauss. La voix du ténor s'est encore affirmée et c'est un chanteur plein d'étoffe et de style qui se présente à nous, et le plaisir n'en est que plus grand. Avec un nouveau récital de grande tenue, Daniel Behle s'impose définitivement comme un talent qui compte dans le paysage du Lied romantique. Daniel Behle, ténor - Oliver Schnyder, piano Après trois albums de Lieder (Schubert, Schumann, Beethoven, Britten...) dont un Diapason Découverte, Daniel Behle revient chez Capriccio avec un album entièrement consacré à Richard Strauss. La voix du ténor s'est encore affirmée et c'est un chanteur plein d'étoffe et de style qui se présente à nous, et le plaisir n'en est que plus grand. Avec un nouveau récital de grande tenue, Daniel Behle s'impose définitivement comme un talent qui compte dans le paysage du Lied romantique.