Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

 Promenade dandy avec Barbara Carlotti

Les 8 et 9 février, Barbara Carlotti est à la Cité de la Musique pour une promenade littéraire et musicale dans l'univers des dandys de Bowie à Oscar Wilde en passant par Gainsbourg…

PAR Marc Zisman | Sur Scène | 18 janvier 2011
Réagir
Qobuz

Mardi 8 et mercredi 9 février, la Cité de la Musique accueillera Barbara Carlotti pour deux soirées à part intitulées Nébuleuse dandy, une promenade littéraire et musicale dans l'univers des dandys

Avec ses albums Les Lys brisés, paru en 2006, et L’Idéal, sorti en 2008, Barbara Carlotti a laissé son empreinte unique dans le paysage de la chanson française. Une marque réellement singulière qu’elle y imprime, à l'image de sa dernière création baptisée Nébuleuse dandy, qui fut d’abord un « essai radiophonique » avant de devenir une « performance musicale et littéraire » sur des images de Cécile Paris.

Carlotti cite Baudelaire : « Le dandysme est le dernier éclat d’héroïsme des décadences. » Et la chanteuse déclare : « Je rêve d’un dandysme solaire, un nouveau dandysme opposé à la standardisation, au formatage… »

Mêlant interviews, chansons, textes lus, Barbara Carlotti part à la rencontre de David Bowie, Brummel, Lord Byron, Oscar Wilde et Serge Gainsbourg, qu’elle fait dialoguer avec ses propres mélodies, épaulée en cela par Benjamin Estraffo (piano), Jean-Pierre Petit (guitare), Laurent Saligault (basse) et Grégory Jacques (batterie).

Le site de Barbara Carlotti

Le site de la Cité de la Musique

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Inscrivez-vous à nos newsletters

Qobuz, le beau son, partout.