Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

 Jacno future (et présent)

En juin, un album et un concert événement à la Cité de la Musique pour célébrer la mémoire et surtout la musique de Jacno, dandy electro de la pop française disparu en 2009.

PAR Marc Zisman | Sur Scène | 27 mai 2011
Réagir
Qobuz
Informations pratiques

Date : le 30 juin 2011

Région: Île-de-France

Département: Paris (75)

Ville: Paris

Jeudi 30 juin, la musique de Jacno sera fêtée de bien flamboyante manière, à la Cité de la Musique, le temps d’un concert événement réunissant un casting impressionnant comprenant, entre autre, Benjamin Biolay, Dominique A, Etienne Daho, Alex Beaupain & Fred Lo, Alexandre Chatelard, Christophe, Thomas Dutronc, Brigitte Fontaine, Arthur H, Jacques Higelin, Miossec, Chateau Marmont et Cocoon ! Un concert unique consécutif à la sortie, le 6 juin, de l’album Jacno Future.

Disparu le 6 novembre 2009 à seulement 52 ans, Denis Quilliard alias Jacno avait illuminé la scène punk, new wave et pop électro française de son style précurseur, minimaliste et cristallin. Au sein des Stinky Toys, en duo avec l’espiègle Elli Medeiros ou en solo, le « son Jacno » chahuta joliment la pop et le rock de l’hexagone, sages et conservateurs…

Amis et admirateurs lui rendront hommage le 30 juin en revisitant ses chansons sous la direction artistique d’Edith Fambuena. Plus qu’un simple hommage convenu, la vraie création, signé par un casting transgénérationnel, habitée par l’âme de celui qui signa Rectangle, Amoureux solitaires et Main dans la main.

Né à Paris le 3 juillet 1957, Jacno était entré dans le grand livre d’or de l’histoire du rock en 1976 lorsque ses Stinky Toys participèrent au premier festival punk londonien au mythique 100 Club d’Oxford Street avec les Clash et les Sex Pistols ! Elli fait même la une du Melody Maker ! Malgré un certain soutien de la presse rock de l’époque, ils vendront peu de disques et se sépareront en 1979, après seulement deux albums. Elli Medeiros et Jacno deviennent alors le duo Elli et Jacno…

L'homme à l'allure de dandy avait également connu le succès avec l’instrumental Rectangle joué tout au synthétiseur. Avant de se séparer, le tandem aux titres pop à l’electro light avait participé à la composition de la bande originale du film d’Eric Rohmer, Les Nuits de la pleine lune.

Devenu producteur, le temps d'albums ou de chansons, notamment pour Daho, Higelin, Lio (Amoureux solitaires) et Daniel Darc, Jacno s'était tourné vers la carrière de chanteur, enregistrant plusieurs albums dont T'es loin t'es près, Une idée derrière la tête, Faux témoin, La part des anges et French Paradoxe.

Le site de la Cité de la Musique

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters

Qobuz, le beau son, partout.