Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

 Days Off, deuxième épisode

La seconde édition du festival parisien Days Off se déroulera cet été à Paris avec un casting éclectique incluant les Cat Power, Fleet Foxes, Etienne Daho & Jeanne Moreau, Metronomy, I’m From Barcelona et des hommages à Jacno et au Velvet Underground.

PAR Marc Zisman | Concerts et tournées | 6 avril 2011
Réagir
Qobuz

Après une première édition réussie, le festival Days Off offrira aux Parisiens sa cuvée 2011 du 30 juin au 10 juillet. A la Salle Pleyel et à la Cité de la Musique se retrouvera un casting éclectique, principalement pop et rock, et surtout de bon goût.

Si la programmation complète et définitive est attendue dans les jours qui viennent, le gros de la troupe est déjà connu. Days Off 2011 débutera jeudi 30 juin à la Cité de la Musique par une création intitulée Jacno Future, beau projet hommage à l’ancien Stinky Toys disparu en 2009. Amis ou admirateurs revisiteront le temps d'une unique soirée l'œuvre de Jacno. Des Stinky Toys jusqu'à ses disques solo, en passant par son fameux duo avec Elli Medeiros, la soirée réunira entre autres Étienne Daho, Jacques Higelin, Benjamin Biolay, Christophe, Dominique A, Miossec, Arthur H, Thomas Dutronc, Coming Soon, Brigitte Fontaine, Alex Beaupain et bien d’autres.

Le lendemain, vendredi 1er juillet, toujours à la Cité de la Musique, double affiche avec le tandem The Do et le furieux Legendary Tigerman, alias Paolo Furtado.

Samedi 2 juillet, à Pleyel cette fois, Etienne Daho retrouvera Jeanne Moreau pour prolonger leur homage à Jean Genet gravé au disque en 2010. Depuis dix ans, l’auteur de Week-end à Rome chante l’extrait Sur mon cou du poème de Genet. Avec la star de Jules et Jim, il interprètera sur scène l’intégralité du Condamné à mort.

Dimanche 3 juillet, le festival vivra sans doute son sommet avec la venue exclusive de Cat Power à la Salle Pleyel.

Lundi 4 juillet, la Salle Pleyel pas toujours habituée aux castings chevelus accueillera les Américains de Fleet Foxes, étonnant folkeux jonglant avec les harmonies vocales comme personne. Entre folk vaporeux, country éthérée et pop chloroformée, le gang de Seattle présentera son deuxième album, Helplessness Blues.

Une toute autre musique résonnera le lendemain, mardi 5 juillet à la Cité de la Musique avec la pop electro de Metronomy donnant furieusement envie de chanter et de danser. Après avoir remixé quantité de groupes comme Klaxons, Franz Ferdinand ou Gorillaz, les Britanniques emmenés par Joseph Mount présenteront enfin sur scène eux aussi leur deuxième album.

Days Off aime les projets atypiques à l’image de la soirée du 7 juillet. A la Cité de la Musique, le fantôme du Velvet Underground s’élèvera dans les airs le temps du projet Velvet Underground Revisited, ou quand les ex-Supergrass rencontrent le bassiste de Radiohead, la moitié de Air et le musicien-producteur Nigel Godrich pour un projet spécialement créé pour le festival…

Vendredi 8 juillet, Peter Von Poehl & Wind Orchestra se produiront à Pleyel avant que Thomas Dybdahl épaulé par l’Orchestre National d'Ile de France dirigé par Christophe Mangou n’envahissent les lieux. Il n'y a pas de masculin au mot fée ? Il faudrait en inventer un pour le Suédois Peter Von Poehl, doté d'une guitare-baguette magique pour métamorphoser la vieille folk song en fairytale fatal. Il revient avec une nouvelle création, accompagné de son groupe et d'un orchestre d'instruments à vent… Depuis de nombreuses années déjà, Dybdahl est l'un des songwriters les plus talentueux de la scène nordique. Souvent comparé à Nick Drake ou Tim Buckley, collaborateur de Morcheeba, il présentera à Days Off une version recomposée pour orchestre à cordes de ses plus beaux titres.

Le 10 juillet, cette seconde édition de Days Off se terminera en beauté avec I'm From Barcelona qui, comme son nom ne l’indique pas, vient de Suède ! Chez cette bande de joyeux drilles (une vingtaine sur scène !), plus on est de fous, plus on produit de sublimes pépites pop. Ensoleillée, euphorique, leur musique hédoniste est la bande-son idéale des vacances, à l'image de leur nouvel album Forever Today. Pour ouvrir cette soirée, des saveurs bien différentes venues de l’imaginaire de Soko. Actrice-musicienne, joyeuse-mélancolique, folkeuse-punk, la Franco-polonaise est une étoile inclassable et imprévisible dont les comptines sauvages émeuvent et chamboulent.

Le site de Days Off

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters

Qobuz, le beau son, partout.