Étant connecté à Facebook, l'article que vous êtes en train de lire est susceptible d'être partagé au bout de 10 secondes de lecture. Vous pouvez configurer ceci dans vos paramètres de services externes.
Bonne lecture !

 Moreau et Daho sont dans un bateau

Le 2 juillet, la comédienne Jeanne Moreau et le chanteur Etienne Daho donneront sur la scène parisienne de Pleyel leur version du Condamné à mort de Jean Genet.

PAR Marc Zisman | Concerts et tournées | 31 mai 2011
Réagir
Qobuz
Informations pratiques

Date : le 2 juillet 2011

Région: Île-de-France

Département: Paris (75)

Ville: Paris

Samedi 2 juillet, le fantôme de Jean Genet flottera Salle Pleyel le temps d’un concert inédit réunissant Etienne Daho et Jeanne Moreau. Un événement se déroulant dans le cadre du festival Days Off dont la deuxième édition s’installe à Pleyel et à la Cité de la Musique du 30 juin au 10 juillet avec notamment Cat Power, Fleet Foxes, Metronomy, I’m From Barcelona et des hommages à Jacno et au Velvet Underground.

L’écrivain. La comédienne. Le chanteur. En s’emparant du poème signé Jean Genet, Le Condamné à mort, Jeanne Moreau et Etienne Daho ressuscitent non seulement un texte fort, érotique et violent, mais surtout l’esprit d’une œuvre qui reste moderne et puissante.

Rien de totalement étrange dans cette démarche puisque depuis plusieurs années déjà, l’auteur de Week-end à Rome chantait en concert Sur mon cou, extrait de ce Condamné à mort, écrit en 1942. Avec Jeanne Moreau en récitante, la glaise verbale de Genet prend une tournure voluptueuse et grave qui magnifie la clarté du chant d’Etienne Daho. Un beau pasodoble, vêtu d’arrangements contemporains épurés, offert par un duo inédit en parfaite osmose avec le lyrisme de son texte toujours aussi choc.

Le site de la Salle Pleyel

 Lire aussi

À découvrir autour de l'article

Votre avis

Vos lectures


Charts Qobuz

Inscrivez-vous à nos newsletters

Qobuz, le beau son, partout.