Opéras : aux premières loges. Parcourez l'histoire de l'opéra en 200 intégrales

De Claudio Monteverdi ou Francesco Cavalli à Carl Maria von Weber ou Kurt Weill, en passant par Mozart, Beethoven, Verdi, Wagner, Weber, Debussy, Prokofiev ou Rimski-Korsakov, redécouvrez les mystères et les enchantements de l'art lyrique et les grandes voix qui nous font rêver.

Résultats 1 à 20 sur un total de 218
19,49 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 2011 | Decca

Distinctions 5 de Diapason - 4F de Télérama - Gramophone Record of the Month - Diamant d'Opéra - 4 étoiles Classica
Un spectacle éblouissant venu de Lucerne! L'été dernier, Claudio Abbado dirigeait, à la tête du Lucerne Festival Orchestra, Nina Stemme et Jonas Kaufmann dans l'unique opéra de Beethoven. Dès l'Ouverture, interprétée avec une grâce rafraîchissante, la lumière inondera cette magnifique interprétation, où les deux chanteurs héros de la soirée se révèleront aussi virtuoses que poétiques, entourés d'une équipe incroyablement soudée, et de grande qualité dramatique. A ne pas manquer !
13,49 €
11,69 €

Opéra - Paru le 19 septembre 2014 | Warner Classics

Hi-Res Livret
Les bandes mères EMI de Maria Callas — rapidement numérisées pour les besoins du CD, il y a plus de 25 ans, avec force applications de filtres pour camoufler les défauts sonores (distorsions ou autres) — sont passées dans les mains expertes des techniciens d’Abbey Road pour nous rendre aujourd’hui, sous étiquette Warner Classics, des enregistrements au plus proche de leur son originel. Le gain sonore est indéniable, que ce soit par la suppression des bruits parasites ou le traitement des sons saturés sans pour autant altérer les sons harmoniques naturels. De plus, cette décision de remastériser tout Callas a permis de retrouver des masters qu’on croyait disparus — perte désastreuse ayant entraîné des copies de copies… Mais qui dit plus grande définition et propreté du son dit meilleure perception des détails, en bonne ou mauvaise part. Si l’on discerne plus nettement les nuances, les écarts de dynamique, les plans sonores et que l’on gagne plus de fidélité dans les timbres, on entend davantage tous les défauts ; pour la Callas, si sa voix semble plus dramatique, plus lumineuse, plus présente, et son phrasé plus magnifique encore, elle se dévoile en même temps dans sa vérité, avec son acidité, ses fêlures. Grâce à un son fidèlement rajeuni, des enregistrements comme La Tosca, Madame Butterfly, Le Trouvère, Le Barbier de Séville…, entre autres, apparaissent comme jamais irremplaçables. © Qobuz - 09/2014
19,49 €

Opéra - Paru le 31 octobre 2011 | Decca

Livret
31,19 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 2000 | Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
12,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 30 mars 2009 | Sony Classical

Distinctions Diapason d'or
20,24 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 janvier 1976 | Berlin Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
12,99 €

Classique - Paru le 1 septembre 2003 | Deutsche Grammophon GmbH, Hamburg

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Un classique toujours actuel grâce au feu de la direction électrique de Markevitch et à l'excellence de l'Orchestre Lamoureux dont il était le chef titulaire à l'époque. Le chef d’origine russe est complètement survolté et rend toute sa conception visionnaire à cette grande page du romantisme français. C'est en écoutant une telle version que l'on se rend parfaitement compte de la modernité du langage de Berlioz, modernité qui se prête aux mises en scène les plus avant-gardistes, un paradoxe pour une oeuvre écrite pour le concert et non pour la scène. La prise de son du début de la stéréophonie triomphante est tout à fait exceptionnelle. FH
40,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 juin 2000 | Parlophone Label Group

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Cocorico ! Une des meilleures Carmen de l'histoire du disque est française...enfin presque. Sir Thomas Beecham est venu à Paris pour enregistrer cette inoubliable version à la tête de l'Orchestre National, avec une Victoria de Los Angeles au meilleur de sa forme vocale et adorée du public parisien. A côté d'elle un Nicolaï Gedda radieux, prouvant que l'on peut chanter le rôle de Don José sans hurler. Exemple du chant français de l'époque, la voix magnifique et forte d'Ernest Blanc incarnant un Escamillo à la diction parfaite. Une sorte de retour aux sources bienfaisant même pour celles et ceux qui sont blasés d'avoir trop entendu le chef-d'oeuvre de Bizet. FH
15,09 €

Intégrales d'opéra - Paru le 11 octobre 2010 | Warner Classics

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
La grande référence de ce petit bijou (chef-d'œuvre !) de Bizet. Dominé par le chant merveilleux, toujours intelligent, de Nicolai Gedda, la forme exemplaire de Jacques Mars, sans oublier l'émouvant Ernest Blanc en Zurga, cette intégrale dirigée par l'excellent (encore !) Pierre Dervaux est un modèle de style. L'Orchestre du Théâtre National de l'Opéra-Comique est d'une grande finesse, et d'une belle vivacité dramatique.
9,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 29 janvier 2011 | Cypres

Livret Distinctions Diapason d'or - 4 étoiles Classica
Comédie tragique en 4 actes - Livret de Luc Bondy & Marie-Louise Bischofberger, d'après la pièce de Witold Gombrowicz - D. Lyssewski (Yvonne), W. Bergmann (le roi Ignace), M. Delunsch (la Reine Marguerite)... - Klangforum Wien - S. Cambreling, dir.
19,49 €

Classique - Paru le 1 janvier 1985 | Decca

31,19 €

Classique - Paru le 1 janvier 1989 | Decca

"La beauté agit même sur ceux qui ne la constatent pas" écrivait Jean Cocteau. Dans Billy Budd la beauté physique et morale du jeune marin dérange et finira par un meurtre. Les thèmes éternels de Britten sont ici traités dans une de ses œuvres les plus denses. Une référence absolue avec Sir Peter Pears dans le rôle ingrat et magnifique du commandant Vere. FH
14,99 €

Intégrales d'opéra - Paru le 1 février 2005 | Chandos Records

Livret
11,69 €

Classique - Paru le 14 janvier 2008 | Warner Classics

Distinctions Diapason d'or
Peter Grimes / Thomas Allen, baryton - Felicity Lott, soprano - Betty Allen, S. Walker, P. Payne, mezzo-sopranos - C. Keyte, R. Gill, basses - N. Jenkins, T. Cregan, ténors - Chour & Orch. du Royal Opera House - Dir. Bernard Haitink
11,69 €

Classique - Paru le 5 mars 2010 | Parlophone Label Group

Livret
C'est l'histoire de la corruption de l'enfance à la manière d'un écrou qui se referme sur les petits protagonistes. Cette oeuvre célèbre de Britten mélange le surnaturel sur un livret basé sur une nouvelle de Henry James, publiée en 1898. La version proposée ici est signée Daniel Harding qui avait fait triompher l'ouvrage lors du festival d'Aix-en-Provence, en 2001, dans une mise en scène saisissante de Luc Bondy. FH
12,99 €

Opéra - Paru le 1 janvier 1968 | Decca

13,69 €

Intégrales d'opéra - Paru le 6 avril 2010 | Warner Classics International

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Cette version de Pelléas et Mélisande, sans véritables stars internationales, est arrivée sans crier gare au milieu d’autres enregistrements plus médiatisés en passant presque inaperçue. Avec le recul elle apparaît aujourd’hui comme un des enregistrements essentiels du chef-d’œuvre de Debussy. Armin Jordan, en véritable état de grâce, donne à la partition une fluidité, une clarté et une ingénuité inouïes, à la tête d’un Orchestre National de Monte-Carlo transfiguré sous sa baguette. Dans une distribution 100% francophone, Eric Tappy est un Pelléas, en version ténor, idéal de timbre et de juvénilité. Rachel Yakar une Mélisande touchante de simplicité, Philippe Huttenlocher un Golaud humain, trop humain, victime de sa jalousie impulsive. La transparence de la prise de son prolonge encore le plaisir d’une écoute comblée. FH
8,79 €

Musique pour ensembles vocaux - Paru le 9 décembre 2008 | K617

Livret
36,49 €

Classique - Paru le 15 août 2007 | harmonia mundi

Distinctions Discothèque Idéale Qobuz