Résultats 1 à 20 sur un total de 3831
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1971 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L’après Beatles avait déjà démarré sur les chapeaux de roue pour Lennon avec un premier album solo magistral concocté avec madame (John Lennon/Plastic Ono Band). Le niveau reste ici très élevé avec cet Imagine dont le single qui donne son titre au disque est – doux euphémisme – entré dans la légende, devenant un véritable hymne pacifiste indémodable. Le Liverpuldien prouve à nouveau qu’il sait tout faire : ballades poignantes (Jealous Guy), textes hautement poétiques, rêves éveillés pop et rock’n’roll furieux et carrés (It’s So Hard, I Don’t Wanna Be A Soldier, Gimme Some Truth). Il trouve même le temps d’attaquer en frontal son ex-camarade Paul McCartney sur le cinglant How Do You Sleep. Cerise sur ce gâteau, une production parfaite signée par le savant fou du son, Phil Spector. Essentiel. © MD/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsque fin 1970 parait cet album, les Beatles ne sont pas encore officiellement morts… Un disque impressionnant que ce Plastic Ono Band sur lequel Lennon ouvre son cœur, son âme, son cerveau, bref se met entièrement à nu ! Un Lennon total, rêveur et lucide, apaisé et énervé. Les chefs d’œuvre s’enchainent (Working Class Hero, Mother, God, Power To The People) et, derrière sa console, le producteur azimuté Phil Spector, inventeur du fameux Wall of Sound, n’a plus qu’à mettre sobrement en forme ce voyage intérieur fascinant. © MD/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2010 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret
La simple lecture des quinze titres de cette compilation pourrait se suffire à elle-même. Quinze titres pour balayer les temps forts de la carrière en (presque) solo de John Lennon pour montrer l’étendue de l’art de l’ancien Beatles, capable d’accoucher de ballades bouleversantes ou de compositions ouvertement rock’n’roll nerveux et pur. Impeccablement réalisé, Power To The People : The Hits réunit, au hasard, Power To The People, Gimme Some Truth, Woman, Instant Karma! (We All Shine On), Cold Turkey, Jealous Guy, (Just Like) Starting Over, Mind Games, Give Peace A Chance et bien entendu Imagine qui reste l’hymne lennonien par excellence. Un sans faute. © CM/Qobuz
26,23 €
19,49 €

Rock - Paru le 1 janvier 2014 | Universal Music GmbH

Hi-Res
Trois semaines seulement après sa sortie, Double Fantasy bénéficie malheureusement de la meilleure des pires publicités : l’assassinat de John Lennon. En quelques jours, il plafonne au sommet des charts aux quatre coins du monde, porté par ses tubesques singles (Just Like) Starting Over et Woman, deux des plus belles chansons de Lennon. Premier album publié avec Yoko Ono depuis cinq ans, ce disque étonnant, en plus d’être le dernier de son (co) auteur, marque un tournant dans la carrière solo de l’ancien Beatles. La politique et l’engagement s’éclipsent au profit de thématiques plus personnelles voire plus introspectives. Et l’expérimental côtoie le commercial dans une sorte d’harmonie magique. Paru en 2010, cette version rebaptisée Double Fantasy Stripped Down, en plus de proposer l’album original remastérisé, en offre une version avec arrangements simplifiés. © CM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1973 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret
Premier album solo à ne pas avoir été produit par Phil Spector mais par Lennon lui-même, Mind Games est aussi son premier à paraitre alors qu’il vient de rompre avec Yoko Ono, une séparation qui ne durera que 18 mois… L’ancien Beatles profite de tous ces « changements » pour également tremper sa plume dans davantage d’introspection et s’éloigner légèrement de l’engagement politico-social et de l’actualité alors bouillante en cet automne 1973. Son talent de songwriter est évidemment toujours au-dessus de la moyenne et même si aucun titre du calibre d’Imagine ne fait ici surface, les douze titres de Mind Games sont de vraies pépites pop. A l’arrivée, un quatrième album solo qui, s’il fut mollement célébré à sa sortie, s’est clairement bonifié avec le temps. © CM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1974 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret
Après Mind Games et une parenthèse hédoniste à Los Angeles, Lennon rentre au bercail new-yorkais et met en boite ce Walls And Bridges qui culminera à la première place des charts grâce notamment à son single Whatever Gets You Thru The Night en duo avec Elton John. Compositions très personnelles et pop songs à visée tubesque, la palette stylistique proposée ici est assez large et on sent clairement un Lennon en pleine recherche de lui-même. Nous sommes en 1974 et l’ancien Beatles n’enregistrera d’ailleurs plus de nouvelles compositions originales avant 1980 pour son ultime opus, Double Fantasy. © CM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1975 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret
Si les Beatles étaient les rois de la pop, leurs racines ont poussé en terre rock. Pas surprenant donc que John Lennon rende ici hommage à son genre de prédilection, celui sans qui il ne serait rien… Pour ce sixième album studio en solo qui parait en 1975, il opte pour le titre le plus clair possible et imaginable : Rock ‘N’ Roll. Mieux encore, l’affaire ne contient que des reprises de grands classiques du genre, des hymnes signés Chuck Berry, Gene Vincent, Fats Domino, Lee Dorsey, Buddy Holly et bien d’autres. Le génie de Lennon est évidemment de conserver l’âme de ces chefs d’œuvre tout en y insufflant un son et une puissance propres aux seventies. Un grand moment de rock’n’roll tout simplement. © MD/Qobuz
12,99 €

Rock - Paru le 1 octobre 2010 | Parlophone Catalogue

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
L’après Beatles avait déjà démarré sur les chapeaux de roue pour Lennon avec un premier album solo magistral concocté avec madame (John Lennon/Plastic Ono Band). Le niveau reste ici très élevé avec cet Imagine dont le single qui donne son titre au disque est – doux euphémisme – entré dans la légende, devenant un véritable hymne pacifiste indémodable. Le Liverpuldien prouve à nouveau qu’il sait tout faire : ballades poignantes (Jealous Guy), textes hautement poétiques, rêves éveillés pop et rock’n’roll furieux et carrés (It’s So Hard, I Don’t Wanna Be A Soldier, Gimme Some Truth). Il trouve même le temps d’attaquer en frontal son ex-camarade Paul McCartney sur le cinglant How Do You Sleep. Cerise sur ce gâteau, une production parfaite signée par le savant fou du son, Phil Spector. Essentiel. © MD/Qobuz
66,48 €
49,39 €

Rock - Paru le 1 janvier 2010 | UMC (Universal Music Catalogue)

Hi-Res Livret
Coffret 4CD paru en 2010 pour célébrer les 70 ans de John Lennon et les 30 ans de son assassinat, Gimme Some Truth propose un superbe tour d’horizon de la carrière solo de l’ancien Beatles. Un voyage musical découpé en quatre albums : les chansons engagées avec Working Class Hero, les chansons d’amour avec Woman, celles plus introspectives et personnelles avec Borrowed Time et enfin les plus rock avec Roots. Plus de soixante-dix titres pour mieux comprendre comment Lennon a évolué après la décennie Fab Four, réussissant à faire évoluer son écriture et son style et jongler avec ses divers démons artistiques et personnels. Essentiel. © CM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1984 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret
Album posthume paru en 1984, ce Milk And Honey est en fait indissociable de Double Fantasy, paru quatre années plus tôt, juste avant l'assassinat de Lennon. Yoko reprend l’affaire en main et assemble ces chansons qui s’inscrivent dans la même lignée que ce dernier Lennon qui rafla la mise lors de sa parution en novembre 1980. Le résultat est ici nettement plus brut, plus rock et moins léché que sur Double Fantasy. Une approche sonore qui permet à Milk And Honey de se démarquer. L’ancien Beatles vivant, ce disque aurait sans doute été tout autre. Qu’importe, sa plume est bien là, sa voix aussi et, à aucun moment, Milk And Honey ne sent l’arnaque ou l’imposture. Bien au contraire ! © CM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 1972 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret
Mi-studio (dix titres), mi-live (six titres), Some Time In New York City parait durant l’été 1972. Le couple John Lennon/Yoko Ono, toujours très engagé politiquement, utilise alors ce double album pour une fois de plus railler les politiques, Richard Nixon en tête. Lors de sa sortie, l’accueil est plutôt tiède. Pourtant, avec le recul, et même si le niveau n’est pas celui d’Imagine, Some Time In New York City est un impeccable disque de rock’n’roll assez pêchu, chanté tantôt par John, tantôt par Yoko, tantôt par les deux ensembles. La partie live a d’intéressant d’offrir quatre titre avec Frank Zappa et ses Mothers of Invention. A redécouvrir d’urgence. © CM/Qobuz
Détails John Sinclair
12,99 €

Rock - Paru le 1 octobre 2010 | Parlophone Catalogue

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Lorsque fin 1970 parait cet album, les Beatles ne sont pas encore officiellement morts… Un disque impressionnant que ce Plastic Ono Band sur lequel Lennon ouvre son cœur, son âme, son cerveau, bref se met entièrement à nu ! Un Lennon total, rêveur et lucide, apaisé et énervé. Les chefs d’œuvre s’enchainent (Working Class Hero, Mother, God, Power To The People) et, derrière sa console, le producteur azimuté Phil Spector, inventeur du fameux Wall of Sound, n’a plus qu’à mettre sobrement en forme ce voyage intérieur fascinant. © MD/Qobuz
25,99 €

Rock - Paru le 2 avril 1973 | EMI Catalogue

Publiée en 1973, trois ans après la séparation des Beatles, cette compilation The Beatles 1962 – 1966 communément appelée le double rouge réunit 26 chansons enregistrées, comme son titre l’indique, entre 1962 et 1966. De Love Me Do qui ouvre les hostilités à Yellow Submarine qui les clôt, le chemin parcouru par ces quatre garçons dans le vent venus de Liverpool est assez colossal. Fascinant surtout de réaliser, avec le recul, que cette quantité impressionnante de chefs d’œuvre n’a finalement été enregistrée qu’en à peine cinq petites années ! L’évolution artistique qui prend forme ici est elle aussi renversante. Les débuts espiègles et agités rendant hommage aux anciens, la naissance de l’écriture Lennon/McCartney, l’évolution du travail en studio, cette double compilation permet d’entendre et de comprendre cette mue assez unique dans l’histoire du rock’n’roll et de la pop. Son jumeau bleu, The Beatles 1967 – 1970 publié simultanément, est évidemment son indispensable compagnon. © MZ/Qobuz
12,99 €

Rock - Paru le 1 janvier 2010 | UMC (Universal Music Catalogue)

12,99 €

Rock - Paru le 1 octobre 2010 | Parlophone Catalogue

Livret
174,99 €

Rock - Paru le 1 octobre 2010 | Parlophone Catalogue

Livret
Détails John Sinclair (2010 - Remaster)
17,99 €
13,49 €

Jazz - Paru le 28 août 2015 | ACT Music

Hi-Res Livret
14,29 €

Rock - Paru le 1 octobre 2010 | Parlophone Catalogue

Livret
12,99 €

Rock - Paru le 1 octobre 2010 | Capitol Records

Livret
12,99 €

Rock - Paru le 1 octobre 2010 | Parlophone Catalogue

Livret
Détails John Sinclair (2010 - Remaster)