Résultats 1 à 8 sur un total de 8
2,99 €

Chanson française - Paru le 21 janvier 2014 | Because Music

Détails Le chant des sirènes
26,59 €
18,99 €

Classique - Paru le 27 avril 2015 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Castor et Pollux n’est certes « que » le troisième opéra de Rameau, du moins dans la version originale de 1737. Mais dix-sept ans après sa création à l’Académie royale de musique, le compositeur remet l’ouvrage sur le métier et le « modernise » considérablement : suppression de certaines sous-trames, contraction de l’action et de la musique, réécriture orchestrale bien plus éclatante. Car en 1754, les modes ont changé, la Querelle des bouffons est passée par là et Rameau cherche à réaffirmer le caractère intimement français de sa musique dramatique, en opposition aux légèretés importées d’Italie et soutenues par Rousseau. Rousseau qui, par ailleurs, estime que la langue française ne se prête en rien au traitement musical : « …il n'y a ni mesure ni mélodie dans la musique française, parce que la langue n'en est pas susceptible ; que le chant français n'est qu'un aboiement continuel, insupportable à toute oreille non prévenue ; que l'harmonie en est brute, sans expression et sentant uniquement son remplissage d'écolier ; que les airs français ne sont point des airs ; que le récitatif français n'est point du récitatif. D'où je conclus que les Français n'ont point de musique et n'en peuvent avoir ; ou que si jamais ils en ont une, ce sera tant pis pour eux », écrit-il dans sa Lettre sur la musique française de 1753. Erreur, mon cher Jean-Jacques, et Jean-Philippe le prouve avec éclat dès son Castor et Pollux - tandis que la postérité renverra l’affirmation rousseauiste aux oubliettes de l’Histoire hormis pour l’aspect anecdotique. C’est bien la version remaniée de 1754, dont un manuscrit fort convaincant a récemment été redécouvert, que nous donne ici Raphaël Pichon et son ensemble Pygmalion. Du beau grand opéra français de l’époque baroque tardive, et une réponse cinglante aux idioties du promeneur solitaire ! © SM/Qobuz
Détails Castor et Pollux, Acte I, Scène 3: "Ah ! Je mourrai content" (Télaïre, Castor)
14,99 €
9,99 €

Classique - Paru le 7 novembre 2006 | Signum Records

Hi-Res Livret
Bennett : The Seasons of his Mercies - McCabe : Scenes in America Deserta - Kreek : Taaveti laulud, Taaveti laul, Õnnis on inimene, Taaveti laul 141, Taaveti laul 121 - Hill : Remembered Love - Davies : House of Winter, etc. / The King’s Singers
13,49 €
8,99 €

Chanson française - Paru le 26 mai 2014 | Because Music

Hi-Res
Détails Le chant des sirènes
12,99 €

Classique - Paru le 14 avril 2014 | Sony Classical

Il fallait toute la culture et l'humanisme de Claudio Abbado pour penser à un tel programme de concert autour de la figure de Friedrich Hölderlin, cet immense poète lyrique qui a tenté de développer pour la langue allemande une perfection classique, la plaçant à l'égalité du grec et du latin. Cet exact contemporain de Beethoven a joué aussi un rôle déterminant dans le développement de la philosophie et a participé à la formation de l'idéalisme allemand. Le présent album est le reflet d'un concert donné à Berlin. D'une qualité musicale et expressive à couper le souffle il propose des oeuvres allant de Brahms (Chant du destin) à Wolfgang Rihm (Fragments), en passant par Richard Strauss (fabuleuse Karita Mattila) et Reger dont son An die Hoffnung est une belle découverte. Voilà un concert qui était en même temps un véritable projet artistique et intellectuel. A écouter et réécouter d'urgence. FH
9,99 €

Ambiance - Paru le 14 juillet 2008 | Kids' Factory

9,99 €

Ambiance - Paru le 22 mai 2009 | Kids' Factory

9,99 €

Ambiance - Paru le 10 octobre 2006 | Kids' Factory

Détails Chante les phrases correspondant au cri de l'animal