Résultats 1 à 20 sur un total de 260
14,99 €
9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 1 février 2003 | Chandos Records

Hi-Res Livret Distinctions Hi-Res Audio
16,79 €
11,99 €

Cantates sacrées - Paru le 21 avril 2017 | harmonia mundi

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or - Le Choix de France Musique - 5 Sterne Fono Forum Klassik
Les trois cantates de Bach ici présentées appartiennent à l’époque de Weimar (où il restera de 1708 à 1717), en l’occurrence entre 1711 et 1714. Bach est encore un jeune compositeur, mais tout y est et l’on ne peut que secouer la tête d’incompréhension : où donc ce bonhomme a-t-il trouvé les sources de cette intense émotion, de cette hardiesse harmonique ? Le début de Weichet nur, betrübte Schatten (« Dissipez-vous, ombres lugubres ») déroule un tapis d’harmonies qui, l’une par rapport à l’autre, semblent fuir toute tonalité, tout ancrage, c’est d’ailleurs de cette manière que le compositeur décrit en musique les « ombres lugubres » en question. Arias déchirantes ou adorables, invention instrumentale, tout y est déjà. La soprano Carolyn Sampson, accompagnée du Freiburger Barockorchester (auquel s’adjoint le baryton-basse Andreas Wolf pour la cantate Tritt auf die Glaubensbahn), se saisit de ces œuvres avec ferveur, alliant les enseignements de l’exécution à la baroque avec un solide sens de l’émotion, tellement indispensable pour ces chefs-d’œuvre. © SM/Qobuz « Ne vous laissez pas tromper par la beauté blonde en couverture : Carolyn Sampson ose, sans chef, un Bach gourmand de danses comme de mots, en dialogue musclé avec les Freiburger. [...] Nous avons toujours applaudi miss Sampson chantant Bach auprès d'Herreweghe et de Suzuki, mais l'avons-nous jamais entendue si franche dans ses mots, si généreuse dans ses rythmes ? L'absence de chef a parfois ses vertus. L'énergie qui se libère en dialogue présente la BWV 202 sous son vrai jour : une suite de danses exaltées avec voix. [...] Les Freiburger sont encore à la fête dans la BWV 152, où Bach entremêle d'abord la flûte à bec, le hautbois et la viole d'amour dans un "concerto". [...] dans la BWV 199, le geste très actif des Freiburger et de Sampson ne fait plus l'affaire. Le premier air ne manque pas d'expression mais de vision, d'unité (de chef ?). [...] l'accompagnement assez poussif et décousu du deuxième air [...] n'aide pas Sampson à se laisser porter par sa ferveur hymnique. Diapason d'or pour un triptyque en montagnes russes ? L'hésitation s'évanouit quand le disque repart, avec les nappes de cordes, la tenue magique de hautbois, et cet alliage de trouble et de majesté que Sampson et sa bande ont saisi au plus haut degré. » (Diapason, juillet/août 2017 / Gaëtan Naulleau)
5,99 €

Cantates sacrées - Paru le 20 juin 2006 | Naxos

Livret
Marianne Béate Killand, alto - Marcus Schaefer, ténor - Orchestre de chambre de Cologne, dir. Helmut Müller-Brühle
5,99 €

Cantates sacrées - Paru le 21 octobre 2006 | Naxos

Livret
Della Passione di Gesù Cristo - L'Addolorata Divina Madre / Silvia Mapelli, soprano - Miroslava Yordanova, mezzo-soprano - Giorgio Tiboni, ténor - Symphonica Ensemble, dir. Daniele Ferrari
9,99 €

Musique chorale (pour chœur) - Paru le 1 janvier 1999 | Warner Classics International

Livret
10,99 €

Cantates sacrées - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

Distinctions Diapason d'or de l'année - Diapason d'or - Choc du Monde de la Musique - 4F de Télérama
5,99 €

Musique vocale (profane et sacrée) - Paru le 30 janvier 2007 | Naxos

Livret
Jerusalem (cantate sacrée) - Confitebor - Symphonies J-C 25 & J-C 56 / Silvia Mapelli, Soprano - Miroslava Yordanova, mezzo-soprano - Giorgio Tiboni, ténor Symphonica Ensemble - Filippo Ravizza, clavecin - Daniele Ferrari
14,99 €
9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 28 janvier 2014 | Phi

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Editor's Choice - 4 étoiles Classica - Prise de Son d'Exception - Hi-Res Audio
Ce nouvel enregistrement de Philippe Herreweghe est consacré à des Cantates écrites par Bach lors de sa première année à Leipzig (1723-1724). Avec des nouvelles compositions et des remplois d’œuvres antérieures, le nouveau Cantor se constitue ainsi un vaste catalogue de chœurs, de récitatifs, d'airs et de chorals qu'il pourra réutiliser à sa guise, au fur et à mesure des besoins liturgiques durant les 27 ans de son activité. Les quatre Cantates présentées ici (BWV 48, 73, 44 & 109) possèdent une grande variété instrumentale superbement mise en valeur par les instrumentistes et grâce à une prise de son à la fois précise et chaleureuse. Philippe Herreweghe sait comme toujours manier les contrastes et les tempi avec justesse, dans une expression empreinte de piété joyeuse. FH
15,99 €
13,99 €

Classique - Paru le 7 octobre 2016 | Erato - Warner Classics

Hi-Res Livret Distinctions 5 de Diapason
L’une des différences majeures entre le corpus de cantates sacrées de Bach et de Telemann (outre leur nombre : quelque 200 nous sont parvenues de l’un, plus de mille pour l’autre), c’est que Bach cultiva la cantate pour plusieurs chanteurs, tandis que Telemann se borna généralement à la cantate soliste. Les deux cantates de Bach ici présentées par le contreténor Philippe Jaroussky font donc partie des seulement douze qu’il écrivit pour voix solo, mais ce sont aussi parmi les plus belles et les plus émouvantes. Inutile de présenter « Ich habe genug » et « Vergnügte Ruh » dont toutes les arias pourraient tout aussi bien figurer dans une Passion , tant elles sont poignantes ; moins connues sont bien sûr les deux cantates de Telemann choisies. « Der am Ölberg zagende Jesu » semble plus théâtrale que la très émouvante « Jesus liegt in den letzten Zügen », un ouvrage d’une intense profondeur qu’il faut vraiment découvrir. Décidément, Telemann discographique après Telemann discographique, la renommée de « robinet d’eau tiède baroque » qui s’est hélas accrochée à ce compositeur en prend pour son compte : ce sont là de grands chefs-d’œuvre. © SM/Qobuz « [...] Pourquoi Cinq Diapason ? Pour les deux cantates de la Passion de Telemann. [...] L'intelligence et l'instinct de Jaroussky, sa grâce innée, son legato, ancrent résolument le récit du côté lumineux de la force.» (Diapason, novembre 2016 / Sophie Roughol)
14,99 €
9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 24 septembre 2013 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions Diapason d'or
Masaaki Suzuki et son Bach Collegium Japan nous livrent un album particulièrement festif avec ces cantates joyeuses aux instrumentations particulièrement riches et fournies. Avec ses trompettes et timbales et son grand dispositif orchestral, la Cantate de mariage 197,"Gott ist unsre Zuversicht" démarre en trombe pour se poursuivre en 10 mouvements d'une grande variété. Les solistes sont tous excellents avec une mention pour le contre-ténor Damien Guillon, particulièrement serein dans l'air d'alto "Schlafert alle Sorgenkummer". On admirera aussi le "tricot harmonique" du choeur d'entrée de la Cantate 100 "Was Gott tut, das ist wohlgetan" où les instruments rivalisent de virtuosité et le contrepoint particulièrement complexe de la Cantate 14 "War Gott nicht mit uns diese Zeit". Ce volume 54 poursuit sans faillir cette intégrale aux atouts incontestables, grâce à la direction imaginative de Suzuki et à son équipe exceptionnelle de solistes et d'instrumentistes. FH
14,99 €
9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 30 avril 2013 | BIS

Hi-Res Livret Distinctions Gramophone Record of the Month
Masaaki Suzuki poursuit son intégrale des Cantates de Bach dont chaque livraison est très attendue. Cet album enregistré en 2012 comporte trois cantates tardives, composées autour de 1730. Elles laissent une grande place aux instruments dans un style galant très expressif et sont toutes les trois bâties sur un thème de choral.
8,99 €

Cantates sacrées - Paru le 20 mai 2003 | naïve classique

Antonio Vivaldi : Mottetti per contralto RV 629, 633 & 628 - Mottetti per Soprano RV 631, 623 & 630 / Laura Polvelli, contralto - Anke Herrmann, soprano - Academia Montis Regalis - Alessandro de Marchi, direction
10,99 €

Cantates sacrées - Paru le 27 avril 2001 | Mirare

Livret
Bach : Cantates BWV 18, 106 & 150 / Katharine Fuge, soprano - Carlos Mena, contre-ténor - Jan Kobow, ténor - Stephan MacLeod, basse - Ricercar Consort - Philippe Pierlot, direction
6,99 €

Cantates sacrées - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

« [...] Sans doute l'un des meilleurs Bach d'Herreweghe, passionné, fervent, d'une rhétorique puissante, où l'on savoure les voix de Barbara Schlick, Gérard Lesne et Peter Harvey. » (Diapason / Jean-Luc Macia)
9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 1 septembre 1999 | ADF Musique

10,99 €

Cantates sacrées - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

10,99 €

Cantates sacrées - Paru le 31 juillet 2007 | harmonia mundi

5,99 €

Cantates sacrées - Paru le 18 décembre 2004 | Naxos

Livret
Il pianto degli Angeli della Pace, cantate sacrée, JC 119 - Sinfonia de chambre, JC 26 / Symphonica Ensemble, dir. Daniele Ferrari
9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 1 mai 1999 | ADF Musique

9,99 €

Cantates sacrées - Paru le 31 juillet 1996 | BIS

Livret Distinctions Discothèque Idéale Qobuz
Si besoin était, cet album nous prouve encore une fois que le Bach Collegium Japan de Masaaki Suzuki joue allègrement dans la cour des plus grands interprètes de la musique du Cantor. À la croisée des chemins entre l’interprétation sur instruments d’époque d’une part, et une conception hautement lyrique des lignes chantées de ces cantates, Suzuki propose de réactualiser l’ancienneté tout en lui restituant ses moyens originaux. Ainsi les voix d’alto sont-elles confiées à l’excellent contre-ténor Yoshikazu Mera – dont l’accent allemand est au-delà de l’impeccable, ainsi d’ailleurs que celui des deux autres chanteurs de cette sélection de cantates – et les tempi, sans langueur romantique, cherchent-ils la vérité musicale pure. Les auditeurs les moins férus de la chose « baroque » sauront trouver ici de quoi se ressourcer, tandis que les baroqueux purs et durs pointeront l’oreille avec émerveillement. © SM/Qobuz