Résultats 1 à 20 sur un total de 925
1,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 24 février 2017 | Because Music

Détails Big Picture (SG Lewis Remix)
14,99 €

Country - Paru le 17 novembre 2008 | Home Grown - Big Picture - Atlantic

16,99 €
11,49 €

Pop - Paru le 16 janvier 2015 | Masterworks

Hi-Res Livret Distinctions Sélection JAZZ NEWS
Comme à l’accoutumée, Kat Edmonson ne veut pas vraiment trancher. Les capacités vocales de la jeune Texane sont telles qu’elle peut enfiler une robe jazz, une veste pop, un gilet soul, un pull folk, un déshabillé bossa ou un t-shirt rock avec la même grâce, la même facilité… Comme Peggy Lee, Nancy Sinatra ou Dusty Springfield en d’autres temps ou Norah Jones voire Amy Winehouse plus près de nous, la chanteuse slalome entre les genres sur un Big Picture de haute volée. Les fans de crooneries, de blue eyed soul, d’easy listening et de soft jazz trouveront chez Kat Edmonson tout ce dont ils rêvent : une voix sensuelle et souple, une instrumentation raffinée, des mélodies à tomber, bref une classe assez imparable. Sur Oh My Love, Edmonson se prélasse dans un océan de violons du meilleur goût, avec Crying elle ose une sucrerie façon Carpenters, le temps d’All The Way elle réussit un contrepied country folk des plus minimaliste, bref chaque recoin de son disque est un espace de délicatesse pop angélique et belle. © CM/Qobuz
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 16 octobre 2015 | Label Bleu

Pape du renouveau de la musique klezmer, David Krakauer est un savant véritablement fou (au bon sens du terme), couvrant aussi bien la tradition musicale yiddish que le free jazz, le rock le plus allumé et même l'electro la plus frappadingue. Et à chaque nouveau projet, le clarinettiste tisse d'improbables mais solides liens entre ces genres apparemment antagonistes. Un vent de démence boosté par le souffle lyrique d'un Krakauer toujours survolté. Avec The Big Picture, il revisite des thèmes célèbres empruntés à des films comme notamment Cabaret, Midnight In Paris, Les Producteurs, Le Choix de Sophie, La Liste de Schindler ou bien encore Le Pianiste. Ayant déjà travaillé pour le 7e Art avec des réalisateurs comme Ang Lee (Hôtel Woodstock en 2009) et Sally Potter (Leçon de tango en 1997), David Krakauer relève ici un défi tout autre. Celui d’apporter sa vision singulière et forte à des œuvres majeures de Nicola Piovani, Sidney Bechet, Johnny Green, Prokofiev, Ralph Burns, Marvin Hamlisch, Wojciech Kilar, Randy Newman, Jules Styne et Mel Brooks, résonnant puissamment dans l’inconscient des cinéphiles. © MD/Qobuz
5,99 €

Rap - Paru le 15 juillet 2016 | RBC Records

Détails The Big Picture (Intro)
17,99 €
11,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 9 juin 2017 | Because Music

Hi-Res Livret
London Grammar a pris son temps. Propulsés au sommet des charts dès If You Wait, leur premier album paru en 2013 (un disque Qobuzissime !), Hannah Reid, Dot Major et Dan Rothman ont méticuleusement pensé et conçu Truth Is A Beautiful Thing. Le jeune trio londonien qui construisait ses compositions autour de la voix envoûtante de sa chanteuse (qui n'est pas sans rappeler celle de Romy Madley Croft de The XX mais aussi de Florence & The Machine voire, chez les plus anciens, de Tracey Thorn d'Everything But The Girl) conserve ici une stratégie similaire. Et peut-être même amplifiée tant Rooting For You, la chanson qui ouvre ce disque, fait figure d’entrée de jeu d’écrin idéal à cet organe onirique et divin. Ce chant en apesanteur se retrouve à nouveau au service d’une pop atmosphérique, quasi-religieuse et aux portes d’une électro new age sur certains titres. En quatre ans, Hannah Reid a même musclé cet organe hors du commun. Surtout, elle n’abuse jamais de sa virtuosité qu’elle met toujours au service des chansons. Impressionnant. © CM/Qobuz
Détails Big Picture
10,99 €

Pop - Paru le 1 janvier 1997 | Rocket Records

Détails The Big Picture
11,49 €

Bandes originales de films - Paru le 23 février 2004 | Sony Classical

Détails Big Fish (Titles)
6,99 €

Dance - Paru le 7 avril 2014 | Jalapeno Records

Détails The Big Picture (feat. Thaliah)
8,99 €

Bandes originales de films - Paru le 5 décembre 2011 | EMI Music Publishing Italia Srl

9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 8 février 2017 | Carosello Records

14,99 €
11,99 €

Bandes originales de films - Paru le 13 mai 2013 | Wagram Music

Hi-Res Distinctions Victoire de la musique - Hi-Res Audio
Détails The Big Blue Overture
3,99 €

Film - Paru le 25 janvier 2011 | Classic Music International

13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 23 décembre 2014 | Interscope

Détails Big Eyes
16,99 €

Bandes originales de films - Paru le 24 juin 2011 | Warner Bros.

13,49 €

Bandes originales de films - Paru le 23 décembre 2014 | Universal Music Division Polydor

Livret
Détails Big Eyes
9,99 €

Bandes originales de films - Paru le 9 octobre 2015 | Lakeshore Records

Country - Paru le 4 août 2009 | Home Grown - Big Picture - Atlantic

Vidéo
19,49 €

Country - Paru le 17 novembre 2008 | Home Grown - Big Picture - Atlantic

Vidéo
16,99 €
12,99 €

Rock - Paru le 2 juin 2017 | Columbia

Hi-Res
Depuis 1979, Roger Waters semble être collé au Mur. Presque quarante ans après la parution de The Wall, l’ancien bassiste de Pink Floyd ne s’est jamais fondamentalement remis de son grand œuvre, ce double album entré dans la légende mais qui marqua aussi un tournant dans la vie du groupe qu’il fonda en 1965 avec Syd Barrett, Nick Mason et Richard Wright. Dans ses quelques albums solo comme dans ses grands shows de relecture de The Wall justement, Waters a perpétuellement brodé sur les mêmes grandiloquents canevas musicaux et surtout idéologiques. Avec Is This The Life We Really Want?, ses obsessions pour l'aliénation de l'individu par la société et la proximité d’un apocalypse n’ont pas bougé d’un iota. Les folies comme les excès du temps présent sont donc logiquement au cœur de ce disque, son premier véritable album studio depuis Amused To Death sorti en 1992. Roger Waters, conscient sans doute qu’il fallait insuffler un soupçon de nouveauté à son univers, a eu la bonne idée de confier cette fois la réalisation à Nigel Godrich connu essentiellement pour son travail avec Radiohead. Et pour amplifier ce vent de fraicheur, le producteur britannique a même rameuté quelques pointures de sa génération comme le guitariste Jonathan Wilson, le batteur Joey Waronker et le claviériste Roger Manning. Dans les oreilles pourtant, les fondamentaux du bonhomme sont bien là. Et ses fans comme ceux du Floyd auront vite la sensation d’un retour au bercail. Roger Waters ne révolutionne donc pas son art, ni son propos et encore moins sa touche personnelle. Il s’applique par contre à la développer avec le talent qu’on lui connait. Et dans ce registre de rock à tiroirs un brin théâtral, il excelle vraiment. © CM/Qobuz
Détails Picture That