Résultats 1 à 5 sur un total de 5 pour

4F de Télérama

30,79 €
21,99 €

Opéra - Paru le 22 septembre 2014 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Diamant d'Opéra - Choc de Classica
Christophe Rousset poursuit son exhumation des tragédies lyriques de Lully et du Grand Siècle. Ce nouvel enregistrement a été réalisé en 2013, lors d'un concert donné à l'Opéra Royal de Versailles où l'ouvrage fut présenté en 1685, après le décès de la reine. Il resta à l'affiche dans tout le royaume jusqu'en 1772. C'est une des oeuvres les plus abouties de Lully, sur un sujet choisi par Louis XIV en personne. Le livret de Quinault est une nouveauté, car l'histoire délaisse l'Antiquité pour raconter l'épopée d'Amadis de Gaule, d'après le roman de chevalerie espagnol écrit par Garci Rodriguez de Montalvo. Une fresque qui est prétexte à un opéra à grand spectacle (le cinéma de l'époque) se terminant d'une manière particulièrement spectaculaire par la destruction du palais de l'infortunée héroïne de l'opéra. La musique de Lully est superbe, alternant des airs chargés de sentiments variés et des passages instrumentaux avec timbales et trompettes. La traditionnelle chaconne finale est sans doute une des plus belles de tout l'opéra français (FH)
15,39 €
10,99 €

Classique - Paru le 25 mars 2013 | Aparté

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio
15,39 €
10,99 €

Classique - Paru le 26 avril 2013 | Aparté

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama - Hi-Res Audio
12,99 €

R&B - Paru le 1 janvier 2013 | Republic

Distinctions 4F de Télérama
Plus légère que l’air, la soul contemporaine d’Abel Tesfaye alias The Weeknd atteint de nouveaux sommets d’épure avec cet album aérien. Doté d’une voix qui n’est parfois pas sans rappeler celle d’un certain Michael Jackson, le Canadien a surtout travaillé ses mélodies et ses textes pour faire des compositions de ce Kiss Land de futurs classiques. Jamais trop sucré, ce R&B contemporain fait mouche dans son approche du groove feutré et épuré et sa façon bien à lui de sculpter des grooves raffinés.
59,99 €
49,99 €

Classique - Paru le 29 mai 2015 | Berliner Philharmoniker Recordings

Hi-Res Livret Distinctions 4F de Télérama
Oui, vous avez bien vu : voici bien l’intégrale des neuf symphonies de Schubert qui n’en compte que huit… car la « septième », D. 729, n’existe pas vraiment. Certes, elle est plus ou moins achevée, mais presque pas orchestrée, et le compositeur l’a un jour laissée de côté sans jamais plus y revenir ; d’aucuns, au XXe siècle, ont tenté d’en établir une version achevée, mais sans que l’ouvrage n’entre jamais au répertoire. A partir de la huitième « Inachevée » et de la « Grande » en utmajeur, le décompte reste un peu vague, puisque l’Inachevée est parfois dite « 7e » et la « Grande » parfois « 8e ». Peu importe, d’ailleurs ; car l’interprétation qu’a imposée Harnoncourt avec le Philharmonique de Berlin, elle, est un véritable tournant dans la conception de ces œuvres : transparence, légèreté, le chef « nettoie » de fond en comble ce répertoire qui s’était épaissi au cours des décennies pour finir par être joué comme du Brahms – ou plutôt, comme l’on ne devrait pas jouer Brahms non plus ! En plus des symphonies, Harnoncourt nous donne l’opéra Alfonso und Estrella – qui a occupé Schubert au moment où il a laissé en plan la « septième » D. 729 mentionnée plus haut, ainsi que deux superbes messes, des œuvres bien trop rarement jouées. Voilà un véritable monument discographique. © SM/Qobuz