Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fonds de catalogue en qualité HD 24 bits Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement "réduits" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers "Qobuz HD 24 Bits" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité HD 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

2582 albums triés par Date: du plus récent au moins récent et filtrés par Jazz
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 10 mars 2015 | Smoke Sessions Records

24 Bits
15,39 €
10,99 €

Jazz - À paraître le 23 février 2015 | jazz&people

24 Bits Livret
15,39 €
10,99 €

Jazz - À paraître le 23 février 2015 | Jazz Village

24 Bits Livret
Pour son second album, Justin Kauflin a embarqué avec lui un coproducteur de renom : Quincy Jones ! Premier fruit de sa collaboration sous contrat avec le mythique musicien/producteur, ce Dedication parait en même temps qu’un documentaire poignant, Keep On Keepin' On, chronique de l'amitié entre le jeune pianiste aveugle de 23 ans et son mentor, le grand trompettiste Clark Terry. Avec cet album, on comprend que le style de Kauflin incarne à la fois le feu tranquille du lyrisme d’un Bill Evans, la fluidité agile d’un Bud Powell, le génie mélodique d’un Herbie Hancock et une pointe du style percussif d’un Dave Brubeck. Mais derrière ces lourds héritages d’un jazz du siècle passé qu’il a intelligemment et subtilement digéré, Kauflin ne jongle jamais avec la naphtaline. En trio et en quartet, le virtuose déploie son art et impose son style. A découvrir d’urgence. © CM/Qobuz
17,99 €
11,99 €

Jazz - À paraître le 20 février 2015 | Traumton

24 Bits
15,39 €
10,99 €

Jazz - À paraître le 16 février 2015 | Archieball

24 Bits
11,00 €
11,00 €

Jazz - À paraître le 16 février 2015 | Razdaz

24 Bits
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 10 février 2015 | Effendi Records

24 Bits
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 10 février 2015 | Smoke Sessions Records

24 Bits
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 10 février 2015 | ATMA Classique

24 Bits Livret
14,90 €
9,90 €

Jazz - À paraître le 9 février 2015 | naïve Jazz

24 Bits Livret
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 3 février 2015 | Grand Piano

24 Bits Livret
17,99 €
11,99 €

Jazz - Paru le 30 janvier 2015 | Traumton

24 Bits
17,99 €
13,49 €

Jazz - Paru le 30 janvier 2015 | ACT Music

24 Bits Livret
17,99 €
13,49 €

Jazz - Paru le 30 janvier 2015 | ACT Music

24 Bits Livret
17,99 €
13,49 €

Jazz - Paru le 30 janvier 2015 | ACT Music

24 Bits Livret
Dire que Vincent Peirani a secoué la planète de l’accordéon jazz est un doux euphémisme… Et Living Being libère encore un peu plus le piano à bretelles du carcan des stéréotypes. « Je voulais monter mon propre groupe, au sein duquel j’avais besoin de me sentir en confiance, explique l’accordéoniste. Je voulais me sentir en "famille". Pour ces raisons, j'ai fait appel à quatre musiciens, qui sont des amis de longue date ». Naturellement, Peirani s’entoure d’Emile Parisien, son binôme du duo Belle Epoque, et choisit également le bassiste Julien Herné, le batteur Yoann Serra et le claviériste Tony Paeleman. « Je connais Yoann depuis 20 ans mais je n'avais jamais joué avec lui. J’ai joué quelques fois avec Tony et j’avais participé avec Julien, il y a quelques années, à un groupe de musiques des Balkans, les Yeux Noirs. Living Being a donc été un tout nouveau départ pour moi. Notre répertoire a considérablement évolué durant ces quatre dernières années passées ensemble. C'est le temps qu'il nous a fallu pour nous harmoniser au mieux ». Les six compositions signées Vincent Peirani et les deux reprises réarrangées par ses soins (des titres de Michel Portal et Jeff Buckley) le prouvent. Living Being est un laboratoire follement organique. Une aire de jeu sur laquelle ces jeunes musiciens comblent le fossé parfois existant entre composition et improvisation, entre harmonies classiques et rythmes jazz. L’écriture de Peirani sait être touchante et débordant d’imagination mais aussi surprenante et insaisissable. L’accordéoniste trentenaire est d’une génération s’abreuvant à tant de sources musicales qu’on comprend l’origine d’une telle densité. Et Living Being est sacrément dense. Impressionnant. © MD/Qobuz