Grâce au travail réalisé en amont avec les studios d'enregistrement, et en collaboration avec des labels de plus en plus nombreux, indépendants et majors (Plus Loin Music, Bee Jaz, Ambronay Editions, Zig Zag Territoires, ECM, Mirare, Aeolus, Ondine, Winter & Winter, Laborie etc.), Qobuz propose de plus en plus de nouveautés et une sélection croissante de son fond de catalogue en qualité Hi-Res 24 bits. Ces albums reproduisent à l'identique le son fourni par le studio en sortie de console, et offrent un confort d'écoute inégalé, supérieur à celui des CD (généralement \"réduits\" pour le mastering en 44,1 kHz / 16 bits). Les fichiers \"Qobuz Hi-Res\" sont sans DRM et sont 100% compatibles Mac et PC. Loin de la démarche du tout-MP3 qui s'est développée ces dernières années au détriment de la qualité sonore, Qobuz renoue ainsi avec l'exigence sonore pour faire bénéficier les mélomanes tout à la fois du confort de la musique en ligne et de l'exigence audiophile.

Note Les albums vendus par Qobuz en qualité Hi-Res 24 bits nous sont fournis par les labels directement. Ils ne sont pas ré-encodés depuis des SACD et nous garantissons leur provenance directe. Nous nous interdisons, pour faire grossir plus vite cette offre, les tripatouillages suspects.

2813 albums triés par Date: du plus récent au moins récent et filtrés par Jazz
17,48 €
12,99 €

Jazz - À paraître le 16 juin 2015 | Universal Music GmbH

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 9 juin 2015 | Smoke Sessions Records

Hi-Res
17,48 €
12,99 €

Jazz - À paraître le 8 juin 2015 | Universal Music GmbH

Hi-Res Livret
Nouvel album posthume de Charlie Haden, Tokyo Adagio marque l’ultime étape de la très fructueuse collaboration entre le contrebassiste américain et le pianiste prodige Gonzalo Rubalcaba, entamée dès 1986 lors de leur première rencontre à Cuba (The Montreal Tapes en 1998 puis Nocturne en 2001 et Land Of The Sun en 2004). Enregistré lors d’une série de concerts donnés au club Blue Note de Tokyo au printemps 2005, ce live retranscrit toute la complicité, l’intimité et l’intensité de leur relation artistique. Dix ans après, le label Impulse!, récemment « ressuscité », publie cet enregistrement unique, un hommage à la grandeur et à la grâce de ce musicien inimitable disparu en juillet 2014. © CM/Qobuz
17,48 €
12,99 €

Jazz vocal - À paraître le 1 juin 2015 | Universal Music GmbH

Hi-Res
Melody Gardot entre dans sa 30e année avec l’album qui, sans doute, lui ressemble le plus. Non pas que les brillants essais passés de l’Américaine n’étaient guère en phase avec sa personnalité musicale mais elle affirme qu’avec ce Currency Of Man, elle a enfin écrit, enregistré et travaillé avec l’esprit de Philadelphie, la ville où elle a grandi, là où le groove n’est pas le même qu’ailleurs… C’est une Melody Gardot très soul’n’blues qui s’offre ici. Les cuivres sont de sortie et les influences sont moins monolithiques que sur le sublime mais très rétro My One And Only Thrill ou sur le tout aussi séduisant The Absence et ses influences bossa, tango et fado. La palette de tannins de cette cuvée 2015 surprend de prime abord. Puis le charme agit pour, à l’arrivée, rafler la mise. Comme à son habitude sans jamais trancher entre jazz, soul, blues et pop, la Gardot se faufile entre les styles et chantent toujours aussi divinement bien. A noter que cette Deluxe Edition baptisée The Artist’s Cut propose cinq superbes thèmes supplémentaires, notamment un court et bel interlude de piano solo intitulé After The Rain. © MD/Qobuz
13,98 €
10,39 €

Jazz vocal - À paraître le 1 juin 2015 | Decca (UMO)

Hi-Res
Melody Gardot entre dans sa 30e année avec l’album qui, sans doute, lui ressemble le plus. Non pas que les brillants essais passés de l’Américaine n’étaient guère en phase avec sa personnalité musicale mais elle affirme qu’avec ce Currency Of Man, elle a enfin écrit, enregistré et travaillé avec l’esprit de Philadelphie, la ville où elle a grandi, là où le groove n’est pas le même qu’ailleurs… C’est une Melody Gardot très soul’n’blues qui s’offre ici. Les cuivres sont de sortie et les influences sont moins monolithiques que sur le sublime mais très rétro My One And Only Thrill ou sur le tout aussi séduisant The Absence et ses influences bossa, tango et fado. La palette de tannins de cette cuvée 2015 surprend de prime abord. Puis le charme agit pour, à l’arrivée, rafler la mise. Comme à son habitude sans jamais trancher entre jazz, soul, blues et pop, la Gardot se faufile entre les styles et chantent toujours aussi divinement bien. © MD/Qobuz
15,39 €
10,99 €

Jazz - À paraître le 1 juin 2015 | Jazz Village

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 26 mai 2015 | Shanachie

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Jazz - À paraître le 26 mai 2015 | Shanachie

Hi-Res Livret
14,99 €
9,99 €

Jazz vocal - Paru le 18 mai 2015 | naïve Jazz

Hi-Res
Le pianiste crooner revient plus inspiré que jamais avec cette fois-ci l'aide d'un big-band. Résultat, ça swingue tous azimuths ! Des standards jazz (Unforgettable, As Time Goes By…) aux reprises très habitées d’Elvis Costello (Baby Plays Around), Stevie Wonder (Higher Ground) ou même Michael Jackson (Don’t Stop Till You Get Enough), cette cuvée 2015 est un feu d’artifice de chansons aux couleurs d’un jazz vif au plus haut niveau. Anthony Strong offre ici une ouverture plus grande vers le public pop sans vendre son âme au diable. Chapeau ! © CM/Qobuz
10,79 €
8,09 €

Jazz - Paru le 15 mai 2015 | MPS

Hi-Res
I Love The Blues, She Heard Me Cry, paru en 1975, réunit un florilège incroyable d’artistes de renommée internationale. Le pianiste George Duke s’est en effet entouré pour ce disque de musiciens tels que le guitariste Lee Ritenour, le batteur Leon «Ndugu » Chancler ou la chanteuse Flora Purim. Ce casting de grande qualité donne naissance à des instrumentales de jazz fusion et à des ballades soul sur lesquelles l’osmose entre les différents artistes est facilement palpable. George Duke ne se contente pas d’être seulement un instrumentiste sur le disque puisqu’il fait également entendre sa voix sur plusieurs chansons. Malgré son titre, l’album ne comporte en fait qu’une unique chanson purement blues, le reste est un savant mélange entre ce style et du rock, de la soul et du jazz fusion. © LG/Qobuz
25,99 €
23,99 €

Jazz - Paru le 11 mai 2015 | Brainfeeder

Hi-Res Distinctions Pitchfork: Best New Music - Indispensable JAZZ NEWS - L'album du mois JAZZ NEWS
Près de trois heures de musique ! C’est ce que renferme le bien nommé The Epic que vient de publier Kamasi Washington. Kamakikoi?!?! Seuls certains junky de jazz en stade terminal connaissent et suivent les pérégrinations de cet incroyable saxophoniste californien de 34 ans qui a, pour la petite histoire, participé au dernier chef d’œuvre de Kendrick Lamar, To Pimp A Butterfly. Washington a en fait enquillé un bon nombre de faits d'arme, croisant le fer avec des pointures nommées McCoy Tyner, Freddie Hubbard, Kenny Burrell, George Duke mais aussi Snoop Dogg, Lauryn Hill, Mos Def et Quincy Jones. Mais avec The Epic, l’affaire est toute autre. Une gargantuesque orgie de jazz orchestral venu d’une autre planète. Publié sur Brainfeeder Records, l’excellent label de Flying Lotus plus habitué à l’abstract hip hop et à l’électro décalée qu’au jazz, ce premier vrai album de Kamasi Washington en tant que leader est impressionnant. Livrée par un groupe comprenant notamment deux batteurs, deux bassistes (dont le frappadingue Thundercat), une section cordes de 32 violonistes et un chœur d’une vingtaine de chanteurs, cette immense suite expérimentale traverse évidemment des contrées lorgnant aussi bien vers l’héritage de John Coltrane que celui de Pharoah Sanders, Albert Ayler, du Pan-Afrikan Peoples Arkestra d’Horace Tapscott ou de Weather Report. On se laisse porter par ces vagues soufflées, ces thèmes brillamment composés (sublime Askim) et ces arrangements qui tirent dans toutes les directions. Kamasi Washington n'a évidemment pas grandi qu'au son du jazz et d'autres influences, qu'elles soient soul, funk, rock ou rap, traversent aussi The Epic qui nécessite évidemment de nombreuses écoutes pour en apprécier toute la densité. Mais le jeu en vaut la chandelle. Un choc ? Un vrai choc ! © MZ/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz - Paru le 5 mai 2015 | ALFI

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Jazz vocal - Paru le 5 mai 2015 | Outnote Records

Hi-Res Livret
Belle entrée en matière pour la jeune chanteuse ! Après avoir fait ses armes pendant plusieurs années dans les cabarets et les clubs parisiens, la belle Mélina Tobiana accompagnée de ses 4 talentueux musiciens, sort son premier album éponyme chez le label Outnote. Malgré son jeune âge, la chanteuse au timbre si particulier prouve qu’elle n’a rien à envier aux autres artistes pourtant plus expérimentés : les influences d’Esperanza Spalding ou même de Gregory Porter se mélangent parfaitement dans des compositions aux frontières du jazz, du groove et de la soul. Sans oublier d’ajouter bien sûr une pointe de charme « à la française ». © LG/Qobuz
14,99 €
9,99 €

Jazz - Paru le 5 mai 2015 | haenssler CLASSIC

Hi-Res Livret
20,00 €
13,99 €

Jazz - Paru le 4 mai 2015 | ECM

Hi-Res Livret Distinctions Choc de Classica - Sélection JAZZ NEWS - 5 Sterne Fono Forum Jazz
S’il est avare d’interviews, on ne pourra jamais reprocher à Keith Jarrett de l’être en publications discographiques… Avec Creation, le pianiste d’Allentown propose une sélection personnelle de musique enregistrée tout au long de l’année 2014, lors de ses concerts improvisés au Japon, au Canada et en Europe. Si dans le passé ses témoignages solo reflétaient le processus d'improvisation évoluant au fil d'une soirée, cette fois-ci Jarrett choisit de concentrer les moments les plus révélateurs de six concerts donnés à Tokyo, Toronto, Paris et Rome. Avec cette «nouvelle» approche, il livre ici le tout dernier état de sa création musicale spontanée et prouve une fois de plus qu’il est un musicien en constante évolution. Passionnant. © CM/Qobuz " L'extrême concentration du pianiste y impose peu à peu celle, indispensable, de l'auditeur, envoûté par de longues suites d'accords où l'on pense irrésistiblement à Scriabine, par de superbes développements issus d'une cellule mélodique ou harmonique initiale dont la logique et l'inventivité fascinent. Mais ce qui réjouit le plus profondément, c'est qu'une musique aussi aventureuse et exigeante puisse naître en situation de concert, qu'il existe un public dans le monde entier pour en partager les silences et les vertiges, l'incroyable austérité et l'absence de toute plaisante concession." (Classica, mai 2015 / Jean-Pierre Jackson)