Les autres disques chroniqués

Janvier 2015

Arthur Rubinstein

Les disques d'une vie

 

" Peu de solistes ont autant enregistré que Rubinstein. S'il faut absolument connaître ses Chopin, son legs recèle bien d'autres pépites. Stephen Hough, François-René Duchable, Daniel Barenboim, Nelson Freire et Evgeni Kissin nous disent quelles sont leurs gravures préférées " (Diapason / Bertrand Boissard) :

Chopin : Mazurkas (Stephen Hough) - Brahms : 6 Intermezzi - 3 Rhapsodies (François-René Duchable) - Chopin. Récital de Moscou, 1964/DVD (Daniel Barenboim) - Music of Spain (Nelson Freire) - Haydn : Andante & variations, 1960 (Evgeni Kissin)  

Les 100 disques que tout mélomane doit connaître

D'amor ragionando

Ballades du neo-stilnovo en Italie

Mala Punica (1955 / Arcana)
Disponible en numérique courant janvier 2015

et d'autres trésors...

Histoire

 

Les passions en musique. Chants de l'âme

" Depuis que le monde est monde, les hommes s'interrogent sur les pouvoirs de la musique. Parmi tous les arts, elle est celui dont les effets sur le corps et l'esprit sont les plus manifestes. [...] Comment les compositeurs ont-ils mis en sons ces passions du cœur et des sens ? Quelques réponses à travers cette sélection sur cinq siècles de musique passionnée au sens propre... Des symphonies, mélodies, ballets, oratorios, pièces pour piano, choisis avec le plus grand soin et la plus flagrante subjectivité. " (Diapason / Denis Morrier & Ivan A. Alexandre).

Admiration (6e de Beethoven) - Amour (Plaisir d'amour) - Colère ("Dies irae" de Verdi) - Désespoir (9e de Mahler) - Désir ("Boléro" de Ravel) - Extase ("Remède de fortune" de Machaut) - Grandeur d'âme (Polonaise de Chopin) - Haine (7e de Chostakovitch) - Honte ("Sparge la morte" de Gesualdo) - Insolence ("Till l'espiègle" de Strauss) - Ironie ("Petrouchka" de Stravinski) - Jalousie ("Hercules" de Haendel) - Joie ("Oratorio de Noël" de Bach) - Mélancolie (Sonate "Sanguineus & Melancholicus" de CPE Bach) - Peur ("Le mandarin merveilleux" de Bartok) - Rire ("Les rires du Gilles" de Levinas) - Tristesse ("Flow my tears" de Dowland)

L'illustre inconnu

Ces grands compositeurs qu'on a failli oublier

Alexandre Tansman (1897-1986)

" ...Ses œuvres trouvent le ton du Paname de l'entre-deux-guerres, alertes, colorées, pleines de formules saisissantes. " (Diapason / Jean-Charles Hoffelé)

À écouter : Symphonies 4, 5, 6 (Oleg Caetani), Œuvres pour piano (Margaret Fingerhut) et Le Serment (Alain Altinoglu / Non disponible en numérique)

L'œuvre du mois

 

Ludwig van Beethoven : Symphonie n° 3 "Héroïque"


Histoire, interprétation, discographie comparée



Quatuor gagnant :
Dionysiaque : Philharmonia - Herbert von Karajan (1952 - Warner)
Cinglant : Chicago - Fritz Reiner  (1954 - RCA)
Vertigineux : Los Angeles - Carlo Maria Giulini (1978 - DG)
Etincelant : Orchestre du XVIIIe siècle - Frans Brüggen (1987 - Philips/Universal. Indisponible en numérique)

"Leurs disques du moment"

Sébastien Daucé (chef de chœur & d'orchestre)

Couperin : Apothéoses (Gli Incogniti - Amandine Beyer / HM, 2014)
Poulenc : Dialogues des carmélites (Jérémie Rhorer - Olivier Py / DVD Erato, 2014)
Byrd : Messe à 5 voix & Motets  (Collegium Vocale - Philippe Herreweghe /
Phi, 2014)

 

Nicolas Stavy (piano)

Bach : Suites pour violoncelle seul (Jean-Guihen Queyras / HM, 2007)

Schubert : Winterreise (Jonas Kaufmann - Helmut Deutsch / Sony, 2010)
Beethoven : Symphonie n° 9 (Wilhelm Furtwängler / Pristine, 1954. Non distribué sur les plateformes)

"Les disques de ma vie"

Jean d'Ormesson

..." Comme la poésie, peut-être au fond mieux qu'elle, la musique est pour moi cet au-delà de la raison auquel je dois mes bonheurs les plus intenses et les moins descriptibles "  (dans Diapason, janvier 2015)

Ses préférences :
"Richard Tauber. The Legendary" (EMI / Warner)
Mozart : Concerto n° 21 (Mitsuko Uchida, piano & direction / Decca)
Chopin : Mazurkas, Nocturnes, Valses (Arthur Rubinstein / RCA)

 

Aujourd'hui

Gaz chimique

Les nouvelles expérimentations de Gaz Coombes, ex-chanteur de Supergrass...

 

hier

Gabriel Garzón-Montano, soul à souhait

La révélation électro-soul, entre Sly Stone et James Blake...

 

dimanche

Pura Fé, musique sacrée

Quand la chanteuse new-yorkaise remonte aux sources du blues amérindien...