"Les Indispensables de Diapason"

Antoine & Jean-Baptiste Forqueray par Gustave Leonhardt


À la fin de sa vie, Gustav Leonhardt revient au disque par amitié pour Marc de Mauny et des musiciens russes. L’album Forqueray, paru en 2005 chez EMR, a connu en Europe une distribution confidentielle malgré un Diapason d’Or. Leonhardt n’avait jamais enregistré encore le Hemsch de 1751 du château de Flawinne en Belgique, qu'il considère « idéal pour le recueil de Forqueray. Tout sonne facilement, et la musique a beaucoup de force et de délicatesse en même temps. »

Les autres disques chroniqués

Février 2015

Rééditions

"Le coin du collectionneur" avec Bruckner (Paul Hindemith chef d'orchestre) et Janos Starker.
Et des rééditions en intégrale
: Patrice Fontanarosa (Decca), des "live" très rares de Sviatoslav Richter et l'œuvre orchestrale de Grieg chez Naxos)

Prises de son d'exception



Sélectionnées et analysées par Isabelle Davy

En couverture

Benjamin Grosvenor, l'elfe aux dix doigts

 

" Son premier disque fut un coup de maître. Comme le dernier en date [...] À seulement vingt-deux ans, Benjamin Grosvenor a déjà tout d'un grand. [...] Et surtout un imaginaire bien à lui. [...] Sous cette apparente précocité, se cache un artiste d'une grande maturité " (Diapason / Laurent Marcinik)

 

Histoire

 

Jean Sibelius en disques

" S'il faut soixante-huit CD pour faire le tour de l'œuvre complet de Sibelius, mieux vaut se concentrer d'abord sur les opus essentiels que les plus grands interprètes ont très tôt voulu enregistrer. " (Diapason / Patrick Szersnovicz).

 

L'illustre inconnu

Ces grands compositeurs qu'on a failli oublier

Heinrich Sutermeister (1910-1995)

" ....Le plus brillant compositeur suisse de sa génération devenu le plus contesté, comme si la création de son chef-d'œuvre lyrique [Romeo und Julia] dans un théâtre du Reich valait certificat d'allégeance au régime nazi. " (Diapason / Jean-Charles Hoffelé)

À écouter : Romeo und Julia (Koszut, Dallapozza, Radio de Munich, Wallberg / Musiques suisses) - Die schwarze Spinne (Zürcher, Zelenka, Orch. de Berne, Garst / Musiques suisses) - Requiem & Te Deum (Orgonasova, Trekel, RSO Berlin, Rögner / Wergo. Non disponible en numérique)

L'œuvre du mois

 

 

Paul Dukas : L'Apprenti sorcier (1897)

Histoire, interprétation, discographie comparée

Quatuor gagnant :
Irrépressible : Constantin Silvestri (1968 - EMI/Warner)
Irrécusable : Yan Pascal Tortelier  (2006 - Chandos)
Irradiant : Dimitri Mitropoulos (1956 - Forgotten Records. Non disponible en numérique)
Irrésistible : René Leibowitz (1960 - Chesky Records. Seulement disponible en numérique chez Violet Hill Records)

"Les disques de ma vie"

José Van Dam

..." L'un des plus célèbres chanteurs francophones [...] évoque quelques disques particulièrement chers à son cœur "  (Diapason / Vincent Agrech)

Ses préférences :
Mahler : Kindertotenlieder (Ferrier - Walter / EMI Warner)
Schubert : Quatuor n° 14 "La jeune fille et la mort" (Quatuor Alban Berg / EMI Warner)
R. Strauss : Symphonie alpestre (Karajan / DG)

 

Aujourd'hui

Enhco en solo

Le premier disque de piano solo de Thomas Enhco...

 

hier

Vilde chez Wolfgang

Mozart au menu du nouveau festin de la violoniste norvégienne Vilde Frang...

 

jeudi

Jib Kidder, jukebox pop

Un fascinant homme-orchestre pop venu d'outre-Atlantique...

 

lundi

Bertrand Cuiller

Lundi 23 février, c’est la sortie du nouvel album consacré à Jean-Philippe Rameau par le claveciniste Bertrand Cuiller.

 

Il y a 1 semaine

Cabadzi

Actuellement en tournée, le groupe Cabadzi a sorti son nouvel album l’année dernière, Des angles et des épines. Il sera le 6 mars à Les Herbiers, l...

 

Il y a deux semaines

Line Kruse

Dancing On Air, c’est le nouvel album de la violoniste danoise Line Kruse. On y retrouve le contrebassiste suédois Lars Danielsson, le batteur arge...