Les albums

13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 10 novembre 2017 | Vision Fugitive

Hi-Res Distinctions Indispensable JAZZ NEWS
Partenaires à la scène depuis dix ans, et tous deux à l’origine de la création du label Vision Fugitive qui a déjà publié leurs albums respectifs, le clarinettiste Jean-Marc Foltz et le guitariste Philippe Mouratoglou concrétisent pour la première fois au disque depuis Steady Rollin’ Man (2012), un dialogue qui a l’élégance de rebattre complètement les cartes de leur jeu. Familier des grands écarts, aussi à l’aise dans le répertoire post-romantique, la musique contemporaine que dans le jazz le plus aventureux, Foltz est un multi-clarinettiste non-aligné, fidèle à la démarche pionnière d’un Michel Portal, capable de tirer des beautés neuves du répertoire de Gershwin. Tout aussi soucieux de ne pas figer son geste musical sous une seule bannière, Mouratoglou a su imposer sa personnalité dans le milieu pourtant plutôt « tradi » de la guitare classique — son approche de Dowland, Britten ou Brouwer en témoigne, tout comme son disque d’adaptations de mélodies de Schubert et Fauré avec la soprano Ariane Wohlhuter, tout en cultivant l’improvisation libre sur guitare à cordes acier autour de paysages sonores tour à tour étranges et familiers. Legends Of The Fall, lointainement et librement inspiré du recueil de nouvelles de Jim Harrison déroule en dix séquences, comme autant de travellings sur des paysages de fantaisie, un passionnant dialogue entre clarinette basse et guitare déjouée par un savant usage des accordages alternatifs, parfois arbitré par la ponctuation lunaire des percussions de Ramon Lopez, invité sur quatre titres. Musique sans matricule ni identité, mais pas sans mémoire, le disque tisse des lignes de force où se croiseraient la savante polyphonie des luthistes de la Renaissance et le chant vif-argent d’Ornette Coleman, le folklore imaginaire de Jimmy Giuffre et le folk lettré de Joni Mitchell. A ce degré de concentration, l’improvisation avoue qu’elle est, aussi, le premier des arts plastiques.
13,49 €
8,99 €

Jazz vocal - Paru le 31 mars 2017 | Vision Fugitive

Hi-Res Distinctions 4F de Télérama
Elle est l’une des voix les plus originales du jazz contemporain. Une voix qui prend son temps et enregistre lorsqu’elle estime qu’il est bon de le faire. Après trois albums sous son nom publiés chez ECM (April, Compass et The Gift), Susanne Abbuehl revient ici en compagnie du pianiste Stéphan Oliva et du batteur et percussionniste Øyvind Hegg-Lunde pour des relectures de thèmes signés Jimmy Giuffre et Don Cherry. Comme à l’accoutumée, cette digne héritière de Jeanne Lee avance avec l’intensité d’un chuchotement. Son chant atypique et beau qui doit tant à la musique classique indienne (elle a étudié auprès de Prabha Atre) qu’aux prêtresses de la scène free des sixties (Patty Waters, Annette Peacock, Norma Winstone, Maggie Nicols) improvise en anéantissant les clichés et les attentes qui se dissimulent habituellement derrière l’étiquette « chanteuse de jazz ». Ici, elle fait surtout corps avec ses deux complices d’un jour. Chant, piano et percussions ne font qu’un. Ou plutôt qu’une. Une voix colorée empreinte de poésie. Original et magnifique à la fois. © MZ/Qobuz
13,49 €
8,99 €

Jazz contemporain - Paru le 31 mars 2017 | Vision Fugitive

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Jazz contemporain - Paru le 2 avril 2016 | Vision Fugitive

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Flamenco - Paru le 1 janvier 2014 | Vision Fugitive

Hi-Res
L'œuvre d'Albéniz s'inspire profondément de la musique populaire, Suite espagnole, Iberia, Recuerdos de Viaje, Cantos de España... Alors qu'il composait pour le piano dans le plus grand respect des formes originales – sevillanas, malagueñas, bulerias – son style est de toute évidence influencé par les couleurs spécifiques de la guitare. Dialoguant autour de son œuvre, les guitaristes Pedro Soler et Philippe Mouratoglou révèlent la parenté essentielle entre le langage musical du compositeur et celui des flamenquistes. Le premier a été formé auprès des maîtres de l'âge d'or du flamenco. Le second, musicien au répertoire très étendu, a fait de l'œuvre pour piano du maître espagnol une transcription pour guitare aussi originale que rigoureuse. Ensemble, ils dévoilent un ''cante'' primitif mêlant passion et retenue. Une guitare à quatre mains élégante, féconde et poétique...