Les albums

10,99 €

Alternatif et Indé - À paraître le 25 août 2017 | New West Records

9,99 €

Folk - À paraître le 18 août 2017 | New West Records

14,99 €
9,99 €

Folk - À paraître le 18 août 2017 | New West Records

Hi-Res
10,99 €

Country - À paraître le 11 août 2017 | New West Records

10,99 €

Rock - À paraître le 11 août 2017 | New West Records

10,99 €

Country - À paraître le 11 août 2017 | New West Records

10,99 €

Rock - À paraître le 11 août 2017 | New West Records

16,49 €
10,99 €

Rock - À paraître le 14 juillet 2017 | New West Records

Hi-Res
10,99 €

Alternatif et Indé - À paraître le 7 juillet 2017 | New West Records

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 juin 2017 | New West Records

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 23 juin 2017 | New West Records

0,99 €

Rock - Paru le 23 juin 2017 | New West Records

10,99 €

Country - Paru le 23 juin 2017 | New West Records

0,99 €

Country - Paru le 16 juin 2017 | New West Records

10,99 €

Folk - Paru le 9 juin 2017 | New West Records

Au fil des ans, les Secret Sisters ne sont plus si clandestines que ça. Le petit secret de Laura et Lydia Rogers, ce sont les harmonies vocales. Mais aussi de solides chansons. Sauf que cette fois, le bébé est né dans la douleur. Virées de leur précédent label, ramant pour trouver des dates de concerts, en procès avec leur ancien manager et avec un compte en banque anorexique, les Rogers ont trouvé refuge chez leur amie Brandi Carlile à Seattle qui les a épaulées à remettre de l’ordre dans leur chambre pour accoucher de You Don’t Own Me Anymore. « C’est dans cette période rude que nous nous sommes retrouvées face à notre musique, son origine et ses racines. Nous avions toujours un toit, une famille, des amis et des fans. Donc il ne s’agit pas d’un album de la résurrection mais plutôt d’un disque introspectif pour aller chercher au fond une sorte de flamme. Ces chansons sont notre catharsis. Un disque pour pardonner, un disque de guérison, un disque pour regarder de nouveau dans l'obscurité avec une nouvelle lumière et une intrépidité incontrôlée, un effort pour nous racheter. Le dommage a été fait, mais notre cœur est resté intact ! C'est le produit de ce dommage, pour le meilleur et pour le pire. » Tout au long de You Don’t Own Me Anymore, on retrouve avec un plaisir non dissimulé l’Americana de ces Secret Sisters. Un territoire ample. Sauf qu’après avoir été épaulées par des pointures comme T Bone Burnett, Jack White et Dave Cobb, elles ont enfin pu – grâce à Brandi Carlile justement – s’impliquer davantage dans leur propre son. Et arriver à un disque qui leur ressemble vraiment. Un superbe essai de néo folk lorgnant vers la country et l’esprit de Tin Pan Alley. © MD/Qobuz

Le label

New West Records dans le magazine