Les albums

10,99 €

Alternatif et Indé - À paraître le 3 novembre 2017 | Mute

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 6 octobre 2017 | Mute

4,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 5 octobre 2017 | Mute

16,49 €
10,99 €

Electro - Paru le 29 septembre 2017 | Mute

Hi-Res
5,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 29 septembre 2017 | Mute

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 septembre 2017 | Mute

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 septembre 2017 | Mute

4,88 €
3,25 €

Alternatif et Indé - Paru le 22 septembre 2017 | Mute

Hi-Res
14,99 €
9,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 15 septembre 2017 | Mute

Hi-Res
Enregistré entre New York et Barcelone, Electric Tim n’est pas juste l’œuvre de Lee Ranaldo. Le guitariste de Sonic Youth a étroitement travaillé ici avec le producteur et multi-instrumentiste Raül Refree Fernandez. Epaulé par son groupe baptisé The Dust et composé du batteur de Sonic Youth Steve Shelley, du guitariste Alan Licht et du bassiste Tim Luntzel, Ranaldo a également convié à ce douzième album solo la chanteuse Sharon Van Etten, Kid Millions alias Man Forever et Nels Cline, guitariste de Wilco. Assez éloigné des enregistrements noisy de son ancien groupe, Electric Tim met surtout en lumière son amour d’un certain classicisme rock allant de Neil Young à Lou Reed en passant par les Beatles ou R.E.M. Comme il s’agit de Lee Ranaldo, le classicisme en question est évidemment relatif. Et le New-yorkais n’a pas oublié de rappeler ici quel guitariste il était. Un virtuose plus attaché aux textures sonores qu’à la pyrotechnie bas du front. © CM/Qobuz
0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 13 septembre 2017 | Mute

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 8 septembre 2017 | Mute

0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 4 septembre 2017 | Mute

16,49 €
10,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 25 août 2017 | Mute

Hi-Res
Le cas Liars est à l’image de la pochette de ce TFCF : improbable ! Pire : chaque album du groupe expérimental n’a strictement rien à voir avec le précédent. A une époque où le mélange et la fusion des genres sont devenus l’une des normes les plus en vigueur, les Liars ont toujours coiffé leurs confrères sur le poteau ! Et la cuvée 2017 enfonce un peu plus le clou avec, par exemple, une guitare acoustique qui pointe le bout de son nez au milieu de souk bruitiste habituel. Oui, oui, une simple six-cordes folk ! Ce qui n’empêche pas la musique de TFCF de garder un pied dans l’électro plus ou moins punk… Mais ce huitième album studio est surtout marqué par l’absence d’Aaron Hemphill et de Julian Gross qui ont quitté le navire, laissant seul Angus Andrew. Ce qui fut donc au départ un quartet de Brooklyn n’est désormais plus que le projet solo d’un Australien rentré au pays… Mais ce dernier s’en sort vraiment bien. Car l’habituelle folie collective 100% Liars est toujours bien là. Simplement, Andrew semble s’appuyer davantage sur des architectures de chansons un brin plus classiques. Mais juste un brin… On sort de TFCF (pour Theme From Crying Fountain) avec la sensation d’avoir traversé un pays où les lois de l’apesanteur n’ont plus cours. Un no man’s land azimuté tout sauf formaté… © MD/Qobuz
0,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 18 août 2017 | Mute

14,99 €

Alternatif et Indé - Paru le 11 août 2017 | Mute

Le label

Mute dans le magazine